Le Racing : du lourd pour débuter l’année !

image description

2021 débutera fort pour les hommes de Franck Azéma qui ont un calendrier copieux à digérer pour cette nouvelle année. En janvier, les Clermontois affronteront les trois équipes qui sont parvenues à s’imposer au Michelin depuis le début de la saison (le Racing, le Munster et Montpellier). Un sacré défi à relever et des comptes à solder pour les « jaune et bleu » qui se sont retrouvés dès aujourd’hui pour se relever les manches ensemble et travailler dur pour préparer cette première réception de 2021 dans un Michelin où leur résolution sera de se montrer conquérants.

« Le Racing c’est du lourd » lance en introduction Franck Azéma qui se prépare à démarrer l’année par une réception à la hauteur du mois de janvier qui attend ses hommes. « Nous connaissons bien cette équipe, elle a une grosse capacité à tenir le ballon, à entreprendre. Elle est aussi capable de mettre beaucoup de pression à ses adversaires et à ralentir les ballons dans les phases de ruck où ils se déplacent très vite. » Clermont s’attend à un véritable bras de fer dont les hommes de Laurent Travers avaient remporté une première manche en septembre dernier (lors du ¼ de finale de Coupe d’Europe). «  C’était forcément un contexte différent, avec une phase de préparation moins avancée pour notre groupe. En fait nous n’étions pas prêts pour plein de choses… Cette deuxième confrontation sera l’occasion de voir où nous en sommes. Je pense que nous n’avons pas à avoir de pression sur ce match mais de la confiance dans ce que nous sommes capables de produire et ce que nous avons montré depuis quelques mois. » Une progression que partage le talonneur, Etienne Fourcade. «  Lors de ce quart de finale, nous avons compris après coup que nous n’étions peut-être pas suffisamment prêts face à cette équipe du Racing très forte devant, très disciplinée et qui avait beaucoup de vécu en commun. Dimanche, nous avons envie de montrer que nous avons évolué et que nous pouvons contenir cette équipe. Nous avons besoin de ce match pour rentrer à nouveau dans les six premiers afin de ne pas perdre le bon wagon ». Sans complexe, comme il a pu le montrer dimanche dernier sur la pelouse de Mayol à l’image de cette jeunesse clermontoise vaillante et courageuse, Thibaud Lanen sait que la partie sera à la fois « dure » et « formatrice ». « Le Racing possède une grosse conquête, mais nous nous préparons pour être capables de relever le défi. Je ne me pose pas trop de questions, quand on est un jeune joueur comme moi, on prend ce qu’il y a à prendre et on essaye d’en tirer des leçons pour progresser. C’est une chance de se confronter à des joueurs comme cela. Comme cela en est une d’évoluer avec ceux qui m’entourent à l’ASM. »

Être en position de maîtriser notre destin pour la suite

Absorber comme une éponge l’expérience qui l’entoure et donner toute son énergie et sa générosité au service du collectif : voilà la volonté de cette nouvelle génération clermontoise sur laquelle le coach clermontois s’appuiera à nouveau dimanche prochain face au Racing puisque les retours, notamment au niveau du pack ne devraient pas être nombreux… « C’est comme ça », lâche l’entraineur clermontois un brin fataliste. « Autant derrière, tout le monde est sur le pont et ce ne sont que de bonnes questions de composer l’équipe, autant devant, nous sommes au jour le jour… » Des forfaits ciblés à des postes spécifiques qui ne sont pourtant pas suffisants pour que Franck Azéma baisse la tête en ce début d’année. « Je n’ai pas envie de pleurnicher, ni envie de me cacher derrière ces soucis d’effectif temporaire, on prépare cette rencontre avec nos Hommes. C’est le moment de continuer d’afficher le tempérament et le caractère que nous avons vu depuis le début de la saison. » Démarrer 2021 de la meilleure des manières serait également une moyen de solder 2020 que les Clermontois ont terminé avec deux défaites consécutives au Michelin (Montpellier et Munster) « C’est vrai que nous sommes agacés de ces défaites à domicile, nous avons tous envie de dire Stop, que ça s’arrête. Redevenir conquérants à la maison : c’est important ! » Recoller aux six premiers (et cela même si les Auvergnats ont 2 matches en retard) l’est tout autant et même si ce match ne sera pas encore décisif pour la suite de ce long marathon de Top 14, le coach clermontois sait bien qu’une victoire permettrait « d’être en position de maîtriser notre destin pour la suite… » et de démarrer idéalement l’année 2021 !