L’Ulster et les Sharks au menu européen

image description

Le tirage au sort de la Champions Cup a rendu son verdict, les « jaune et bleu » devront croiser le fer avec les Nord-Irlandais de l’Ulster et les Anglais de Sale pour viser la qualification en huitièmes de finale. 

 

Les Auvergnats qui étaient positionnés dans le troisième chapeau ont ainsi hérité de deux clubs habitués de cette compétition (et déjà croisés à de nombreuses reprises lors des 10 dernières années) : les Sale Sharks que les « jaune et bleu » retrouvent après les avoir affrontés (et battus à deux reprises) en 2015 ; ainsi que les Nord-Irlandais de l’Ulster qui n’ont jamais gagné au Michelin (pas plus que les Auvergnats ne se sont imposés à Belfast) lors des 3 affrontements historiques de cette compétition européenne (2011, 2016 et 2019).

 

Les Sharks 

Les Anglais sortent d’une très bonne saison après l’arrivée d’Alex Sanderson venu remplacer l’historique Head coach des Sharks, Steve Diamond (en place depuis 2012). Demi-finalistes du championnat anglais (battus par Exeter 40 à 30) les Sharks ont également bien figuré en Coupe d’Europe où ils ont étrillé les Scarlets (au Pays de Galles) sur le score sans appel de 14 à 57 avant de s’incliner en ¼ de finale face aux Rochelais de Jono Gibbes (45-21). Parmi les forces en présence dans les rangs anglais en plus des internationaux Manu Tuilagi (centre) et le troisième ligne Tom Curry, la délégation sud-africaine (composée de 10 joueurs) menée par le demi de mêlée Faf de Klerk (30 sél) et le seconde ligne Lood de Jager (45 sél) apporte beaucoup de puissance et d’expérience à cette équipe ambitieuse. 

 

de-jaeger.jpg
 
 

L’Ulster 

Jono Gibbes connait bien le club nord-irlandais pour l’avoir dirigé lors de la saison 2017-2018. Désormais aux mains de l’écossais Dan McFarland le club historique de Belfast ne s’est pas qualifié lors des dernières phases finales européennes après un début de saison plombé par une défaite à domicile face aux Toulousains. En revanche, les Ulstermen ont réalisé une très belle saison en PRO 14 (avec seulement deux défaites en phase de qualification, les deux face au Leinster) et un seul revers à domicile où les Clermontois savent mieux que quiconque qu’il est difficile de s’y imposer (les Auvergnats n’ont jamais gagné à Ravenhill). Après la retraite de Rory Best, l’historique capitaine de la province du Nord (124 sélections avec l’Irlande et 15 ans de carrière sous le maillot de l’Ulster) a passé le relais à Ian Henderson le seconde ligne du trèfle (60 sélections) qui dispute actuellement la tournée des Lions Britanniques en Afrique du Sud. Le capitaine de l’Ulster est accompagné par 4 coéquipiers qui illustrent le renouveau du rugby nord-irlandais et dont les Auvergnats devront se méfier : Rob Herring (talonneur, 22 sél), Stuart McCloskey (centre, 4 sél), Jacob Stockdale (ailier, 34 sél) et Billy Burns (ouvreur, 6 sél)… tout comme du troisième ligne sud-africain Marcell Coetzee comptant une trentaine de sélections avec les Springboks qui est la plaque tournante du pack des Ultermen.