Academy

Le Centre de Formation fidélise ses pépites !

image description

12 jeunes joueurs du centre de formation ont récemment prolongé leur engagement avec le club clermontois qui continue à travailler en amont de son équipe première pour préparer l’avenir. Fidéliser ses pépites, intégrer le plus tôt possible les joueurs les plus prometteurs voilà le secret du directeur de la formation clermontoise, Bertrand Rioux. Parmi les prolongations : celles des deux découvertes de la saison : Alexandre Fischer et Sipili Falatea (tous les deux engagés jusqu’en 2022), le petit frère de Michaël Simutoga, Valentin, mais aussi les arrivées de jeune talonneur du Racing Benjamin Boudou, du polyvalent arrière bayonnais, Cheikh Tiberghein ou encore de la nouvelle pépite fidjienne en provenance de Nadroga, Ratu Jone Naulunisau (18 ans, 1.95m pour 118kg). Bertrand Rioux nous dit tout…

 

La liste des 12 joueurs du centre de formation engagés pour les prochaines saisons :

 

Damian Penaud, centre (juin 2023)

Sipili Falatea, pilier droit (juin 2022)

Tani Vili, centre (juin 2022)

Alexandre Fischer, troisième ligne (juin 2022)

Giorgi Beria, pilier droit / gauche (juin 2022)

Killian Tixeront, troisième ligne (juin 2021)

Logan Tabet, centre (juin 2022)

Valentin Simutoga, pilier, talonneur (juin 2022)

Marc Palmier, ouvreur, centre (juin 2021)

Benjamin Boudou (Racing), talonneur (juin 2021)

Cheikh Tiberghein (Bayonne), arrière (juin 2022)

Ratu Jone Naulunisau (Nadroga, Fidji) troisième ligne centre (juin 2022).

 

Bertrand tous ces engagements viennent couronner une nouvelle saison pleine d’avenir pour le centre de Formation qui a permis de voir éclore des joueurs comme Alexandre Fischer, Sipili Falatea et d’autres…

Oui, cela répond à notre politique qui est de continuer à alimenter l’effectif professionnel par des joueurs issus de notre bassin. Sur les 12 joueurs qui ont renouvelé leur engagement (signature d’une convention de formation, prolongation d’un contrat Espoirs ou contrat mixte qui bascule sur une ou plusieurs saisons professionnelles), 9 étaient déjà licenciés à l’ASM cette saison. C’est un pourcentage très satisfaisant qui montre la qualité de la formation qui est faite à l’ASM et qui permet aux joueurs de continuer à progresser. Nous avons aussi, comme tous les clubs de haut-niveau, l’ambition d’aller recruter les meilleurs potentiels des catégories d’âge ciblées à des postes où nous pouvons avoir des besoins à moyen terme. Benjamin Boudou (Racing), Cheikh Tiberghein (Bayonne) et Ratu Jone Naulunisau (Nadroga) entrent dans cette deuxième catégorie. Ratu Jone (18 ans, 1.95m pour 118 kg) arrive de Nadroga avec un potentiel extrêmement intéressant et des qualités techniques rares, il peut être une belle surprise de la saison prochaine sachant que son intégration sera facilitée par l’expérience et les années de travail en commun que nous avons avec la province fidjienne.

 

Conserver ces joueurs tout au long de leur formation permet, nous l’imaginons aisément, de  créer de la cohésion entre-eux mais aussi une passerelle de plus en plus solide avec le groupe professionnel qu’ils sont nombreux à côtoyer tout au long de la saison.
Plus nous avons du temps, plus il est facile d’inculquer l’esprit et les valeurs qui font l’identité de notre club, mais aussi d’approfondir les modes et systèmes de jeu. Cela valide aussi le travail que nous faisons en amont avec notre école de Rugby ou les clubs partenaires du département qui nous alimentent, mais aussi notre recrutement dans les catégories moins de 16 ans où de nombreux joueurs confirment le potentiel que nous avions détecté et continuent leur progression en validant des conventions de formation. Plus les garçons sont avec nous sur la durée, plus ils comprennent qu’il faut travailler dur pour y arriver et plus ils ont de chances d’y parvenir.

 

La modification des règles, le rajeunissement des catégories ont-ils modifié votre stratégie de formation ?

Nous essayons toujours d’avoir une école de rugby performante mais nous nous rendons compte que c’est de plus en plus difficile. Nous nous sommes donc rapprochés de tous les clubs du département pour former une école de rugby géante avec les clubs du 63 afin de travailler tous, main dans la main, avec des méthodes communes. Nous avons aussi choisi de rajeunir notre bassin de joueurs au sein du centre de formation. Ils sont aujourd’hui plus jeunes qu’ils l’étaient il y a 4 ou 5 ans. Nous recherchons nos futurs potentiels vers 15-16 ans afin de les amener vers le haut-niveau entre 18 et 20 ans en fonction de leur poste. C’est la première année où nous signons des conventions de formation avec des joueurs qui ont 16-17 ans. Le cas de Valentin Simutoga en est un bel exemple. Nous nous sommes engagés avec lui, le jour de ses 16 ans. C’est un garçon dont nous connaissons la famille et dont nous sommes persuadés de son potentiel et de ses facultés de travail. Nous mettons beaucoup d’espoirs en lui. Logan Tabet, Killian Tixeront font aussi partie de cette génération de jeunes joueurs à fort potentiel qui seront encore Crabos la saison prochaine et s’entraineront dès l’année prochaine avec le centre de formation et les Espoirs même s’ils joueront dans leur catégorie d’âge.  

 

190605-jeunes-2.jpg
 

On voit au fil des saisons que le centre de formation est une source de recrutement fiable de l’équipe première, cela valide l’excellent travail qui est effectué.
Oui, c’est une réalité. Damian Penaud, Arthur Iturria, Judicaël Cancoriet, Paul Jedrasiak et bien d’autres sont là pour le prouver. Le club s’appuie sur une formation efficace. C’est notre politique depuis toujours et cela devient une nécessité vis-à-vis des contraintes imposées (Jiff, Salary Cap). Nous avions probablement un temps d’avance, il est aujourd’hui primordial de la conserver.

 

Le centre de Formation est une source de recrutement pour l’équipe Pro, mais c’est aussi une source de motivation pour les jeunes qui l’intègrent et peuvent se projeter sur les nombreux autres joueurs qui ont réussi en suivant le chemin qu’ils parcourent aujourd’hui.  

L’an passé, dans une année particulière avec énormément de blessures, 21 joueurs du centre de formation avaient évolué avec les Pros, cette saison 15, certains seront peut-être intégrés lors des phases finales… toujours est-il qu’une dizaine de joueurs s’entrainent régulièrement avec le groupe professionnel et sont complètement intégrés.

 

C’est sur ce groupe de joueurs que Franck Azéma pourra compter lors de l’intersaison et durant la prochaine Coupe Du Monde …
Bien sûr, il y a une quinzaine de joueurs qui sont listés depuis le mois de décembre et sur lesquels nous faisons un travail approfondi pour qu’ils arrivent en étant prêts physiquement et complètement opérationnels pour la reprise de la saison. Nous comptons sur eux pour alimenter l’effectif pro qui sera impacté durant la période Coupe du Monde. De nombreux jeunes joueurs pourraient ainsi avoir une belle carte à jouer, comme d’autres ont su saisir leur chance lors des précédentes éditions.

 

190605-jeunes-1.jpg