Mettre les choses dans l’ordre pour s’imposer à l’extérieur

image description

A deux journées de la fin des phases régulières du Top 14, Clermont n’a plus son destin en mains pour aller chercher une place qualificative. Les Jaune et Bleu doivent s’imposer et espérer que leurs adversaires se neutralisent lors des 2 prochaines journées pour grapiller de précieuses places. Ils doivent surtout maîtriser « les variables » qui ont perturbé, selon leur coach, leurs secondes périodes à l’extérieur. Un déplacement au Pays Basque où il faudra accrocher une seconde victoire en déplacement pour garder de l’intérêt sur la dernière journée. 

 

A 15 jours de la fin d’un championnat ultra serré où 10 points et 9 équipes séparent Bordeaux (second) et Clermont (neuvième) bien malin celui qui serait capable de donner avec certitude le tableau final avant le coup d’envoi de la vingt-cinquième journée. Quand on rajoute à cette concentration inédite de clubs la probabilité de ceux encore engagés en Champions ou Challenge Cup à remporter une compétition (La Rochelle, Lyon et Toulon) on ne sait même pas si ce seront les 7 ou 8 premières places qui offriront le billet pour la Champions Cup la saison prochaine. Pour simplifier cette équation à plusieurs inconnues les hommes de Jono Gibbes ont choisi de se concentrer sur leur déplacement à Biarritz avec l’ambition de réaliser une solide prestation et l’emporter, ils auront ensuite tout loisirs à détailler les possibilités qui s’offriront lors du dernier week-end comme l’explique Cheikh Tiberghien. « Nous avons toujours des objectifs sur cette fin de saison. Nous nous préparons depuis 15 jours à ce sprint final avec beaucoup de motivation, un bon état d’esprit et du travail. Nous savons que nous devons viser un maximum de points mais il faut faire les choses dans l’ordre : bien aborder ce déplacement, produire une grosse performance, gagner et ensuite avoir l’ambition de ramener encore plus. Mais il faut respecter ce cheminement sans vouloir griller les étapes. » Sébastien Vahaamahina, le capitaine des Auvergnats ne cherche aucune excuse sur les points lâchés lors des précédents déplacements ou les blessures qui ont compliqué la saison depuis le mois de septembre. « Nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter ce qui s’est passé, de faire avec et de passer à autre chose. Il nous reste deux victoires à aller chercher pour espérer rentrer dans les huit, viser mieux serait manquer de réalisme… » Le bilan des Clermontois en déplacement incite à l’humilité (une seule victoire cette saison à Montpellier) ainsi personne n’est tenté d’envisager un déplacement touristique sur les bords de l’Atlantique comme le confirme Sébastien. « Les Biarrots vont jouer le dernier match de la saison à la maison avant de quitter le Top 14, ils auront à cœur de laisser une belle image à leur public, on doit faire abstraction de ce contexte et rester focalisés sur notre jeu. »

 

« Se mettre dans les bonnes conditions pour gagner à l’extérieur ! »

 

Pour préparer ce déplacement, Jono Gibbes a réorganisé la semaine de travail avec deux journées de délocalisation (au Puy de Dôme et dans le massif du Sancy) et trois journées consécutives de Rugby avant de prendre demain la direction du Pays Basque. Une manière d’aborder cet ultime déplacement de façon inhabituelle. « Nous savons que l’histoire de cette saison est étroitement liée à nos prestations à l’extérieur et que les conséquences ont été payées au niveau de notre classement. Il faut, lors de ce voyage, que nous soyons capables d’être performants sur 80 minutes. Tout au long de la saison, beaucoup de variables différentes ont perturbé nos secondes périodes. Il faut parvenir à maîtriser toutes ces détails qui peuvent nous faire perdre en efficacité et pour cela il faut mettre les choses dans l’ordre face au défi que nous proposeront les Biarrots dans un contexte de dernier match à la maison. Notre ambition est d’avoir un maximum de contrôle et de maîtrise sur notre performance, afin d’obtenir le résultat que nous allons chercher, on verra ensuite au niveau du classement où nous en sommes après cette journée ». 

Une approche pleine d’humilité avant d’affronter la lanterne rouge du classement que les Clermontois devront contrôler pour ramener une seconde victoire à l’extérieur essentielle à l’entretien de leurs ambitions sur la dernière journée.