Club

L’envie n'aura pas suffi

image description

Ce duel de costauds n’a pas souri aux « Jaune et Bleu » qui malgré beaucoup de courage et d’envie se sont inclinés sur le score de 25 à 9 face à l’Union Bordeaux-Bègles. Auteure d’une très bonne première période, c’est durant la deuxième moitié de match que l’ASM a laissé s’échapper son adversaire du jour qui en profite, avant le match Racing/Toulouse, pour prendre la tête du Top 14.

 

Bordeaux (Stade Chaban-Delmas, 27 000 spectateurs) temps clair, pelouse parfaite. Clermont s’incline 25 à 9 (mi-temps : 5-6) Arbitrage de J. Dufort.

 

Clermont : 3 pénalités de Parra (13e, 23e, 52e)

Bordeaux-Bègles : 3 essais de Lesgourgues (7e) et Seuteni (58e) et Buros (76e) ; 2 transformations de Trinh-Duc ; 1 pénalité de Trinh-Duc (50e), 1 drop de Trinh-Duc (46e)

Carton jaune : Lavanini (49e, succession de fautes)
 

 

À hauteur durant une heure

Ce déplacement en Gironde sentait la poudre. Les mots de Morgan Parra durant l’échauffement, “Il faut y croire les gars ! Nous sommes capables de grandes choses”, ont donné le ton d’une soirée où les plaquages ont été rudes et où chaque ballon a été âprement disputé. Des propos accompagnés par des actes dès le début de la rencontre dans un stade Chaban-Delmas copieusement garni. Au terme d’un début de rencontre de haute volée, ce sont les Bordelais qui ont coupé l’herbe sous le pied des Auvergnats, non sans réussite, après une remontée de balle de Seuteni conclue par Lesgourgues en coin (5/0, 7e minute de jeu). Touchés mais loin d’être coulés, les Jaune et Bleu ont su répondre à cette adversité grâce à la botte de Morgan Parra. Cela a commencé à la 13e minute de jeu puis à la 23e avec deux pénalités converties par le demi de mêlée français qui donnaient l’avantage à l’ASM 5 à 6. Un avantage qui sera conservé jusqu’à la mi-temps grâce à une belle maîtrise des temps faibles et une bonne gestion du jeu adverse, et ce, malgré un nombre assez conséquent de fautes de part et d’autre. Côté Clermontois, on n’a pas hésité à mettre sous pression Seuteni, le buteur bordelais du soir, afin que celui-ci ne soit pas en mesure de scorer. Une tactique payante illustrée par un échec du numéro 10 girondin à 15 mètres en face des poteaux à la 25e minute de jeu. "Ça cogne dur ce soir mais nous devons continuer de mettre la pression” concluait Judicaël Cancoriet juste avant de rentrer aux vestiaires avec cet avantage au tableau d’affichage (5/6).

 

Vaillants mais indisciplinés

La seconde période débutait sur les mêmes bases que la première. De l’engagement et du jeu cette fois-ci haché par une indiscipline à répétition. C’est donc par le pied que le score a évolué à la 46e minute grâce d’un drop transformé par François Trinh-Duc, fraîchement entré sur la pelouse (8/6). Quatre minutes plus tard, Tomás Lavanini écopait d’un carton jaune après une succession de fautes clermontoises. Une infériorité numérique qui a fait mal aux auvergnats puisque ce sont 10 points qui ont été inscrits par l’équipe adverse durant ce laps de temps, contre 3 pour l’ASM avec une pénalité passée par Parra (52e). La balance a basculé grâce au pied de Trinh-Duc (50e) puis par un essai de Seuteni après un beau mouvement offensif lancé par la meilleure attaque du Top 14 cette saison (18/9, 58e). Vaillants et volontaires, les Auvergnats sont repartis à l’attaque mais ont gâché leurs munitions à l’image d’une touche perdue à 5 mètres de l’en-but de l’UBB (66e). Toujours avec de l’envie mais freiné par de la maladresse, l’ASM a subi le pragmatisme des Bordelais avec un troisième essai marqué par Cordero (76e) portant le score à 25 à 9. Joueurs jusqu’au bout, les hommes de Jono Gibbes concèdent donc une cinquième défaite cette saison, la quatrième loin de Marcel-Michelin.

 

Cette défaite en terres girondines stoppe la belle série enclenchée par le club qui restait sur deux succès consécutifs en Top 14. Face à la meilleure attaque du championnat et son terrible réalisme, il en fallait un peu plus ce soir pour espérer ramener des points. Huitièmes du classement après neuf journées, les Auvergnats reste sur un bilan de cinq défaites pour quatre succès sur lesquels il faudra se baser afin de recevoir le RC Toulon le dimanche 7 novembre prochain à 21h05 au stade Marcel-Michelin.

 

L’équipe de Clermont : 1.Ravai, 2.Beheregaray, 3.Slimani, 4.Lavanini, 5.Vahaamahina, 6.Iturria (cap), 7.Cancoriet, 8.Lee, 9.Parra, 10.Hanrahan, 11.Pourailly, 12.Barraque, 13.Moala, 14.O'Connor, 15.Matsushima.

Remplaçants : 16.Fourcade, 17.Falgoux, 18.Van Tonder, 19.Dessaigne, 20.Viallard, 21.Tiberghien, 22.Vili, 23.Ojovan.

 

L’équipe de Bordeaux-Bègles : 1.Kaulashvili, 2.Maynadier, 3.Tameifuna, 4.Douglas, 5.Marais, 6.Petti, 7.Diaby (cap), 8.Vergnes-Taillefer, 9.Lesgourgues, 10.Seuteni, 11.Lam, 12.Lamerat, 13.Dubié, 14.Cordero, 15.Ducuing.

Remplaçants : 16.Lamothe, 17.Poirot, 18.Jolmès, 19.Roumat, 20.Trinh-Duc, 21.Mori, 22.Buros, 23.Cobilas.

LTC_9051.JPG.JPG