Journée cohésion dans les gorges de la Sioule

image description

Les joueurs clermontois avaient, aujourd’hui, déserté leur centre d’entrainement pour une journée « Nature » dans les superbes gorges de la Sioule quelques kilomètres plus au Nord de la capitale auvergnate. Une journée concoctée par l’ancien trois-quarts centre « jaune et bleu », Raphaël Chanal, et ses acolytes de VulcEvents avec au programme : descente de la rivière en canoë, crapahute, Bike & Run ainsi que de nombreuses activités « surprise », le tout en autonomie complète pour les joueurs auvergnats simplement dotés d’une carte et d’une ration alimentaire pour la journée… pour le reste, tout était à la « débrouille » et au physique !

 

180705-sioule-52.jpg
 

C’est devant le restaurant familial du « rendez-vous des touristes » de Lisseuil que Kiki Chanal a accueilli les joueurs clermontois, ce matin. Dans son bref briefing, l’ancien centre montferrandais a posé les grandes lignes de la journée faisant comprendre à ses visiteurs que justement, « il ne serait pas question de tourisme » ici au bord de la Sioule, ce charmant cours d’eau qui serpente dans des gorges sauvages et préservées entre Queuille et Ebreuil sur des dizaines de kilomètres. Par groupe de deux, les « jaune et bleu » ont, pour débuter la journée, embarqué dans des canoës pour découvrir les gorges de l’intérieur pour une descente mouvementée de près de deux heures. Equilibre instable et besoin de synchroniser les forces pour faire avancer l’embarcation fut le premier travail de cohésion au programme. Après une brève collation, les joueurs ont découvert les gorges par un aspect beaucoup moins ludique puisqu’ils ont dû rejoindre par un sentier pentu et escarpé le sommet de la vallée afin d’atteindre la base de VTT où d’autres moyens de locomotion allaient occuper leur journée.

 

180705-sioule-3.jpg
 

Après les bras sur le canoë, ce sont les jambes qui ont forcé sur un long Bike and Run où les joueurs ont du s’organiser en alternant vélo et course à pied sur une bonne quinzaine de kilomètres, le tout en autonomie d’eau. Déjà bien usés au moment de rejoindre le plan d’eau de Servant, les joueurs ont du « subir » les diverses activités inspirées de « l’infernale » (course pédestre et d’obstacles organisée chaque année à Servant par Kiki Chanal et son équipe) tout au long de l’après-midi. Juste ce qu’il faut pour puiser dans le mental et faire preuve de cohésion et de solidarité pour terminer les épreuves avec l’énergie nécessaire. De bon augure pour ce début de saison où la préparation aura toute son importance pour installer en profondeur le physique des « jaune et bleu ».

 

180705-sioule-4.jpg
 

Après tant d’efforts, les Auvergnats ont eu droit à un bon moment de partage et de convivialité avec les bénévoles qui les ont accueillis toute la journée, le tout autour d’un coup à boire et d’un pain cuit au four du village en début de journée… La nuit devrait être réparatrice pour les hommes de Franck Azéma qui se retrouveront demain au Michelin pour une séance de rugby « intensive » !

 

180705-sioule-5.jpg
 

à lire aussi