Les Clermontois focalisés sur eux-mêmes !

image description

Paroles d’avant-match…

En fin de matinée, dans le Club 2010 du Stade Marcel-Michelin se déroulait l’habituelle conférence de presse qui accompagne les rendez-vous européens. Quelques extraits des déclarations des joueurs clermontois…

 

Aurélien Rougerie :

« C’est forcément une semaine studieuse où tout aura une grande importance avant cette finale qui promet d’être très intense. Depuis 2013, les cartes sont redistribuées, les hommes, les entraîneurs ont changé, nos adversaires aussi… Nous sommes forcément un peu nerveux, impatients mais ce sont des choses qui nous font avancer et des sensations qui nous plaisent. Des joueurs cadres partiront à la fin de la saison, mais franchement nous n’avons pas besoin de se servir du côté affectif pour nous motiver, la ferveur de nos supporters et notre envie suffisent ! »

 

Julien Bonnaire :

« Ce sera ma dernière finale européenne, je n’ai qu’une envie : en profiter au maximum et finir la rencontre en ayant aucun regret. Nous allons tout mettre de notre côté pour livrer le meilleur match possible. Nous sommes focalisés sur notre jeu, celui que nous voulons mettre en place samedi, sans trop faire attention au reste. Nous avons certainement plus de maîtrise que nous pouvions en avoir dans le passé. Nous sommes convaincus que nous avons les moyens d’aller chercher ce titre mais pour cela nous devrons réaliser le match parfait. Même si nous avons réalisé de belles choses, cette saison, nous sommes conscients que l’on ne se souviendra que des vainqueurs. Les carrières passent très vite et il faut saisir les opportunités quand elles se présentent. »


Morgan Parra :

« Nous sommes très heureux de vivre une semaine comme celle-là. Nous n’avons qu’une idée en tête : être prêts le jour j. Toulon est une équipe que nous respectons énormément. C’est la plus belle équipe d’Europe et nous sommes très fiers et impatients de nous retrouver en Finale afin de pouvoir les affronter dans un match qui désignera le futur champion. Nous ne fonctionnons pas en regardant derrière. Si on attribuait les Finales au mérite, nous n’en aurions probablement pas remporté qu’une seule. Maintenant, nous connaissons les règles et nous n’avons qu’un seul but : être présents samedi à 17 heures au coup d’envoi et durant 80 minutes. »

 

Jonathan Davies :

« C’est pour jouer des matches comme celui qui nous attend samedi que je suis venu à Clermont. Quand on joue au Rugby, c’est pour gagner des titres et il faudra que nous nous présentions samedi dans les meilleures dispositions pour y parvenir. Nous sommes impatients et concentrés à l’idée de livrer la meilleure performance, samedi sur le terrain. Ils sont tenants du titre, Mathieu Bastareaud est un joueur très dangereux et puissant qui forme avec Matt Giteau, une paire très complémentaire. Nous devrons faire en sorte qu’ils s’expriment le moins possible. Durant cette semaine, il faudra parvenir à obtenir le meilleur de chacun de nous et le retranscrire sur le terrain, samedi. »  

 

Benjamin Kayser :

« Il y a beaucoup de fraicheur et d’enthousiasme dans le groupe. Nous vivons une nouvelle aventure depuis le début de la saison et nous avons tous envie de la conclure de la meilleure des manières. Nous ne savons pas si c’est mieux ou moins bien mais nous abordons les matches d’une manière différente. La vérité ce sera samedi après 80 minutes. Toulon représente forcement une menace dans le jeu au sol. Il faudra parvenir à les éviter dans ce domaine, car ils excellent. Nous préparons cette finale en nous concentrant sur notre jeu, sur ce que nous sommes capables de faire…et si nous n’y parvenons pas, nous passerons au plan B. Il y a beaucoup d’enthousiasme, d’appétit. Nous sommes impatients de voir ce que nous sommes capables de rendre sur un grand évènement. Nous nous préparons comme dans un combat de boxe avec la certitude que le premier qui mettra un genou à terre perdra ! »

 

Jamie Cudmore :

« Nous mettons en place, tout au long de la semaine, les pièces du puzzle pour samedi. Nous essayons de ne pas trop penser à nos adversaires pour rester focalisés sur ce que nous devrons faire. Dans une finale, nous ne savons jamais trop à quoi nous attendre, c’est un match à part où tous les acteurs ont le même but : le remporter ! Il y a peut-être un peu plus de maîtrise dans notre façon de jouer, notre gestion durant la rencontre, l’alternance que nous pouvons avoir dans l’utilisation du jeu au pied… Le résultat de tout cela, il faudra aller le chercher samedi prochain. »

 

Franck Azéma :

"Il y a un mélange d’excitation et de concentration durant cette semaine où notre but est d’avoir un maximum de certitude et de clarté dans ce que nous allons produire. Une revanche ? Quelle revanche ? Un bon tiers de l’effectif a changé des deux côtés, la façon de fonctionner n’est plus la même. Entre ça et le fait qu’en étant double champion d’Europe et Champion de France en titre, ils semblent refuser le costume de favori, nous avons l’impression qu’ils ont besoin de s’enlever un peu de pression. C’est leur façon de voir les choses, cela leur appartient… De notre côté, nous avons bien travaillé depuis le début de la saison, nous méritons de nous retrouver là, en Finale, la suite nous verrons samedi ! Peut-être que sur un match comme celui qui nous attend, nous n’aurons qu’une seule opportunité, nous travaillons, cette semaine, pour être capables de la saisir."

 

Eric de Cromières :

"Il n’y a pas de discussion, Toulon est favori et tenant du titre. Nous sommes des outsiders mais des outsiders ambitieux qui attendent d’aller chercher cette couronne. Les défaites sont faites pour rebondir et apprendre pourquoi ça n’avait pas marché avant. La notion de revanche circule, c’est vrai mais en dehors du club, ici ce n’est pas un sentiment qui nous anime ou nous sert à quoi que ce soit dans notre préparation. Nous n’avons aucune raison d’avoir des complexes, sur un match tout peut arriver. Nous aurons chacun nos chances et nous comptons bien les disputer loyalement. Nous percevons des signes d’une plus grande maturité, mais seul le résultat de la Finale nous dira si nous avons progressé !"

 

 

 

à lire aussi