Résumé de match

A l’usure Clermont domine l’Ulster et assure sa qualification

image description

Les hommes de Franck Azéma ont dû batailler durant plus d’une heure pour écarter une très bonne équipe de l’Ulster de son chemin. Dominés lors de la première période par une organisation sans faille des Ulstermen, les Auvergnats ont du s’appuyer sur la puissance de leur mêlée et le tranchant de Moala pour s’extraire des griffes nord-irlandaises. Grâce à cette victoire précieuse, les Clermontois assurent leur qualification et reprennent la main de la poule. Ils devront toutefois s’imposer, à Londres la semaine prochaine, pour conserver leur position et espérer recevoir en quart de finale.

 

Clermont (stade Marcel-Michelin) temps beau, pelouse excellente, 19 004 spectateurs (nouveau record). Clermont bat Ulster 29 à 13 (mi-temps : 9-10) Arbitrage de M.Carley

Clermont : 2 essais de Raka (49e) et Maola (76e), 4 pénalités de Parra (17e, 40e, 67e) et Laidlaw (71e), un drop de Lopez (6e) et deux transformations.

Ulster : Un essai (8e), 2 pénalités (2e, 63e) et une transformation de Cooney

Carton Jaune : Parra (22e anti-jeu)

 

L’Ulster domine les débats et tient Clermont dans son camp en première période

Dans un stade Marcel-Michelin rempli comme un œuf (record d’affluence avec 19 004), les hommes de Franck Azéma sont cueillis à froid par une très grosse entame des Ulstermen. Ils encaissent rapidement une pénalité par le demi de mêlée Cooney, avant que celui-ci ne s’engouffre dans la défense auvergnate pour un essai bien amené par ses avants qui profitent d’un flottement coupable des Clermontois. Après 10 minutes de jeu et malgré un drop de Lopez (6e), ce sont bien les Irlandais qui font la course en tête (3-10 à la 15ème minute). Morgan Parra rapproche son équipe (6-10 à la 17e) avant que celui-ci ne quitte ses coéquipiers pour un acte d’anti-jeu sur un autre temps fort irlandais. L’Ulster ne relâche pas sa pression et fait le siège des 22 mètres auvergnats multipliant les ballons portés. La défense des « jaune et bleu » tient le choc mais a bien du mal à sortir de son camp devant les assauts des visiteurs. Plus précis que les Clermontois et bien articulés autour d’un collectif très solide, les Nord-Irlandais cadenassent les hommes de Franck Azéma dans leur camp, bien loin de la zone de danger. Quelques éclairs de Moala ou Penaud, ainsi que l’activité exemplaire de Lapandry, précieux dans toutes ses courses de soutien, finissent par fragiliser la carapace des visiteurs qui s’exposent, enfin, et se mettent à la faute permettant au buteur de l’ASM de rapprocher son équipe à un point au moment où Monsieur Carley renvoie les deux équipes aux vestiaires (9-10). Après une mi-temps dominée par une équipe de l’Ulster sûre de son Rugby et bien emmenée par un Cooney intenable, les Irlandais tiennent la dragée haute aux Auvergnats lors de ce premier acte.  

 

ulster-3.jpg
 

La puissance de la mêlée et de Moala ont raison de la combativité de l’Ulster

Après avoir raté leur (première) entame, les hommes de Franck Azéma se rattrapent et reviennent sur la pelouse avec de meilleures intentions dans le sillage d’un paquet d’avants à nouveau dominateur. Une mêlée envoie les Auvergnats près de la ligne irlandaise où, après une série de pick and go, Alivereti Raka vient faire sauter le dernier verrou tout en puissance. Morgan Parra transforme du bord de touche, Clermont prend l’avantage pour la première fois de la rencontre à la cinquantième minute (16-10). Il en faut plus pour décourager les visiteurs qui reviennent à la charge et s’installent à nouveau dans les 22 mètres auvergnats. Ils sont récompensés par une pénalité de leur demi-de-mêlée avant que Morgan Parra n’efface celle-ci sur le renvoi après une des rares fautes d’inattention des Ulstermen (19-13 à la 67e). La mêlée auvergnate discrète lors du premier acte se fait plus pesante en seconde période. L’Ulster souffre, comme lors du match aller, et concède du terrain et des points. Greig Laidlaw, entré en cours de jeu, concrétise la domination de son pack et permet à Clermont de faire un premier break à une dizaine de minutes de la fin de la rencontre (22-13). Il faut attendre la 76e et une charge rageuse de George Moala, bien servi par Damian Penaud, pour complètement libérer le Michelin qui explose pendant que le centre néo-zélandais franchit la ligne d’en-but. Avec 16 points d’avance à 5 minutes de la fin du match, l’affaire est pliée, Clermont tient son 10ème quart de finale européen.

 

Les hommes de Franck Azéma ont dû patienter pour faire sauter le verrou irlandais dans une rencontre féroce au niveau de l’engagement. Vainqueurs à l’usure, les Clermontois, très solidaires défensivement au plus fort de la domination nord-irlandaise, reprennent la main dans cette poule qu’il faudra encore conclure la semaine prochaine chez les Harlequins. Grâce à cette victoire Clermont signe une dixième participation en phases finales de Champions Cup (troisième club derrière Toulouse et le Leinster), il faudra attendre la semaine prochaine pour savoir si cette rencontre aura lieu au Michelin ou ailleurs…

 

ulster-2.jpg
 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Ulugia, 3.Slimani, 4. Jedrasiak, 5.Vaahamahina, 6.Iturria, 7.Lapandry, 8.Lee, 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Raka, 12.Moala, 13.Toeava, 14.Penaud, 15.Abendanon.

Remplaçants : 16.Beheregaray, 17.Uhila, 18.Falatea, 19.Timani, 20.Fischer, 21.Laidlaw,  22.McIntyre, 23.Naqalevu.

 

L’équipe de l’Ulster : 1.McGrath, 2.Herring, 3.Moore, 4.O’Connor, 5.Henderson (cap), 6.Reidy, 7.Murphy, 8.Coetzee, 9.Cooney, 10.Burns, 11.Stockdale, 12.McCloskey, 13.Marshall, 14.Baloucoune, 15.Addison.

Remplaçants : 16.McBurney, 17.O’Sullivan, 18.O’Toole, 19.Teadwell, 20.Rea, 21.Shanahan, 22.Johnston, 23.Faddes.