Féminines

Les filles de Romagnat ramènent le bouclier en Auvergne !

image description

25 ans après leur dernier titre, les filles de l’ASM Romagnat Rugby ramènent le bouclier de championnes de France en Auvergne. Au terme d’un match serré et indécis, le courage et la solidarité des « Jaune et Bleu » auront permis de tenir un résultat acquis grâce à un essai bien construit et défendu avec un cœur énorme devant les assauts des filles de Blagnac qui n’ont jamais trouvé la solution. Devant plus de 250 supporters auvergnats déchainés qui ont largement compensé leur sous nombre, l’ASM Romagnat soulève le troisième bouclier de son histoire. 

 

defense-light.jpg
 

 

Blagnac, temps orageux, pelouse bonne, 1 000 spectateurs. ASM Romagnat bat Blagnac 8-13 (mi-temps : 0-0) 

Clermont : un essai de Pignot (43e), 2 pénalités (62e et 78e) et une transformation de Tremouliere.

Blagnac : un essai collectif (74e) et une pénalité (54e) d’Abadie. 

Cartons jaunes : André (57e, fautes en mêlée) et Gabriagues (68e, antijeu)

 

italienne-light.jpg
 

 

La défense de Romagnat tient l’entame de Blagnac

Fabrice Ribeyrolles, le coach des filles de Romagnat avait prévu l’enfer à ses protégées avant le coup d’envoi de cette finale jouée en terre ennemie sur la pelouse de Blagnac. L’ancien centre clermontois avait vu juste puisqu’en plus d’une minorité certaine dans les tribunes, l’enfer est venu du ciel sous la forme d’un monstrueux orage durant tout l’échauffement. Même si la pluie a faibli au coup d’envoi, le terrain détrempé et le ballon rendu glissant par ces conditions dantesques n’ont pas favorisé le jeu de mouvement prôné par ces deux formations joueuses. L’entame de match à sens unique pour les locales déboucha sur un bras de fer terrible. Lors des 10 premières minutes de jeu les Auvergnates ne voient pas le ballon et subissent les assauts des haut-garonnaises. Solidaires et parfaitement organisées dans le sillage d’une troisième ligne mobile et efficace, les Romagnatoises ne cèdent rien. La domination territoriale est stérile tout comme le sont les ballons portés que tentent d’imposer les Blagnacaises contrées par les bras et la puissance de l’Italienne Tounesi, impressionnante tout au long de cette finale. Après avoir laissé passer l’orage (au propre comme au figuré), l’ASM Romagnat n’hésite pas à donner du volume à son jeu en déplaçant le ballon autour d’Emma Coudert pour mettre en danger la défense adverse. Les conditions difficiles perturbent la conservation de balle pendant que les turnovers se multiplient. Après Blagnac en début de match, ce sont les Auvergnats qui sont en position de marque peu avant la pause mais quelques imprécisions gênent la concrétisation. Les buteuses ont également du mal à régler la mire si bien que l’arbitre siffle la pause sur un score vierge de 0 à 0. 

 

essai-light.jpg
 

 

L’ASM prend la tête et tient son match !

Dès la reprise et sous un soleil revenu, les Auvergnates vont concrétiser leur belle entame de seconde période. Derrière une touche maîtrisée, le paquet d’avants travaille efficacement et libère un excellent ballon d’attaque pour la ligne de ¾. Après un judicieux coup de pied dans le dos de la défense, la centre Pignot et prend le meilleur sur sa rivale pour un essai imparable (43ème). Jessy Trémouliere ajoute 3 points et positionne son équipe en tête au tableau d’affichage. La réaction des locales ne se fait pas attendre. Probablement inspirées par le petit jeu au pied des Auvergnates, les banlieusardes toulousaines copient le lancement et mettent en difficulté les filles de Ribeyrolles qui sont pénalisées devant leur ligne. Abadie rapproche Blagnac mais l’ouvreuse historique des Rouge et Bleu a du mal à contenir la longueur du jeu au pied de déplacement de Jessy Trémoulière qui permet à Romagnat d’occuper le terrain. Discrètes dans le jeu d’occupation en première période, les Romagnatoises ajoutent du pied lors de ce second acte tenant à distance les locales. La mêlée auvergnate supérieure facilite le travail de l’équipe et permet même de jouer en supériorité numérique après l’expulsion temporaire de la droitière de Blagnac (57ème). Jessy Trémoulière rajoute 3 points remettant ainsi leurs adversaires à 7 points autour de l’heure de jeu. Déjà remarquables de solidarité, les Auvergnates redoublent d’engagement et donnent tout pour contenir les assauts des Rouge et Bleu qui ne vont faire que s’amplifier au fil des minutes. Sous le feu des filles de Blagnac qui campent dans les 22 mètres de Romagnat, le mur Jaune se dresse et tiendra 10 bonnes minutes avant de perdre sa formidable troisième ligne centre pour 10 minutes. En infériorité, Romagnat encaisse finalement un essai collectif (74ème) mais la transformation file à droite des poteaux et l’ASM reste en tête (8-10). La tension est à son paroxysme, mais rien ne semble bousculer ce groupe de joueuses qui repart au combat dans le camp de Blagnac et récupère une nouvelle pénalité à 40 mètres. Jessy Trémoulière indique les poteaux et envoie le ballon de la gagne entre ceux-ci. Il suffit de tenir ces 5 points d’avance sur la dernière action interminable qui jouera avec les nerfs de Fabrice Ribeyrolles. A l’image de cette finale, les Auvergnates ne lâcheront rien et montreront une solidarité remarquable ainsi qu’une envie et une détermination sans faille qui finiront par épuiser les Blagnacaises qui perdent le dernier ballon du match délivrant ainsi les filles et les supporters auvergnats. 

 

Les Auvergnates l’ont fait ! Après Montpellier la semaine dernière, elles sont ressorties de l’enfer de Blagnac, le bouclier entre les mains au prix d’un combat de tous les instants mené avec une détermination et une solidarité exemplaires. Porté par de très belles valeurs, ce groupe ramenèrent en Auvergne un magnifique titre de Championnes de France 2021. 

 

ailier-light.jpg
 

 

Pour l’ASM Romagnat Rugby Féminin

1.Prat, 2.Lazarko, 3.Ferrari, 4.Tounesi, 5.Shelford, 6.Cheze, 7.Sgorbini, 8.Gabriagues (cap), 9.Gaucher, 10.Coudert, 11.Guermit, 12.Gincourt, 13.Pignot, 14.Perraudin, 15.Tremouliere

Remplaçantes : 16.Thomas 17.Roux, 18.Pellegris, 19.Vidal, 20.Toure, 21.Menanteau, 22.Ribeyrolles, 23.Guerrith

 

 

Pour les Filles de Blagnac

1.Lindelauf, 2.Necer, 3.Joyeux, 4.Forlani, 5.Mugnier, 6.Berthoumieu, 7.Mayans, 8.Khaiza, 9.Martin (cap), 10.Ababie, 11.Puech, 12.Vernier, 13.Dupouy, 14.Aguado, 15.Sarfati

Remplaçants : 16.Domain 17.Polak, 18.André, 19.Escudero, 20.Cassaigne, 21.Queyroi, 22.Llorens, 23.Sylla

 

jessy-light.jpg