Résumé de match

L’ASM CLERMONT AUVERGNE RÉALISE UNE ENTRÉE TOUT BONUS

image description

L’envie était perceptible dans les rangs clermontois, car les retrouvailles avec la Champions Cup étaient symboliques, 18 mois après. Le vainqueur du dernier Challenge Européen a ainsi soigné sa prestation, pratiquant un jeu plus que séduisant pour aller chercher une victoire bonifiée dans un duel à 10 essais. Solides en conquête, les Jaune et Bleu réalisent des débuts parfaits sur la scène européenne et surtout ne laissent aucun point en route aux Harlequins.

 

Clermont (stade Marcel-Michelin) temps nuageux et frais, pelouse excellente. Clermont bat les Harlequins 53 à 21 (mi-temps : 25-7) Arbitrage de M.Jones.

 

Clermont : 7 essais de Raka (11e et 62e), Yato (18e et 25e), Toeava (46e), Moala (70e) et Tadjer (76e) ; 2 pénalités (3e et 41e) et 4 transformations de Parra ; 2 transformations de Laidlaw.

 

Harlequins : 3 essais de Lawday (29e), Elia (51e) et Lang (72e) ; 3 transformations de Smith.

 

UNE CONQUÊTE DÉVASTATRICE

Battu à Toulouse le week-end précédent, Clermont avait l’énorme envie de réagir devant le fidèle public du Marcel-Michelin - venu en nombre - pour soigner ses retrouvailles avec la plus prestigieuse des compétitions européennes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs de Franck Azéma n’ont pas déçu. Bien au contraire. Grâce notamment à une solide mêlée, et une touche précise, ils ne laissent aucune munition à leur adversaire afin de mener 20 à 0 avant la première demi-heure. Alivereti Raka ouvre le bal sur un ballon de récupération en venant couper une passe (11’), puis Peceli Yato réalise le doublé dans la foulée de deux jeux au pied de Morgan Parra et Camille Lopez (18’) puis d’une course folle derrière un énorme travail de Raka, déjà passeur décisif sur l’essai précédent (25’). C’est ce que l’on peut appeler une entame idéale. La réalisation de Tom Lawday n’affecte d’ailleurs pas la confiance des clermontois. Globalement dans ce premier acte, on constate que les Auvergnats tentent beaucoup, ont la réussite, et cherchent à énormément déplacer le ballon sur toute la largeur afin de ne laisser aucun répit aux Anglais en défense. Les Quins ne réagissent que par à-coups et par quelques jeux au pied pour se sortir de la pression. Peceli Yato, qui sera élu homme du match, a vite montré le chemin à ses coéquipiers en mettant les siens dans l’avancée et en faisant plusieurs fois la différence. La charnière a aussi su alterner dans les moments clés afin de montrer une palette large et intéressante.

 

LANEN.jpg
 

 

UN JEU AMBITIEUX ET EMBALLANT

Le point de bonus offensif est assuré dès le retour des vestiaires, et ceci par Isaia Toeava venant magnifier un contre en touche de Paul Jedrasiak, et profitant là encore d’un travail au pied de Raka mettant toute l’équipe dans l’avancée (46’). Le rythme de ce duel reste soutenu et il est parfois difficile de maintenir une défense totalement imperméable, ce qui permet à Elia Elia de terminer un ballon porté suite à une pénaltouche (51’). Cependant les réactions des Clermontois sont systématiques, ne laissant aucune place au doute. L’intenable Raka redonne un matelas plus que confortable sur un mouvement collectif sur toute la largeur et après une passe à l’aveugle de Fritz Lee (62’). La fin de match est ensuite complètement débridée et spectaculaire, avec une équipe de l’ASM qui malgré tout reste lucide. George Moala vient tout d’abord récupérer un jeu au pied dans la profondeur de Lopez (70’) puis Mike Tadjer est à la conclusion d’un maul pénétrant dans la continuité d’une touche (76’). Si ces deux réalisations sont entrecoupées d’un essai de James Lang, à la conclusion d’un numéro de Gabriel Ibitoye (72’), c’est surtout la capacité de la défense à tenir en toute fin de rencontre qu’il faut souligner. Car les Anglais cherchent à marquer ce dernier essai qui aurait été synonyme de point de bonus offensif, un point qui pouvait s’avérer plus que précieux dans la course à la qualification, mais la solidarité en défense dans les ultimes instants de cette partie a mis à mal les derniers assauts. De quoi véritablement satisfaire joueurs, entraineurs et supporters car les Harlequins étaient venus en Auvergne avec des ambitions.

 

FISCHER.jpg
 

Cette belle entrée en matière permet à l’ASM de prendre les commandes de la Poule 3, alors que dans le même temps l’Ulster a dominé Bath sans point de bonus. Les Jaune et Bleu se rendront justement à Belfast lors de la prochaine journée, mais avec le plein de confiance au regard de la prestation du jour. Clermont a surclassé son premier adversaire et cherchera à confirmer hors de ses bases pour déjà réaliser une différence dans cette Poule.

 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Ulugia, 3.Slimani, 4.Jedrasiak, 5.Timani, 6.Yato, 7.Fischer, 8.Lee, 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Raka, 12.Moala, 13.Toeava, 14.Betham, 15.Abendanon.

 

Remplaçants : 16.Tadjer, 17.Uhila, 18.Zirakashvili, 19.Lanen T., 20.Lanen C., 21.Laidlaw, 22.McIntyre, 23.Naqalevu.

 

L’équipe des Harlequins : 1.Garcia Botta, 2.Baldwin, 3.Kerrod, 4.Young, 5.Symons, 6.Robshaw (cap), 7.Evans, 8.Lawday, 9.Care, 10.Smith, 11.Ibitoye, 12.Saili, 13.Lang, 14.Murley, 15.Brown.

 

Remplaçants : 16.Elia, 17.Lambert, 18.Swainston, 19.Cavubati, 20.Bothma, 21.Landajo, 22.Campagnoro, 23.Chisholm.

 

 

RAKA.jpg