Merci Roro…

image description

Dans un match sans enjeu, face à une équipe toulousaine très joueuse, les « jaune et bleu » ont réalisé le match qu’il fallait pour offrir à leur public et à leur emblématique « Roro » une fin heureuse et remplie d’émotion. Après 418 matches en « jaune et bleu », Aurélien Rougerie tire de la plus belle des manières sa révérence pour clore une carrière fantastique imposant le respect de tout un peuple mais aussi de ses adversaires comme ce fut le cas ce soir. MERCI

 

180505-st-2.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps doux, pelouse excellente, 18 801 spectateurs

L’ASM Clermont Auvergne bat le Stade Toulousain 36-26 (mi-temps : 24-21). Arbitrage Monsieur Trainini
Pour Clermont : 3 essais de Van der Merwe (10e), Cancoriet (34e), Fofana (38e), 5 pénalités de Parra (21e, 45e, 56e et 61e) et Laidlaw (74e) et 3 transformations de Parra.

Pour le Stade Toulousain: 4 essais de Tekori (7e), Huget (16e), Kunatani (29e), Baille (51e) et 3 transformations de Doussain.

 

180505-honneur-4.jpg
 

La Haie d’honneur du Stade Toulousain

Pour que la fête soit belle il faut deux grands adversaires et durant 80 minutes les deux équipes se sont livrées un très beau combat rythmé et dynamique devant un public ravi. Toulouse sur la vivacité de sa ligne de trois-quarts démarra tambour-battant avant que les avants clermontois ne reprennent le contrôle d’une rencontre où toute l’attention était focalisée sur Aurélien Rougerie entré seul sur la pelouse d’un Michelin où son nom était inscrit en lettres capitales. A la mi-temps chacune des équipes avaient déjà inscrit 3 essais et le spectacle était au rendez-vous, Clermont menait la danse de trois petits points grâce à une pénalité de Parra. Les premiers moments d’émotion allaient arriver avec la sortie de Raphaël Chaume, avant de monter crescendo vers le moment que tout le monde attendait, les derniers pas d’Aurélien sur la pelouse en tant que joueur. Un moment solennel où le jeu se figea, pour laisser une formidable page du rugby s’écrire puisque les joueurs du Stade Toulousain se sont spontanément rapprochés des Clermontois pour former une haie d’honneur afin de saluer la légende de l’ASM une dernière fois. Aurélien a pris le temps de saluer chacun d’eux avant de faire de même avec le staff et les remplaçants « rouge et noir » : la grande classe !

 

180505-st-4.jpg
 

Une sortie en triomphe !

La sortie de l’icône passée, la rencontre pouvait reprendre son cours. Après un petit moment de flottement où l’attention de tous était autant en dehors que sur le terrain, les Clermontois portés par un excellent  Morgan Parra, un Camille Lopez incisif, et des « descendants » Wesley Fofana et Damian Penaud très tranchants, ont mis ce qu’il fallait d’intensité pour remporter cette victoire et permettre que la fête soit belle jusqu’à la fin. La cérémonie de partants passée et après avoir fait un premier tour d’honneur avec ses enfants, Aurélien en a fait un second tout aussi symbolique sur les épaules de Wesley Fofana et Damian Penaud qu’il a accompagné lors de leurs débuts avec l’équipe professionnel : tout un symbole. Le public du Michelin a ainsi profité de son Champion jusqu’au bout de la soirée avant de rendre, à son tour, un bel hommage en souhaitant le meilleur à son adversaire du soir en scandant « Toulousains, Toulousains » : du jamais vu et dans le parfait « esprit Rugby » qui a accompagné cette soirée et l’immense carrière d’Aurélien.

Il y a adieux que l’on espère le plus tard possible, ceux d’Aurélien sont de ceux-ci et ils sont désormais passés et laisseront dans les mémoires auvergnates, un très beau souvenir.

 

180505-st-5.jpg
 

 

180505-st-fin.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Chaume, 2. Kayser, 3.Zirakashvili, 4.Van Der Merwe, 5.Iturria, 6. Cancoriet, 7.Lapandry, 8.Lee, 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Grosso, 12.Fofana, 13. Rougerie, 14.Betham, 15.Tuicuvu.
Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Uhila, 18.Jedrasiak, 19.Chouly, 20.Laidlaw, 21.Fernandez, 22.Penaud, 23.Slimani.

Pour le Stade Toulousain              

1.Baille, 2.Ghiraldini, 3.Van Dyk, 4.Verhaeghe, 5.Tekori, 6.Gray, 7.Madaule, 8.Kunatani, 9.Doussain(cap) , 10.Ntamack, 11.Guitoune, 12.David, 13.Mjekevu, 14.Huget, 15.Medard.

Remplaçants : 16.Roumieu, 17.Brennan, 18.Faasalele, 19.Poi, 20.Axtens, 21.Meric, 22. Tauzin, 23.Aldegheri.

à lire aussi