Paroles d’avant-finale

image description

Toulousains et Clermontois se sont succédés dans l’amphithéâtre du stade de France pour une conférence de Presse d’avant finale. Les Toulousains sont notamment revenus sur leur parcours et leur travail pour parvenir en finale. Les Clermontois sont, eux, impatients d’en découdre et focalisés sur l’efficacité de leur jeu et les conditions pour arriver au coup d’envoi dans les meilleures conditions.

 

Maxime Médard

« J’essaye de faire passer le message qu’il faut profiter à fond de ces moments, 7 ans ça fait long.  Nous avons fait une saison incroyable, il faut maintenant espérer qu’elle se termine bien. Les Clermontois, nous les connaissons pas par cœur mais presque. Les jouer sur une finale, c’est forcément particulier. J’aurais Damian Penaud en face, c’est peut être le meilleur joueur du moment, je vais m’accrocher ».

 

Jerome Kaino 

« Leur troisième ligne est très équilibrée avec un joueur comme Fritz Lee qui est un véritable leader. Ils ont aussi beaucoup de puissance sur le banc qui peut entrer en cours de rencontre. Je suis très fier et excité de jouer cette finale, lors de ma première saison avec le Stade Toulousain ».

 

Ugo Mola 

« Le groupe a beaucoup d’insouciance et l’envie d’y être. Nous avons édité en début de semaine notre 52ème planning de la semaine. Cela montre le travail qu’il faut pour revenir ici. Après avoir terminé en troisième position au classement, nous nous sommes pris les pieds dans le tapis face à Castres, mais nous avons eu la capacité de rebondir en ne concédant que 3 défaites dans cette saison de championnat. Nous avons produit beaucoup de jeu comme les Clermontois, tout au long de la saison, et j’espère que demain ce sera encore le cas. Les deux équipes ont eu des intentions toute la saison, nous, comme eux, ne nous sommes pas souvent reniés vis à vis du rugby produit.

L’ASM profite d’une génération exceptionnelle, Franck Azéma fait un boulot remarquable et a réussi avec un groupe quasi identique à rebondir en remportant le Challenge Européen. Si les deux équipes jouent à leur niveau, il y aura un bon match de rugby. Les Clermontois ont une grosse densité physique et l’habitude de ces joutes particulières, ils sont plus aguerris. La dimension physique a du sens quand elle est mise au bon endroit.

Notre charnière a plus fait débat chez vous (la Presse) que chez nous. Nous alignerons celle qui nous permettra de contenir les assauts auvergnats avant de remettre je l’espère la main sur le ballon.

Dans tous les cas, nous avons réussi notre saison, comme les Clermontois ».

 

190614-conf-2.jpg
 

Clermont

 

Franck Azéma

« C’est l’expérience fraiche du moment de cette génération de joueurs. Nous allons entrer sur notre 5ème match de phases finales de la saison. On va rester fidèle à notre mode de fonctionnement. Être ici en finale pour disputer le titre est notre objectif depuis le début de saison nous n’avons pas de raison de nous stresser ou de tout changer.

Avoir tout son effectif à ce moment-là, ce sont des bons soucis pour un entraîneur.

Notre façon de jouer est de s’adapter aux conditions et à nos adversaires mais c’est surtout l’efficacité que nous rechercherons demain ».

 

Wesley Fofana

«  Je n’ai jamais eu la chance de jouer une finale, très impatient de vivre une finale de Top14 avec ce groupe de joueurs et de donner tout ce que j’ai à donner. Un peu à l’image de la semaine dernière, nous avons plus d’expérience de ces rendez-vous que nos adversaires mais une finale reste un match particulier ».

 

Fritz Lee 

« J’ai beaucoup de joueurs autour de moi qui peuvent m’aider à prendre les décisions. Dans ma préparation, cela ne change rien. Les avants de Toulouse ont beaucoup d’expérience avec Jerome Kaino notamment. Ce sont probablement les avants qui décideront de l’issue de la rencontre, nous nous attendons à un match très physique ».

 

Camille Lopez 

Une finale c’est toujours du 50-50. On a de l’expérience et c’est tant mieux cela veut dire que nous sommes réguliers à ce niveau de la compétition. Maintenant l’expérience ne garantie rien sur un match. Après une mauvaise saison, nous avions à cœur de rectifier le tir avec des actes. Notre parcours reflète cela, nous sommes au bout, il reste encore un match…