Préparation

Lyon : du solide pour la reprise…

image description

Après 10 jours de repos les hommes de Franck Azéma ont repris la semaine dernière leur préparation avant la rencontre de dimanche, comptant pour la dixième journée de Top 14, face aux Lyonnais. Amputés d’une bonne demi-douzaine d’internationaux, les « jaune et bleu » s’appuieront sur la densité et la solidarité du groupe pour contenir des voisins de plus en plus ambitieux.

Périodes de doublons riment avec Lyon, c’est en tout cas la constatation de ces dernières années de championnat où Clermontois et Lyonnais se sont toujours affrontés pendant les absences des internationaux. A domicile, les Clermontois s’en sont, pour l’instant, bien sortis malgré des rencontres parfois bien accrochées mais le souvenir le plus récent ramènent à l’entraineur clermontois des idées bien plus noires… « Depuis un an, on va dire que les Lyonnais ont un peu d’avance sur nous, ils font désormais partie des équipes du Top 4. On sait que la période à laquelle ils nous rendent visite est propice aux ambitions. Nous nous attendons à une grosse bataille car nous avons encore tous en mémoire la dernière fois que nous avons croisé leur route. Nous avions pris 40 points à Gerland, il faudra que nous soyons prêts dimanche à rivaliser avec eux. » Les hommes de Pierre Mignoni qui ne font que progresser, de saison en saison, avanceront sans réelle pression sur la pelouse du Michelin forts d’une victoire sans bavure face aux Parisiens (41 à 6) lors de la dernière journée et d’une place de quatrième du classement parfaitement en adéquation avec leur plan de route. Toute la question sera de savoir comment les deux équipes auront digéré cette mini trêve. Clermont sera-t-il capable de reprendre sa dynamique là où les hommes de Franck Azéma l’avaient laissée après un bon match nul face à Grenoble ? Lyon sera-t-il en mesure de se montrer aussi entreprenant que sur la pelouse du Racing (victoire 13 à 19) ? Paul Jedrasiak qui devrait faire son retour dans le groupe nous donne quelques pistes… « Il n’y a pas de doute, les Lyonnais vont venir, ici avec des intentions. Le LOU possède un énorme potentiel, ils se sont brillamment qualifiés l’an dernier pour la Coupe d’Europe et produisent un rugby ambitieux, ils seront moins impactés que nous par cette période de doublons, à nous de compenser cela par de la solidarité et de la cohésion au sein du groupe. » Un groupe que le seconde ligne international devrait retrouver après 6 mois d’absence. « L’équipe tourne à plein régime, c’est très motivant de retrouver la compétition dans ce contexte, il va maintenant falloir que je donne tout ce que j’ai pour apporter ma pierre à l’édifice et contribuer à l’équipe. »

Pendant que Morgan Parra finira de soigner sa blessure au poignet et que Greig Laidlaw affrontera les Argentins, Charlie Cassang mènera le jeu des Auvergnats comme il l’avait fait lors du match nul arraché aux Isérois sur la pelouse du stade des Alpes lors de la dernière journée. « C’est vrai qu’en regardant le calendrier en début de saison, c’est une date que j’avais forcément cochée, reconnait le demi de mêlée auvergnat. Franchement, cela fait plusieurs semaines que je suis dans le groupe, je serai prêt. C’est le moment de montrer ce dont je suis capable mais surtout de continuer à bien faire jouer l’équipe ». Malgré son jeune âge, Charlie en a déjà vu d’autres et est passé par plusieurs longues blessures pour relativiser et écarter une pression qui pourrait le conduire à l’individualisme pour briller. « Mon rôle est de permettre à l’équipe de rester dans la structure et la stratégie collectives. Notre collectif est suffisamment puissant pour avoir une certaine solidité quels que soient les noms des joueurs qui composent le XV de départ. Tout le monde est focalisé sur ce match face à Lyon, nous l’attendons avec impatience ».

Apprivoiser le LOU serait idéal pour retrouver la vague sur laquelle les Auvergnats surfent depuis le début de la saison…