Préparation

A l’épreuve de l’Ulster

image description

Pas le temps de souffler, lors de cette courte semaine de préparation, que les joueurs de l’ASM Clermont Auvergne sont déjà repartis, direction l’Irlande du Nord et sa capitale Belfast.

Dès la fin du match contre les Harlequins, Franck Azéma et tous les joueurs présents à la conférence de presse se projetaient déjà dans ce déplacement irlandais, qui n’aura rien d’une ballade : « on sait ce qui nous attend là-bas, ce sera âpre, avec un gros volume de jeu, c’est un gros défi ! »

Et pour cause !

l’Ulster fait partie des clubs les plus expérimentés du continent, et cette province disputera à cette occasion son 150ième match européen. Elle a par ailleurs gagné 28 de ses 32 derniers matchs à domicile en phase de poules de Champions Cup… dont les 6 derniers. Il convient enfin de rappeler que l’Ulster ne s’est incliné que de 3 points (21-18) en quart de finale de la Champions Cup l’an passé, face au Leinster, à l’Aviva Stadium.

Une équipe qui fait donc partie du gotha européen du rugby et dont les dernières confrontations, en Coupe d’Europe avec l’ASM Clermont Auvergne se sont soldées par 2 victoires pour chacun des Clubs. Qu’il s’agisse de la saison 2011/2012 ou de celle de 2016/2017, chacun l’avait emporté à domicile. Lors du dernier match à l’extérieur, en décembre 2016, l’ASM s’était inclinée mais avait réussi à prendre un double bonus (offensif et défensif) pour un score final de 39-32. Tous ces matchs ont donné lieu à de rudes empoignades avec des résultats serrés. Une nouvelle belle confrontation en perspective ce vendredi.

Actuellement 2ième de sa poule en Guinness Pro 14, l’Ulster a réussi, lors de la 1ère journée de Coupe d’Europe, une belle opération en allant s’imposer sur la pelouse de Bath (16-17).

L’équipe a, pour l’occasion fait preuve de beaucoup de réalisme. Malgré des statistiques plutôt défavorables (42% de taux de possession du ballon et d’occupation du terrain contre 58% à son adversaire) l’Ulster prend les 4 points de la victoire, grâce à une conquête efficace, et aux 12 points inscrits, à lui seul, par le demi de mêlée John Cooney, élu par ailleurs homme du match.

Autant d’éléments qui incitent, même s’il n’y en avait pas vraiment besoin, les joueurs et le staff de l’ASM Clermont Auvergne à prendre ce match très au sérieux, dont chacun sait qu’il sera, comme le résume Frank Azéma : « très costaud » !