Résumé de match

Festival pour nos clermontois qui régalent !

image description

Grâce à une superbe entame, les Clermontois ont assuré un large succès bonifié au Marcel-Michelin. Avec 4 essais marqués dans les 20 premières minutes, c’est une première partie du travail qui avait été assurée par les joueurs de Franck Azéma qui se sont ensuite efforcés de maitriser leur avantage tout en essayant de proposer du jeu tout au long de la rencontre. Bath repart de son côté avec le bonus offensif.

 

Clermont (stade Marcel-Michelin) temps nuageux et frais, pelouse excellente. Clermont bat Bath 52 à 26 (mi-temps : 40-14) Arbitrage de M.Whitehouse.

Clermont : 8 essais de Ulugia (4e), Penaud (7e), Raka (14e et 30e), Moala (19e et 34e), Lopez (45e) et McIntyre (77e) ; 5 transformations de Parra et 1 transformation de Laidlaw.

Bath : 4 essais de Walker (25e), McConnochie (40e), Dunn (51e) et Bayliss (72e) ; 3 transformations de Burns.

 

LE PLUS BEAU DES DÉPARTS

L’on ne pouvait surement pas rêver meilleur départ au Marcel-Michelin ce dimanche, avec une envie traduite par une énorme énergie sur le pré. À l’image d’une charnière Parra-Lopez sans cesse dans la recherche de mouvement et de vitesse, c’est un premier essai qui intervient suite à un ballon porté et une conclusion de John Ulugia (4e). Pas rassasié, c’est tout un collectif qui se distingue puisque la seconde lame est l’aboutissement d’un ballon récupéré par les avants sur un lancer en touche adverse, et de la vitesse des trois-quarts qui propulse Damian Penaud (8e) vers l’en-but. Que dire ensuite de la performance d’Alivereti Raka, capable d’éliminer en toute situation et qui profite d’un jeu au pied millimétré de son ouvreur (15e). L’entente entre avants et trois-quarts s’illustre une nouvelle fois sur l’essai du bonus offensif, par George Moala, dans la foulée d’une mêlée (19e). Dans cette entame idéale, il y a tout de même un point noir avec la blessure de l’ailier Samuel Ezeala (4e), victime d’un coup sur le genou et qui a donc dû laisser ses partenaires… Mais dans ce premier acte, Raka s’offre malgré tout un doublé en étant à la réception d’un jeu au pied de Toeava (30e), puis se distingue sur un coup de pied de recentrage en phase de contre, débouchant sur un essai de Moala, lui aussi auteur d’un doublé (34e). Au total, ce sont donc 6 essais marqués par les Auvergnats en première période, le résultat d’un jeu ambitieux basé sur le mouvement perpétuel, et une parfaite exploitation des failles de l’adversaire.

 

[VRO-PHOTO] 1F9A6989.JPG
 

 

ENTRE GESTION ET PATIENCE

Avec une équipe remaniée, Bath a tout de même réussi à trouver la faille à quatre reprises dans ce duel, s’appuyant sur son point fort : les ballons portés. À trois reprises, cet atout lui permet de passer la ligne, par Jack Walker (25e), Tom Dunn (51e) et Josh Bayliss (72e). L’autre réalisation est l’œuvre, tout juste avant la pause, de Ruaridh McConnochie (40e) après un long travail de fixation et sur un retour intérieur. Malgré ces quelques défaillances en défense, il faut tout de même souligner la domination auvergnate en conquête avec une mêlée solide et une touche appliquée. Dans un second acte moins rythmé, c’est grâce justement à une prise de risque que Camille Lopez y est allé de son essai, jouant rapidement une pénalité (45e). Quant à Jake McIntyre, il soigne son entrée en se proposant derrière une chevauchée de Penaud (77e). Cette capacité à asphyxier l’adversaire et à gérer le tempo d’un match à 12 essais, tout en trouvant les ressources pour accélérer à nouveau dans les moments opportuns, est une vraie satisfaction pour les clermontois qui sont maintenant sur une série de trois victoires consécutives toutes compétitions confondues. Oui il y a eu un relâchement au retour des vestiaires, mais il a été suivi de relances intéressantes, notamment grâce à l’apport des remplaçants. Alors avant de négocier un déplacement à Toulon pour la reprise du championnat, c’est ce qui s’appelle faire le plein de confiance. Comme le soulignait Franck Azéma en fin de match, « au-delà de ce résultat positif qui nous maintient au contact de l’Ulster, la manière et l’investissement de tous est une vraie satisfaction ».

 

[VRO-PHOTO] 1F9A7695.JPG
 

Ces deux succès bonifiés décrochés face à Bath permettent de parfaitement négocier ce virage dans cette Champions Cup. L’ASM revient à 1 point de l’Ulster, en tête de la Poule 3. La province irlandaise viendra justement jouer au Marcel-Michelin lors de la prochaine journée qui sera décisive dans la course à la 1ère place et à une qualification en quart de finale. Place maintenant au Top 14 !

L’équipe de Clermont : 1.Beria, 2.Ulugia, 3.Zirakashvili, 4.Iturria, 5.Timani, 6.Fischer, 7.Lapandry, 8.Lee, 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Raka, 12.Moala, 13.Penaud, 14.Ezeala, 15.Toeava.

Remplaçants : 16.Beheregaray, 17.Uhila, 18.Slimani, 19.Merrick, 20.Levave, 21.Laidlaw, 22.McIntyre, 23.Naqalevu.

 

L’équipe de Bath : 1.Boyce, 2.Walker, 3.Judge, 4.Douglas, 5.Stooke 6.Williams, 7.Ellis (cap), 8.Bayliss, 9.Cook, 10.Burns, 11.Brew, 12.Roberts, 13.Wright, 14.McConnochie, 15.Homer.

Remplaçants : 16.Dunn, 17.Noguera Paz, 18.Nixon, 19.McNally, 20.Underhill, 21.Fox, 22.Priestland, 23.Hamer-Webb.

 

[VRO-PHOTO] 1F9A6860.JPG