Adversaires

Le tour des stades, 23ème journée

image description

Aucun club ne devrait valider quoi que ce soit lors de cette 23ème journée en revanche en cas de contre-performance, certaines équipes pourraient bien tirer un trait sur leurs objectifs de fin de saison. Parmi elles, en plus du Stade Français qui aura une énorme pression avant de recevoir Clermont, Bordeaux, La Rochelle et Grenoble seraient bien inspirés d’aller chercher des points à l’extérieur. Décryptage.

 

Pau / Racing 92, samedi 14h45 en direct sur Canal +

Pau doit stopper l’hémorragie au risque de sombrer…

Avec 4 défaites consécutives (pire série en cours) et le départ de Simon Mannix, la Section est en plein doute avant de recevoir une équipe du Racing désormais totalement focalisée sur le championnat et dans le besoin de sécuriser sa place de qualifiés. A regarder le calendrier palois (déplacements à Toulouse et Paris et réception de Grenoble) et la différence de points qui sépare les Béarnais de Grenoble et Agen (6 et 4 points), on peut légitimement se faire du souci pour la Section si le Racing s’impose ce week-end au Hameau. Les Palois sauront ils se remobiliser ? Le Racing n’est probablement pas la meilleure équipe pour se refaire une santé…

 

Castres – Stade Toulousain, samedi à 16h45 en direct sur Canal +

Toulouse face à sa bête noire !

 En réalité, à cette période de l’année, les Castrais sont la bête noire de nombreuses équipes. Redoutables au printemps, les protégés de Christophe Urios viennent de s’imposer sur la pelouse de Chaban enlevant par la même occasion leur invincibilité à domicile aux Girondins. Ils sont désormais installés dans le bon wagon et une victoire face aux voisins toulousains solidifierait davantage cette position avant de recevoir à nouveau les Montpelliérains pour un match qui pourrait déjà sentir la qualification. Du côté Haut-Garonnais, l’objectif sera d’évacuer la déception européenne après une rencontre bien compliquée sur la pelouse de l’Aviva Stadium où les Irlandais ont complètement étouffé les « rouge et noir ». Peut-être Ugo Mola utilisera-t-il le levier du récent passé entre les deux clubs (largement favorable aux Castrais qui sont d’ailleurs les seuls cette saison à s’être imposés à Ernest-Wallon) ? Les Toulousains ont besoin d’un gros match pour se relancer, ça tombe bien, les Tarnais sont ne pleine forme.

 

Agen – Lyon, samedi à 18h45 en multiplex sur Canal + Sport

Le vainqueur fera un grand pas…

Les deux équipes ne regardent pas dans la même direction. Les Lyonnais qui peuvent encore faire douter les Auvergnats à la faveur d’un finish endiablé ont désormais 8 point d’avance sur les Rochelais (et un calendrier favorable) de quoi aborder cette fin de saison sereinement. Tout ce que les hommes de Pierre Mignoni pourront aller chercher à l’extérieur sera du bonus. Ils arbitreront d’ailleurs le match pour la treizième place en allant rendre visite aux deux protagonistes : les Agenais ce week-end et les Grenoblois dans quelques semaines. Les Agenais qui se déplaceront à Grenoble la semaine prochaine doivent absolument conserver leur avance et si possible l’accentuer en s’imposant (et en espérant la défaite du FCG à Montpellier). Un bon résultat associé à de bonnes circonstances et le SUA aurait un pied dans l’Elite pour la saison 2019-20.

 

Montpellier – Grenoble, samedi à 18h45 en multiplex sur Canal + Sport

Les Héraultais peuvent-ils encore espérer ?

Avec deux réceptions « abordables » (Grenoble et Paris) et deux déplacements « compliqués » (Castres et Clermont), le calendrier du MHR ne laisse plus le droit au moindre faux pas puisque 5 points et 3 équipes séparent les hommes de Vern Cotter de la dernière place qualificative pour les barrages. Bien mieux organisés et efficaces qu’il y à quelques mois, les Héraultais sont passés tout près de la victoire au Racing et devraient disposer des Grenoblois qui auront probablement en tête la réception capitale qui les attend la semaine prochaine lors de la venue d’Agen. Attention toutefois à ne pas prendre cette équipe de Grenoble à la légère, elle reste sur deux succès face à Paris et Toulon et les Montpelliérains ont déjà payé (face à l’USAP à domicile) leur manque de concentration.

 

Perpignan – La Rochelle, samedi à 20h45 en direct sur Canal + Sport

Pour l’USAP c’est fini, pour la Rochelle ça recommence !

Les Rochelais qui viennent de se qualifier pour la finale du Challenge Européen n’auront pas loisir de souffler cette semaine puisqu’ils bataillent toujours pour cette dernière place qualificative. Après 4 défaites de rang, les Maritimes sont parvenus à inverser la barre face à des Palois aux abonnés absents. Les Perpignanais qui restent sur un succès à domicile face à Grenoble leur promettent une opposition d’un tout autre calibre. A Aimé Giral, même si l’USAP n’a plus rien à espérer, les Catalans ne baisseront pas les bras et feront tout pour aller chercher une victoire de prestige. Les Rochelais qui recevront les Toulonnais de Patrice Collazo la semaine suivante et se déplaceront à Lyon après la finale de Challenge ne peuvent pas se permettre la moindre baisse d’intensité pour continuer d’espérer s’inviter dans le club des Six.

 

Toulon – Bordeaux, dimanche à 12h30 en direct sur Canal + Sport

Bordeaux doit tout tenter !

 Face à des Toulonnais qui n’ont plus rien à jouer, les Girondins doivent impérativement rattraper leur faux pas de la dernière journée (victoire du CO à Bordeaux) pour entretenir l’espoir de qualification. L’histoire se répète pour les hommes du président Marti qui perdent en consistance à l’approche du money time. Ils doivent désormais courir après les points et faire avec un calendrier très compliqué (déplacements au LOU et à La Rochelle et réception de Toulouse) pour conserver une place de sixième qui ne tient qu’à un fil. Une victoire sur les bords de la Rade peut faire à nouveau basculer le groupe dans une dynamique positive…en cas de défaite les chances de qualification pourraient bien s’évanouir. Côté toulonnais rien à craindre ni espérer, les hommes de Patrice Collazo voudront toutefois finir leurs deux derniers matches à Mayol (Bordeaux et Clermont) dignement.