Marvin O’Connor et JP Barraque « pour le plaisir »

image description

Jean-Pascal Barraque et Marvin O’Connor sont des stars du circuit mondial à 7 qu’ils ont sillonné avec l’équipe de France lors des dernières saisons. Ils seront des renforts de poids pour l’équipe de l’ASM Sevens Intermarché, samedi lors de la finale du SuperSevens qu’ils ont rejoint « par plaisir » en début de semaine. Très loin de leur statut, c’est avec un enthousiasme débordant et une envie folle qu’ils « s’amusent » au sein de cette équipe jeune avec laquelle ils aimeraient bien jouer un mauvais tour aux Barbarians en ouverture de la finale du Super Sevens, samedi à la Paris Défense Aréna. 

 

Sous la lumière timide de l’éclairage des Gravanches et malgré la fraicheur qui tombe aussi vite que le jour, ce mercredi soir sur les terrains jouxtant le centre de formation, les deux Tricolores sont comme des poissons dans l’eau au sein de cette équipe de l’ASM Sevens Intermarché qui disputera, samedi, les finales de la compétition. JP et Marvin se régalent, et ça se voit, les deux habitués des Seven World Series se marrent, chambrent et motivent leurs jeunes coéquipiers à quelques jours de défendre les couleurs « jaune et bleu » dans la Paris Défense Aréna. Guidés par le plaisir, ils sont là, parfaitement intégrés au groupe qui est allé chercher la qualification lors des trois premières étapes estivales. Le rôle de leader que leur expérience impose est accepté par tous bien aidé par un état d’esprit « Sevens » qui les définit si bien. « Ce sont de super mecs » résume Lucas Dessaigne. « Ils n’ont eu aucun mal à se fondre dans le groupe et nous sommes certains qu’ils vont beaucoup nous apporter sur cette étape finale ».  « Cela se fait naturellement » se défend presque Marvin O’Connor. « Nous ne forçons rien. C’est vrai que nous avons les automatismes, les codes. Nous savons ce qui nous attend. On connait les efforts à fournir et savons analyser les situations spécifiques au Seven, celles où il faut attaquer et celles où il vaut mieux temporiser. On essaye simplement de transmettre ». Jean-Pascal Barraque qui était blessé lors des premières étapes (fin de convalescence de son opération d’une hernie cervicale) a hâte d’évacuer cette frustration. « C’est toujours un vrai plaisir de rejouer à 7. J’avais raté l’opportunité cet été en raison de ma blessure et même si j’avais essayé d’aider différemment, je suis super content de le faire en étant parmi eux cette semaine avec l’envie d’apporter un maximum. »

 

211111-marvin-1.jpg
 

 

 Avec seulement quelques séances spécifiques pour préparer cette étape finale, Jean-Pascal mise tout sur la spontanéité et l’envie. « Je pense qu’il ne faut surtout pas brider cette équipe dans des systèmes établis à l’avance. Nous sommes tous là pour prendre du plaisir, nous régaler. L’idée sera de trouver rapidement des repères communs pour se retrouver sur le terrain et profiter de cette compétition où l’ambiance s’annonce géniale. » « L’ASM Sevens Intermarché est une équipe pleine de bonnes intentions et qui bosse beaucoup », poursuit Marvin O’Connor. « Nous allons débuter face aux Barbarians, nous n’avons rien à perdre et au contraire tout à gagner en nous servant de l’envie qui se dégage de cette bande de joueurs. Nous sommes prêts à faire de belles choses. » « Il me tarde vraiment de débuter la compétition », s’impatience Jean-Pascal, nous allons probablement être surveillés mais ce sera justement l’occasion de libérer des espaces pour les copains », sourit le capitaine de l’équipe de France à 7, qui le fera avec « plaisir ». 
 

« Le 7 est un sport que j’aime profondément » savoure Marvin O’Connor après avoir terminé la dernière des trois séances de la journée. « J’ai passé trois supers saisons avec l’équipe de France et franchement je suis très heureux d’avoir l’opportunité de découvrir cette compétition ». Même discours et même sourire pour Jean-Pascal qui a hâte de profiter l’ambiance du Super Sevens et « ne regrette pas le moins du monde d’avoir décalé ses vacances d’une semaine » pour faire partie de l’ASM Sevens Intermarché. 

 

211111-sevens-ballon.jpg