Nick Abendanon, le chic “so British” en 6 saisons !

image description

Le staff clermontois a eu le nez creux en allant chercher de l’autre côté de la Manche ce joueur inspiré et créatif qui a fait rayonner les lignes arrières clermontoises durant les 6 dernières saisons. Rapidement récompensés de leur trouvaille par une saison 2015 exceptionnelle,  couronnée pour l’arrière des « jaune et bleu » par le titre de meilleur joueur européen, les Auvergnats ont fait de « Bandy » l’un de leurs chouchous dans un Michelin qui raisonne encore des innombrables prises d’initiative du hollandais (sa nationalité) volant. 

 

Après Anthony Floch et Lee Byrne, la marche était haute pour la succession à l’arrière de l’attaque monferrandaise. Seuls les connaisseurs avaient entendu parler de cet arrière de Bath qui faisait depuis de longues années le bonheur de la cité thermale du Somerset, pourtant dès son arrivée en Auvergne, tout le monde est tombé sous le charme de ce joueur profondément tourné sur la prise d’initiative et les grands espaces. Adroit sous les ballons hauts, robuste défensivement et doté d’une vision de jeu lumineuse, Nick n’a pas tardé à s’imposer dès le début de sa première saison à l’arrière de la formation de Franck Azéma qui en fait un joueur indéboulonnable. Titulaire lors de tous les matches européens (et aussi toutes les phases finales du Top 14 2015) Nick régale par ses courses tranchantes et ses relances inspirées qui mettent ses coéquipiers dans le sens de la marche. Son jeu au pied précis et son sens du placement complètent le profil d’un joueur qui s’impose aux yeux de l’Europe comme le meilleur de la compétition. Des qualités d’attaquant créatif qui collent parfaitement avec l’ambition de jeu des « jaune et bleu » et qui feront merveille tout au long de son passage sous nos couleurs. Attendu la saison suivante, il en faut plus à celui qui est devenu l’un des « chouchou » du Michelin pour baisser de régime. Constant dans la performance, Nick n’en finit plus de confirmer lors des deux saisons suivantes où il alterne parfois entre l’arrière et l’aile sans jamais perdre sa faculté de créer le danger et le mouvement à chacune de ses prises de balle. Joueur le plus titularisé entre les saisons 2014 et 2018, Nick impose sa patte faite d’élégance, d’efficacité mais aussi d’assurance qu’il transmet par rayonnement à toute la ligne de trois-quarts. Blessé à l’épaule, puis au niveau des vertèbres cervicales, les deux dernières saisons de l’insaisissable anglais sont morcelées, mais cela ne l’empêche pas de continuer à exercer son rôle dans le groupe auvergnat où il redouble de travail et d’efforts pour revenir blessure après blessure sur le devant de la scène. Garçon charmant et disponible en dehors des terrains et redoutable à chaque fois qu’il aura enfilé le maillot clermontois, Nick ne laissera en Auvergne que de merveilleux souvenirs. 

 

La fiche statistique

6 saisons / 113 matches avec l’ASM Clermont Auvergne (24 essais) / 104 titularisations 

Meilleur joueur européen 2015 - Champion de France 2017 - Vainqueur de la Challenge Cup 2019

 

 

nick-mod-2.jpg
 

 

Le mot du coach 

« C’est difficile de devoir se séparer d’un joueur et d’un mec comme ça. Je me souviens comment nous avions dû batailler pour le récupérer à Bath. C’est une belle histoire à l’ASM. Il a toujours été à 200% sous les couleurs de notre club. J’aime sa façon de voir notre sport, sa façon de jouer est euphorique et basée sur la notion d’entreprendre. Malgré les blessures, il a toujours exigé beaucoup de lui-même et travaillé dur pour donner le meilleur pour son équipe et du plaisir à ceux qui le regardent jouer. C’est un grand bonhomme qui quitte le club et qui aura marqué son histoire. »