Les Clermontois retrouvent leurs internationaux

image description

Ce matin, les Clermontois ont retrouvé les internationaux (tricolores et fidjiens) pour débuter leur cinquième semaine de préparation qui se terminera vendredi soir sur la pelouse d’Issoire face au LOU Rugby. 

 

Kotaro Matsushima (Japon) retrouvera ses coéquipiers en milieu de semaine ; ce sera courant octobre pour Tomas Lavanini (actuellement convoqué avec les Pumas pour disputer le Four Nations). Pour le reste, l’intégralité de l’effectif clermontois est présent pour attaquer cette cinquième semaine de préparation (la dernière avant la reprise du Top 14, le dimanche 5 septembre sur la pelouse de Gerland). Après un premier galop d’essai face au Stade Aurillacois (remporté vendredi soir 15 à 28), les hommes de Jono Gibbes poursuivent leur travail en réintégrant les internationaux (Damian Penaud, Sipili Falatea, Etienne Fourcade, Alivereti Raka, Tani Vili, Peni Ravai et Peceli Yato). 

 

210823-raka.jpg

 

Dès ce matin, ils étaient sur la pelouse du terrain d’entrainement afin de retrouver leurs marques au sein d’un effectif rajeuni par de nombreux joueurs du centre de formation dont certains portaient, vendredi soir dans le Cantal, le maillot de l’équipe Pro pour la première fois. 

La deuxième et dernière rencontre de préparation sera dans le viseur du staff clermontois pour aborder cette semaine qui se clôturera contre les Lyonnais (que les Auvergnats retrouveront dès la semaine suivante en ouverture du Top 14). Un double affrontement assez inédit qui ne semble pas perturber l’entraineur clermontois, Jono Gibbes. « Nous avions besoin de partir de quelque chose et la grosse opposition que nous a offert le Stade Aurillacois a permis de le faire. Désormais, nous savons que l’adversité va augmenter face au LOU, vendredi soir à Issoire. Notre objectif sera de se servir de l’envie du groupe et de notre travail pour chercher à améliorer tous nos secteurs de jeu. Franchement, ce n’est pas dérangeant de retrouver les Lyonnais dès la première journée. Dans le Top 14, les équipes ont l’habitude de se croiser régulièrement : ce n’est pas vraiment un problème. » 

Nul doute que les différents enjeux suffiront à changer la physionomie des rencontres et des adversaires entre cette semaine et la suivante.  
En attendant, place au travail et aux réglages pour les « jaune et bleu » qui pourraient réintégrer quelques joueurs supplémentaires après le match face à Aurillac.  

 

210823-peni.jpg