Résumé de match

De l’enthousiasme et du mieux en attendant la constance

image description

Les hommes de Franck Azéma ont retrouvé le chemin de la victoire grâce à une première période ponctuée de trois essais et une domination nette, bien aidés par l’apport des Septistes, Tavite Veredamu et Jean-Pascal Barraque. Moins consistants lors de la seconde période, les « jaune et bleu » ont manqué de précision et de réalisme pour aller chercher un point de bonus avec lequel ils ont beaucoup flirté sans l’atteindre.

 

banniere-apres-match.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps couvert, pelouse parfaite, 5 000 spectateurs. Clermont bat Agen 31 à 12 (mi-temps : 24-7) Arbitrage de M.Nuchy

Clermont : 4 essais de Veredamu (5e), Lee (19e), Barraque (32e) et pénalité (61e), une pénalité et 3 transformations de Lopez.

Agen : 2 essai de Jordaan (39e) et Taulagi (55e) et une transformation d’Iribaren.

Carton Jaune : Raka (45e, plaquage dangereux),  Verdu (61e anti-jeu), Phillips (65e, anti-jeu)

 

201003-bezy.jpg
 

Une entame pour chasser les doutes !

Après deux revers consécutifs et 2 semaines de travail, les Auvergnats ont pris les choses du bon côté en réussissant leur entame de match et en prenant très rapidement la mesure de cette équipe agenaise joueuse. Dès les premières minutes, Clermont multiplie les séquences de jeu et Alivereti Raka déchire la défense adverse. Le ballon virevolte de long en large du Michelin et finit dans les mains de Pourailly qui offre à Tavite Veredamu le premier essai de la rencontre. Quelques minutes plus tard, les avants sont à nouveau à l’ouvrage en emportant le pack agenais sur une penal-touche qui donne 14 points d’avance au « jaune et bleu » après seulement 22 minutes de jeu. Dans le sillage d’un troisième rideau clermontois très offensif, les attaquants balayent le terrain et trouve des espaces. Dans ce jeu de mouvement, Jean-Pascal Barraque est comme un poisson dans l’eau. Le capitaine de l’équipe de France à 7 apporte beaucoup de danger et fait jouer autour de lui. Bien plus performants dans les zones de ruck, notamment grâce à un boulot encore considérable d’Alexandre Lapandry (également l’un des seuls points d’appui efficace de l’alignement auvergnat), les hommes de Franck Azéma mettent beaucoup de vitesse pour déstructurer la défense adverse qui recule et finit par céder une nouvelle fois après un judicieux coup de pied de Camille Lopez déposant une offrande pour Jean-Pascal Barraque qui aplatit sous les poteaux. Avec 22 points d’avance, le plus dur est fait et même si une nouvelle pénalité corsera la note, les Auvergnats ne parviendront pas à enterrer complétement les Lot-et-Garonnais qui profitent d’une conquête clermontoise encore trop fragile pour revenir dans le camp adverse et marquer trop facilement à l’image de cette combinaison en touche qui permet à Jordaan de marquer presque sans opposition. A la pause, Clermont mène 24 à 7 mais vient déjà de laisser partir le point de bonus offensif.  

 

201003-raka.jpg
 

De l’enthousiasme mais pas assez de précision…

Après une première mi-temps bien menée, les Clermontois se fragilisent très vite en se retrouvant à 14 après un excès d’enthousiasme de Raka. A l’heure des rotations dans l’effectif, le niveau d’intensité diminue et les Agenais profitent de ce flottement pour traverser la défense clermontoise par l’intermédiaire de Lamoulie. L’ouvreur agenais bien relayé par ses trois-quarts trouve une solution sur l’extérieur ou Taulagi entré quelques minutes plus tôt, conclue en puissance un essai qui éloigne un peu plus le bonus offensif. Brouillon dans l’alignement, Clermont perd de précieuses munitions et doit multiplier ses efforts pour revenir près de la ligne agenaise. Sur un nouveau ballon perdu en touche, Yohan Beheregaray, en filou, parvient toutefois à s’intercaler dans l’alignement adverse pour récupérer le ballon à la descente. Le talonneur clermontois, tout en explosivité se déploie pour aplatir mais Verdu d’un coup de pied dangereux tente de sauver son équipe… Peine perdue, l’arbitre accorde essai de pénalité et exclue l’arrière Lot-et-Garonnais à l’heure de jeu. L’entrée de Moala ou l’enthousiasme de Bibi Biziwu et Ravai mettent une énorme pression sur la défense agenaise qui multiplie les fautes mais n’abdique pas. Les Auvergnats, moins précis et tranchants qu’en première période ne parviennent pas à franchir le bloc agenais. Quelques imprécisions ou retards dérèglent le jeu de mouvement et malgré toute leur volonté, les Clermontois resteront à une réalisation de l’essai du bonus offensif défendu avec courage par les hommes de Laussucq.

 

Après deux défaites, il était important de retrouver le chemin de la victoire pour les hommes de Franck Azéma qui ont rempli le contrat dès la première mi-temps en retrouvant plus de cohésion et de liant dans un jeu de mouvement beaucoup plus abouti et efficace. La seconde fut plus imparfaite avec des lancements contrariés et des imprécisions qui ont contrarié la conquête du point de bonus offensif. Une victoire qui positionne toutefois les Auvergnats dans le haut du classement avant un déplacement à Bordeaux la semaine prochaine qui devrait en dire long sur l’état d’esprit de l’équipe.

 

201003-lapandry.jpg
 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Pélissié, 3.Ojovan, 4.Jedrasiak, 5.Vahaamahina, 6.Veredamu, 7.Lapandry (cap), 8.Lee, 9.Bézy, 10.Lopez, 11.Raka, 12.Betham, 13.Barraque, 14.Pourailly, 15.Tiberghien

Remplaçants : 16.Beheregaray, 17.Bibi Biziwu, 18.Timani, 19.Van Tonder, 20.Parra, 21.Mola,  22.Nanai-Williams, 23.Ravai.

 

L’équipe d’Agen : 1.Vanai, 2.Martinez, 3.Ryan, 4.Phillips, 5.Jordaan, 6.Jegerlehner, 7.Briatte (cap), 8.Gerondeau, 9.Abadie, 10.Lamoulie, 11.Jane, 12.Decron, 13.Vaka, 14.Ibitoye, 15.Buttin.

Remplaçants : 16.Nguamo, 17.Correa, 18.Moreaux, 19.Farre, 20.Verdu, 21.Tolot, 22.Taulagi, 23.Desmaison

 

201003-ravai.jpg