Le Racing cherchera à inverser la tendance…

image description

Leur dernière victoire en championnat remonte au 31 octobre face au Stade Toulousain. Depuis les hommes de Laurent Travers ont concédé 4 défaites ne prenant que 2 points lors des deux derniers mois pour glisser de la troisième à la dixième place du Top 14. Si l’urgence n’est pas encore d’actualité, nul doute que les « ciel et blanc » auront à cœur de retrouver de l’élan dans une salle de la Paris Défense Aréna limitée à 2000 spectateurs samedi soir. 

 

Après un début de saison solide couronné par une victoire inaugurale sur la pelouse du Stade Français (21-36 lors de la première journée), les Ciel et Blanc ont connu un premier coup de frein lors de la réception de Montpellier avant de connaitre une fin d’année bien compliquée. En effet, lors des deux derniers mois de compétition, les hommes de Laurent Travers sont ceux qui ont pris le moins de points en Top 14 (2 seulement lors des 4 derniers matches). Et même si la situation est loin d’être encore inquiétante (les Racingmen sont 10ème à 9 points et un match en retard du sixième), les courbes sont à la baisse et la dynamique à redresser. Battus la semaine dernière (37-35 face au LOU) après une seconde période mal gérée sur la pelouse lyonnaise où ils ont encaissé un essai « casquette » puis un dernier essai (78ème) de 80 mètres à 2 minutes de la fin, le Racing avait pourtant retrouvé de la consistance mais a péché par inconstance. Fébriles dans les 20 dernières minutes depuis le début de la saison, les Racingmen encaissent 35% de leurs points entre la 60ème et la 80ème minute de jeu, soit la défense la plus poreuse du TOP 14 dans cette période (avec le Biarritz Olympique). Une défense qui a du mal à se réorganiser sur les turnovers et qui est celle qui a encaissé le plus d’essais dans ce domaine (8 depuis le début de la saison). 

 

Des fondamentaux toujours très solides 

 

Le Racing reste une équipe articulée autour d’une organisation très solide à l’image de sa conquête qui est encore l’une des meilleures du championnat avec la 3ème touche et la 6ème mêlée du Top 14. Les buteurs sont aussi les plus efficaces du championnat avec le meilleur taux de réussite cumulé du Top 14 avec 86,4% de réussite (aucune équipe ne fait mieux) où Antoine Gilbert (100%) et Maxime Machenaud (92,3 %) frisent la perfection. Le retour des blessés et internationaux utilisés lors de la tournée automnale demandent probablement encore quelques réglages et ajustements mais nul doute que le niveau affiché en Coupe d’Europe où les « ciel et blanc » ont écrasé les Saints de Northampton sur leur pelouse (14 à 45) en alignant leur ligne de trois-quarts Machenaud, Russell, Imhoff, Thomas, Fickou, Vakatawa, Beale est plus révélateur du potentiel de cette équipe que leur 10ème place actuelle en Top 14. Les Clermontois qui ne se sont imposés qu’une seule fois au Racing lors de leurs 10 derniers déplacements savent que le voyage à la Défense devra être préparé avec le plus grand sérieux pour espérer faire une bonne performance. 

 

220104-racing-2.jpg