Isaia Toeava, la magie Black

image description

Certains joueurs ont des facilités techniques, d’autres travaillent d’arrache-pied pour parvenir au niveau d’exigence que demande le sport de haut niveau, enfin une dernière catégorie a tout simplement « le talent », ce don inné qui rend tout plus facile. « Ice » fait partie de ceux-là, ces joueurs qui sentent le rugby comme personne, font les bons choix et dégagent une impression de facilité déconcertante…

 

Le dictionnaire Larousse nous donne la définition suivante pour le mot « talent » : aptitude particulière à faire quelque chose. Pour « Ice » cette chose est là est le Rugby, tout simplement. Il n’y a qu’à le regarder évoluer pour se rendre compte combien il est à l’aise dès que le ballon arrive dans ses mains. Le all-black qui honora sa première sélection sous le maillot de la fougère argentée avant ses 20 ans fut probablement l’un des plus grands espoirs du rugby néo-zélandais. Champion du Monde (en 2011) avant son arrivée en Auvergne, Ice fut un exemple d’humilité et de simplicité durant tout son passage à Clermont. Rien ne sembla vraiment difficile pour ce joueur « hors-norme » qui sut s’adapter aux besoins de l’équipe (centre ou arrière) avec toujours la même volonté de la faire progresser. Dans sa culture, dans son patrimoine, le rugby est un sport collectif et sa façon de jouer en est une belle démonstration. « Ice » comprend tout et vite, plus vite que les autres, que ses adversaires, le jeu, les situations et la façon dont les défenses interviennent, sa technique et sa clairvoyance font le reste. Que ce soit à l’arrière, à travers ses relances tranchantes, ou au centre par une prise d’intervalle ou une passe précise, il est un magicien du surnombre, un génie de cette intelligence situationnelle qui permet au jeu de mouvement de continuer de faire vivre le ballon tout en avançant dans le terrain. Regarder jouer Isaia Toeava est un véritable plaisir pour les amoureux de notre sport qui regretteront simplement de son passage en Auvergne que de mauvaises blessures l’aient écarté des phases finales victorieuses de 2017. Ils se consoleront en se remémorant tous les moments que ce joueur talentueux a illuminé lors de ses 5 saisons sous le maillot clermontois. A 34 ans, un nouveau challenge l’attend. Celui-ci devrait lui permettre de retrouver le Michelin dans quelques mois où la Yellow Army lui réservera probablement un accueil chaleureux. 

 

La fiche statistique 

5 saisons / 65 matches avec l’ASM Clermont Auvergne (11 essais) / 57 titularisations 

Champion de France 2017 - Vainqueur de la Challenge Cup 2019

 

 

toeava-2-mob.jpg
 

 

Le mot du coach 

« C’est certainement le joueur le plus talentueux que j’ai eu à entraîner. Il a aussi une façon de vivre intéressante avec le groupe en partageant et en transmettant beaucoup avec les jeunes joueurs. Il a un altruisme sur le terrain impressionnant, combien de fois a-t-il fait marquer les autres. Je pense qu’il prend plus de plaisir à offrir un essai qu’à marquer lui-même, en un mot c’est la Classe ! »