La vigilance face à la menace du match piège…

image description

Vingt-et-un point et douze places au classement séparent les Clermontois des Grenoblois qui leur rendront visite samedi à 18h30 lors de la 10ème journée de Top 14. Les hommes de Franck Azéma viennent de ramener le bonus offensif de Brive pendant que leurs futurs adversaires ont encaissé 42 points au bord de la Rade. Pas question pour autant de prendre ce match à la légère car la menace du match piège face à une équipe qui aura à cœur de rattraper les points perdus rode…

Les entraineurs ont généralement horreur de ce genre de matches, Franck Azéma ne fait pas exception à la règle sachant que la moindre décompression de son groupe pourrait l’amener vers un sombre week-end. « Il est évident que nous devons rester vigilants. Avec la déception du début de saison des Isérois nous imaginons la détermination qu’ils ont dû mettre à l’entraînement cette semaine avant de venir ici. Nous ne les imaginons pas abandonner le championnat maintenant ! » Dans une inconfortable 13ème place au championnat chaque point vaudra de l’or pour les Grenoblois qui récupèreront quelques joueurs importants, cette semaine. Une raison de plus de redoubler de vigilance à l’abord d’un match qui doit valider la belle performance briviste de la semaine passée. Franck Azéma assure ainsi la mise en garde en louant le jeu grenoblois. « Franchement, cette équipe de Grenoble propose énormément d’alternance avec une multitude de systèmes et un gros volume de jeu : C’est leur marque de fabrique. Ils ont été en difficulté au niveau de la conquête, nous sommes passés par là pour savoir que cela peut se corriger d’une semaine sur l’autre et je suis certain que c’est une équipe déterminée que nous recevrons samedi prochain. » Etienne Falgoux confirme l’impression de son coach « ils vont venir ici en ayant à cœur de livrer une grosse performance pour montrer qu’ils sont toujours là et qu’on doit compter sur eux ! » Clermont devra donc faire les choses dans l’ordre pour contrôler cette 10ème journée de championnat comme le laisse entendre le jeune gaucher clermontois. « La conquête va être très importante, elle doit nous aider à prendre la main sur cette rencontre et son rythme. »


Pas question de tomber dans la facilité ou un rythme fou qui pourrait correspondre aux situations dans lesquelles les Isérois aiment évoluer. « Ils ont d’excellents relanceurs de ballon capables de créer des situations très dangereuses » affirme Nick Abendanon. « Gio Aplon fait partie de ceux-là, à nous de lui laisser le moins de ballons possibles. Moins il pourra s’exprimer, mieux ce sera. » Clermont qui sera privé de nombreux joueurs pour cette rencontre (comme pour les semaines à venir en raison de la tournée automnale) pourra compter sur son centre de formation et sur l’anticipation de ses entraineurs qui ont intégré depuis de longues semaines les Espoirs les plus prometteurs aux entrainements de l’équipe première. Une politique de formation où la passerelle Espoirs – Pro est devenue une véritable force pour le club auvergnat lui permettant ainsi d’intégrer, sans perte de rendement, des Espoirs au compte-gouttes dans un collectif tournant à plein régime et d’assurer sportivement lors des périodes internationales. D’ailleurs Franck Azéma ne cherche pas le moins du monde à se cacher derrière cette période plus compliquée et assume «  Nous ne venons pas d’apprendre que nos internationaux ne seront pas là pendant 3 semaines, c’est une chose que nous avons anticipée avec l’aide et la qualité de notre centre de formation pour pallier à ces absences ».

Pour se prémunir du spectre du match « piège » l’excuse du calendrier ne tiendra donc pas « ça dépendra de notre implication et du contenu que nous sommes capables de produire et de maîtriser face à cette équipe de Grenoble » affirme le coach auvergnat avec autorité. La même qu’il faudra afficher samedi à 18h30 au Michelin afin d’éviter de tomber dans le traquenard isérois… 

à lire aussi