Résumé de match

De l’explosif dans le moteur !

image description

Après une première mi-temps timide et une défense trop laxiste, les « jaune et bleu » ont remis les pendules à l’heure en faisant exploser la défense agenaise. 10 essais à la clé, dont neuf inscrits par une ligne de trois-quarts auvergnate supersonique. Dans le sillage d’un Isaia Toeava, d’une précision chirurgicale et d’une efficacité remarquable, les finisseurs se sont régalés, le public aussi. Le bonus offensif en poche une toute autre opposition devrait attendre les hommes de Franck Azéma dans l’UArena, dimanche prochain.

 

180825agen-2.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps gris, pelouse excellente, 16 528 spectateurs

L’ASM Clermont Auvergne bat le SU Agenais 67-23 (mi-temps : 15-16). Arbitrage Monsieur Chalon
Pour Clermont : 10 essais de Toeava (5e, 20e), Ezeala (44e, 67e), Falatea (47e), Raka (52e, 62e), Betham (69e et 78e) Naqalevu (73e), une pénalité (34e), et 7 transformations de Laidlaw (5) et Fernandez (2).

Pour le SU Agen: 2 essais de Vaka (25e) et Tanga (75e), 3 pénalités (10e, 33e et 40e) et 2 transformations de McIntyre.

 

180825agen-3.jpg
 

40 minutes de rodage avant de lâcher les chevaux !

Dans un Michelin copieusement garni, il ne faut que 5 minutes pour qu’Isaia Toeava ne trouve l’ouverture pour un premier essai amené par une bonne fixation d’un paquet d’avants et une belle inspiration de Camille Lopez. On commence à rêver à une première période fluide. Il n’en sera rien, bien au contraire puisque les Agenais, pas complexés pour un sou, se mettent à produire et tenir le ballon. La défense clermontoise en manque d’agressivité permettra aux Lot-et-Garonnais de se faire des passes dans le contact et d’avancer. Récompensé par une pénalité, Agen se fera contrer par un déboulé de Samuel Ezeala qui fixe parfaitement le dernier défenseur pour offrir à Toeava un doublé après seulement 20 minutes de jeu. Devant au score, les hommes de Franck Azéma ne parviennent pas à décrocher les visiteurs et se fragilisent encore un peu plus défensivement. Agen en profite pour recoller au score grâce à un essai inscrit après de nombreux temps de jeu et un dernier rush de Mchedlidze. Sentant les Agenais recoller au score et même passer devant à la pause (15-16), les Auvergnats manquent de patience et commettent trop de maladresses pour décrocher leurs vaillants adversaires. La première période est marquée par un gros choc entre Etienne Falgoux et John Ulugia. Le talonneur australien quittera le terrain sur civière après commotion (avant d’aller passer un scanner de contrôle rassurant).

 

180825agen-4.jpg
 

Raka – Ezeala – Betham, les finisseurs sont là !

Revenus sur le terrain avec de bien meilleures intentions (et malgré leur infériorité numérique), les « jaune et bleu » montent le curseur de l’agressivité : les résultats ne vont pas tarder à arriver. Sur un ballon de récupération, Samuel Ezeala perce une brèche sur les fragiles extérieurs agenais et se débarrasse des derniers défenseurs pour son premier essai en Top 14. Les vannes sont ouvertes et les Agenais, accrocheurs lors du premier acte ne peuvent plus suivre le tempo effréné mis par les Auvergnats qui grâce au timing d’une charnière Laidlaw-Lopez aussi rythmée qu’efficace balaye le terrain de long en large. Les enchaînements avants-trois-quarts se multiplient et le jeune Sipili Falatea, entré à la mi-temps à droite de la mêlée auvergnate, se propose au milieu de la ligne d’attaque. Son explosivité et sa puissance feront le reste et après 2 défenseurs éliminés, le jeune droitier savoure tout en libérant définitivement ses coéquipiers (29-16 après la transformation de Laidlaw à la 48e). Réduits à 14 après un duel en l’air mal maitrisé, le calvaire des Agenais ne fait que commencer. Alivereti Raka entre en scène, d’abord bien servi par ses coéquipiers, l’ailier fidjien marque son retour à la compétition par un essai en bout de ligne. Puis, 4 minutes plus tard, venu créer le surnombre sur l’aile opposée, le dragster des jaune et bleu prend le périphérique pour déborder toute la défense avant d’aplatir sous les poteaux. « Raka Rocket » est de retour, 6 mois après sa blessure au genou, chaque prise de balle est une situation de danger pour ses adversaires. Samuel Ezeala n’est pas en reste car après une excellente fixation d’Alexandre Fischer (qui fêtait sa première au Michelin) c’est à son tour de signer son doublé personnel. Le score enfle 48-16 à la 68e et Agen n’y est plus du tout. Chaque attaque auvergnate fait mouche, et les nombreux changements imposés par le coach des « jaune et bleu » ne changent rien. La preuve après un doublé des deux ailiers, Peter Betham réalise le sien en moins de 12 minutes. Précis, vif et inspiré, le polyvalent australien se joue de la défense agenaise à deux reprises, bien aidé par un Isaia Toeava qui continue de régaler en faisant jouer ses coéquipiers. Apisai Naqalevu signera également sa première au Michelin par un essai personnel après un coup d’accélérateur au milieu d’une défense lot et garonnaise qui concède 3 plaquages ratés sur la charge du bulldozer fidjien. Une interception du SUA en fin de match n’enlèvera rien de l’impression de facilité des hommes de Franck Azéma dans un tempo d’enfer lors du second acte.

 

180825agen-6.jpg
 

Par cette victoire bonifiée aux 10 essais, Clermont pose la première pierre de sa saison et valide le bon travail effectué lors des 8 semaines de préparation. Malgré une première période en dedans au niveau de l’agressivité, l’ASM corrige le tir en seconde de fort belle manière. Portés par des attaquants véloces, puissants et inspirés, les Auvergnats ont fait exploser la défense du SUA dans un Michelin qui comme ses joueurs s’est libéré au fil d’une rencontre de plus en plus rythmée. La semaine prochaine, en déplacement, c’est l’état d’esprit que les hommes de Franck Azéma iront tester face à une opposition qui devrait être bien plus élevée.

 

180825agen-5.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Falgoux, 2. Ulugia, 3.Zirakashvili, 4.Timani, 5.Vahaamahina, 6.Yato, 7.Chouly, 8.Lee (cap), 9.Laidlaw, 10.Lopez, 11.Ezeala, 12.Naqalevu, 13.Toeava, 14.Raka, 15.Tuicuvu.
Remplaçants : 16.Kayser, 17.Uhila, 18.Iturria, 19.Fischer, 20.Cassang, 21.Fernandez, 22.Betham, 23.Falatea.

Pour le SU Agen                           

1.Tetrashvili, 2.Barthomeuf, 3.Ryan, 4.Marchois, 5.Murday, 6.Briatte, 7.Miquel (cap), 8.Tanga, 9.Abadie , 10.McIntyre, 11.Saurs, 12.Mchedlidze, 13.Vaka, 14.Tolot, 15.Lamoulie.

Remplaçants : 16.Ngauamo, 17.Bethune, 18.De Marco, 19.Zafra, 20.Rubio, 21.Vincent, 22. Laporte, 23.Montes.