Adversaires

Présentation de l’Aviron Bayonnais en chiffres

image description

Avant la réception des Basques de l’Aviron, samedi sur la pelouse du Michelin, coup de projecteur sur les hommes de Yannick Bru, victorieux des Brivistes, la semaine dernière, après deux pénalités de Gaëtan Germain dans le Money Time mettant fin à une série de 5 défaites consécutives. Les Basques possèdent également l’un des meilleures touches du championnat… L’Aviron en chiffres

 

Jamais les joueurs de l’Aviron Bayonnais ne se sont imposés en Auvergne lors d’une rencontre du championnat de France. Vainqueurs en 1965 sur le score de 3 à 8, les Basques avaient toutefois remporté un match dans le cadre du Challenge Yves-Du-Manoir.

1 point de la douzième place…  Les Basques (treizièmes du Top 14) ne sont qu’à une longueur des Montpelliérains (12ème avec 27 points) et 3 des Palois. Sachant qu’ils ont 2 matches de retard (Toulon et Agen) au contraire de leurs deux concurrents directs. Rien n’est encore joué pour la place de barragistes.

1.3 cartons jaunes par match en moyenne. Les Bayonnais sont ainsi ceux qui prennent le plus de cartons jaunes (17 depuis le début de saison) et passent le plus de temps en infériorité numérique en championnat (9/min par match).

1.6 ballons perdus en touche par rencontre ! La touche de l’Aviron est ainsi la plus fiable du Top 14, celle qui perd le moins de ballons par match (Clermont referme la marche de ce classement avec 3 touches perdues en moyenne). Parmi les très bons preneurs de balle de l’alignement basque le jeune seconde ligne Guillaume Ducat (3ème du championnat avec 51 ballons captés cette saison / meilleur de la dernière journée avec 9 prises !) ou l’argentin Mariano Galarza (43 ballons, 7ème du Top 14).

2 victoires à l’extérieur cette saison. Les Bayonnais se sont déjà imposés à deux reprises à l’extérieur depuis le début de la saison (au Stade Français 19-26 et à Agen 15-26). Sur leurs 8 déplacements ce sont les seuls points qu’ils ont récupéré à l’extérieur puisqu’ils n’ont pris aucun bonus à Brive, Lyon, Bordeaux, Racing ou Castres.

4 annulations lors des dernières semaines et encore 2 matches en retard ! Les Basques vivent un pénible début d’année. Arrêtés durant 15 jours après la détection d’une dizaine de cas Covid de souche anglaise à la fin de l’année 2020, les Bayonnais avaient dû fermer le club jusqu’au 6 janvier 2021 entrainant les annulations des matchs face à Castres, Pau et Toulon. Depuis ils ont pu rattraper les rencontres face à Pau et Castres mais ont annulé leur déplacement à Agen en raison de cas dans le Lot-et-Garonne… ils comptent donc deux matches en retard.

5 défaites lors des 6 derniers matches. Les hommes de Yannick Bru ont mis fin, dimanche dernier à une série de 5 défaites consécutives (face au Racing, Toulouse, Pau, la Rochelle et Castres) en s’imposant face au Ca Brive-Corrèze sur le score de 26-23 grâce à deux pénalités en fin de match de Gaëtan Germain. 

13:23 minutes de possession par match. Les Bayonnais sont ceux qui tiennent le moins le ballon du championnat (très loin derrière les Palois /16 min). Ils sont aussi ceux qui perdent le plus de ballons dans le jeu (plus de 7 par rencontre) et parmi ceux qui font le moins de passes (105 par match/ seuls les Castrais font moins : 101). A titre comparatif, les Clermontois en font 137/match et les Rochelais (n°1 du championnat dans ce secteur) 141.

15 minutes de trop ! Auteurs d’un essai de Tavite Veredamu à la soixante-cinquième minute du match aller, les Clermontois menaient alors 7 à 19 sur la pelouse de Jean-Dauger avant de voir les Bayonnais retourner la situation en plantant deux essais dans les 10 dernières minutes pour l’emporter sur le score de 21 à 19.

115 plaquages réussis par Mariano Galarza. Le seconde ligne argentin est ainsi le meilleur défenseur de son équipe (et le 19ème du championnat). Son taux de réussite au plaquage est également remarquable (92%). Pas étonnant qu’il soit l’avant le plus utilisé par Yannick Bru cette saison (13 titularisations et 822 minutes de jeu).

151 points inscrits par Gaëtan Germain. L’arrière de l’Aviron a inscrit près de 50% des points de son équipe (48% des 317 marqués par les Basques depuis le début de la saison). L’arrière et buteur souvent décisif (à l’image de ce week-end face à Brive où il a passé 2 pénalités permettant de l’emporter) tourne à 89% de réussite (54 coups de pied réussis pour 7 ratés) avec la plus longue inscrite de 56 mètres cette saison.

956 minutes de jeu pour Joe Ravouvou ! L’ailier fidjien est le joueur le plus utilisé de l’effectif bayonnais avec 956 minutes de jeu et 13 titularisations. Avec 7 essais inscrits, il est aussi le meilleur marqueur de son équipe.