Préparation

Pour recevoir, Clermont devra gagner… et espérer !

image description

Avant cette dernière journée des phases qualificatives de Champions Cup, les Auvergnats (qualifiés après la victoire face à l’Ulster pour la 10ème fois de leur histoire) sont maîtres de leur destin quant à la première place de leur poule mais seront dépendants des autres résultats de la journée pour éventuellement recevoir en quart de finale. Explications…

 

10ème qualification acquise pour les Auvergnats

En l’emportant face à l’Ulster, samedi dernier dans un Michelin qui faisait exploser son record d’affluence (19 004 supporters), les Jaune et Bleu ont inscrit leur nom dans le tableau final pour la dixième fois de leur Histoire, rejoignant ainsi le Leinster, Le Munster et le Stade Toulousain, les seuls clubs à y être parvenus avant eux affichant ainsi une constance remarquable au plus haut niveau européen.

Avant de disputer cette dernière journée qualificative, les hommes de Franck Azéma ont 20 points au compteur, soit le moins bon total des leaders derrière le Leinster (24 pts), Exeter, Racing et Toulouse (tous à 22 points). Pour conserver la tête de la poule, ils ont besoin d’un minimum de 2 points (dans l’éventualité où les Ulstermen empocheraient les 5 points face à une équipe de Bath qui n’a plus rien à espérer du côté de Belfast).

Une victoire au Stoop, scellerait donc cette première place, il resterait encore à remonter d’une place au classement général de la compétition pour espérer recevoir en quart de finale au Michelin.

 

Un Mano à Mano avec le Racing pour éventuellement les retrouver…

Si le Leinster semble assuré d’être dans les 4 premiers avec leurs deux points d’avance sur tout le monde (et 4 sur Clermont), les Dubliners n’ont besoin que d’un petit point sur la pelouse de Trévise (qui n’a pas gagné le moindre match cette saison en Champions Cup) pour valider leur réception à l’Aviva Stadium.

Toulouse et Exeter sont également sur la voie royale puisque les deux équipes qui ont arraché de bons résultats cette semaine (victoire de Toulouse au Connacht et match nul + bonus offensif pour les Anglais à Glasgow) ont l’avantage de recevoir lors de la dernière journée (Toulouse- Gloucester et Exeter – La Rochelle).

Reste les Racingmen qui se déplaceront chez les Saracens lors de la dernière journée (dimanche à 14 heures). Les « ciel et blanc » auteurs d’un très bon parcours européen ne sont pas encore assurés de recevoir lors des quarts de finale. Même si la qualification est en poche depuis leur victoire bonifiée face au Munster, les hommes de Laurent Travers restent sous la menace des Auvergnats qui peuvent les coiffer au poteau lors de la dernière journée. Le match se jouera à distance, et en deux temps puisque les Racingmen auront le résultat des Auvergnats avant de croiser le fer avec les Sarries. Si Clermont s’impose, les Franciliens devront faire la même chose sur la pelouse anglaise. Les Saracens (champions en titre), relancés après leurs deux dernières victoires, sont toujours en vie et joueront la qualification à distance avec Northampton et Gloucester (toutes les équipes à 14 points) avec 2 sièges pour 3 équipes (le troisième devrait revenir à l’Ulster ou Clermont, en cas de défaite au Stoop). Le match à Allianz Park sera donc décisif à la fois pour les Racingmen et les Sarries. Si les Racingmen s’inclinent (et que Clermont s’impose), les Anglais des Saracens resteront en course et Clermont devrait recevoir le Racing en quart de finale. En cas de victoire à la fois des Racingmen et des Clermontois, les hommes de Laurent Travers auraient l’avantage du terrain lors du quart de finale.