Academy Féminines

Les Filles se relancent après 3 mois sans compétition

image description

Les Filles de l’ASM Romagnat ont réussi leurs retrouvailles avec leur public et la compétition en s’imposant avec autorité face aux banlieusardes parisiennes de Bobigny. Les Espoirs ont connu une reprise plus compliquée sur la pelouse rochelaise d’où ils reviennent sans rien. 

 

Filles 

ASM Romagnat Rugby Féminin 27 / Bobigny 10

 

Les trois mois sans jouer ensemble ont laissé quelques traces dans le collectif auvergnat qui a manqué de liant et d’automatismes pour ce match de reprise mais les Filles de Fabrice Ribeyrolles ont gardé la maitrise de la rencontre et tenu à distance une équipe de Bobigny accrocheuse comme lors du match aller. Pourtant bien lancées après un essai de la talonneuse internationale Caroline Thomas (14ème), les Auvergnates ont manqué de précision notamment dans les zones de ruck pour imposer leur jeu aux Franciliennes sur de longs temps de jeu. Les visiteuses en ont profité pour revenir au contact peu avant la pause après une sortie de camp compliquée. Jessy Tremoulière inscrivait toutefois une pénalité pour donner un avantage étriqué à ses coéquipières à la mi-temps. Le deuxième acte allait permettre aux Romagnatoises de se libérer davantage à l’image de l’essai de l’ailière Salomé Perraudin qui se jouait de son adverse directe par un joli coup de pied pour elle-même. L’internationale italienne Sara Tounesi (69e) et la rapide Zoé Tixier (74e) faisaient enfler le tableau d’affichage tout en assurant la victoire. Celle-ci aurait pu être bonifiée après les 4 essais clermontois mais, les filles de Bobigny privèrent les Auvergnates du point de bonus offensif en inscrivant dans les dernières minutes de la rencontre un essai sur ballon porté venu récompenser leur vaillance. 

Qu’importe, les « Jaune et Bleu » sécurisent leur seconde place au classement avec ce nouveau succès et pourront aborder le déplacement au Stade Français de la semaine prochaine avec confiance. 

 

Espoirs 

La Rochelle 32 / ASM 10 

 

Face à des Maritimes privés de compétition depuis de longues semaines, le déplacement s’annonçait compliqué. Il l’a été… Pourtant bien entrés dans cette rencontre, les jeunes Montferrandais ont cruellement manqué d’efficacité lors d’un premier acte dominé territorialement mais trop stérilement vis-à-vis du tableau d’affichage. Même si le seconde ligne fidjien Ratu, trouvait la solution autour de la vingtième minute de jeu, les Rochelais, opportunistes, inversaient rapidement la vapeur pour reprendre l’avantage à la pause (13-10). Les 40 dernières minutes virent les locaux accentuer leur domination pour s’envoler vers un succès bonifié sécurisé par 3 essais supplémentaires (portant le total à 5 contre un seul encaissé). Une mauvaise opération pour les Espoirs clermontois qui voient revenir dans le rétroviseur une équipe rochelaise désormais à 3 points derrière (et 2 matches en retard à disputer à Lyon et Bayonne) et plus dangereuse que jamais. Il faudra, dès la semaine prochaine, parvenir à reprendre ses distances en maîtrisant la réception des joueurs du Stade Français pendant que les Maritimes se déplaceront à Perpignan (qui reprennent l’année 2022 comme 2021 par une onzième victoire sur la pelouse du LOU).