Supporters

Irremplaçables Phases Finales !

image description

Après un an de privation, les supporters clermontois retrouvent avec un plaisir immense les phases finales du championnat de France. Avant que ne commence le pèlerinage de la Yellow Army qui s’étirera, demain dès l’aube, sur A89 entre Clermont et la capitale girondine, ils sont déjà nombreux, ce samedi, dans les rues bordelaises et déjà parés de « jaune et bleu » pour partager de bons moments leurs amis toulousains, rochelais et lyonnais.

 

Les supporters auvergnats vous diront qu’un an c’est long ! Habitués à se retrouver au rendez-vous des demi-finales de façon très régulière, depuis la création du Top 14 (11ème participation aux demi-finales sur les 14 premières éditions), les Clermontois avaient manqué la dernière édition et on ne va pas se mentir… « leur présence manquait » comme le reconnaît un groupe de supporters rochelais croisé autour du miroir d’eau. La veille de leur demi-finale, ils sont là, très nombreux et déjà parés de leurs couleurs, des casques de Vercingétorix, des têtes de poule ou des cheveux « made in Jamaïque » sur la tête.  Les drapeaux  « jaune et bleu » flottent près de la place Camille-Julian rebaptisée  place de ASM Clermont Auvergne pour l’occasion et prise d’assaut par les membres de la « Yellow Army » déjà en ordre de bataille. Ces spécialistes du pique-nique ont tout prévu pour que la fête soit belle et que le partage et la convivialité rendent ces moments inoubliables. Ainsi, les tripoux côtoient, les huitres charentaises autour d’une table partagée entre bagnards rochelais et Auvergnats à laquelle se joignent aussi bien les Toulousains. Le Rugby reste cette perle rare dans un sport trop souvent divisé par des rivalités dépassant le cadre du terrain quel qu’il soit et ces phases finales en demeurent une formidable vitrine de convivialité.

Près de 10 000 supporters clermontois attendus demain à Bordeaux

Alors que la première demi-finale approche et que nous prenons la direction du Matmut Atlantique, des groupes de supporters marchent ensemble en direction de l’enceinte où se joueront les deux demi-finales. Les Clermontois sont déjà nombreux, très nombreux. Près de 3000 Auvergnats participeront aux deux rencontres et assurent déjà l’ambiance autour du stade se mélangeant aux Toulousains, des autres grands habitués de ces rendez-vous unique. Le mélange est éclectique, on croise aussi quelques Toulonnais, des Albigeois, des Grenoblois et bien d’autres dans un patchwork de couleurs baigné par un soleil rasant qui joue avec la forêt de poteaux qui sert de structure au Matmut Atlantique.

 

190608-supporters-2.jpg
 

Parmi la foule déjà amassée aux abords du stade des Girondins, une famille a fait le déplacement, ce matin, depuis l’ouest de Clermont. La voiture est garée sur un parking attenant où les odeurs de merguez frites parfument l’environnement. A bord, deux « quadras » copains d’enfance qui parcourent depuis bien longtemps les routes pour assister à toutes les demi-finales. Le voyage s’est fait avec un large sourire qui cache à peine l’impatience d’être à demain. « L’an dernier, nous étions à Lyon comme à toutes les demi-finales depuis une quinzaines d’années. On a cru devenir chèvre… Pour une fois que c’était à côté, il manquait le plus important. » Plus rien ne gâche leur plaisir, l’ASM est revenu dans le dernier carré et pour la première fois, Lucas et Titouan, leurs enfants ont fait le voyage avec eux. « Ils vont découvrir cette ambiance unique ! » sourit ce papa ravi. Lucas a déjà le maillot de l’ASM sur les épaules et regarde les yeux éblouis les groupes de supporters qui chantent autour du stade quelques heures avant la première demi-finale. Titouan, lui, porte encore un maillot de foot où le nom de Neymar est inscrit dans le dos. Mais pas d’inquiétude, son papa nous rassure aussitôt … « Demain, Titou, il sera comme tout le monde : en « Jaune et Bleu » !

 

190608-supporters-3.jpg