Adversaires

Présentation de l’Union Bordeaux Bègles en chiffres

image description

Coup de projecteur sur l’équipe bordelaise qui viendra défier les « jaune et bleu » samedi à 14h45 sur la pelouse du Michelin. A travers quelques chiffres vous apprendrez que l’UBB est l’une des équipes en forme de ce milieu de saison, toujours invaincue à domicile et victorieuse à deux reprises à l’extérieur. Jamais victorieuse en championnat au Michelin et toujours en quête d’une des 6 places qualificatives pour les phases finales, l’équipe de l’Union Bordeaux Bègles promet une très solide opposition : en chiffres.

 

Jamais dans son histoire le club de l’Union Bordeaux Bègles ne s’est imposé au Michelin en Championnat. Sur les 8 confrontations depuis la remontée dans l’Elite des Girondins, le meilleur résultat reste un match nul, 26 à 26, en septembre 2015 (pour 7 défaites). L’UBB s’est pourtant imposé au Michelin, lors d’un match de Champion Cup en janvier 2016 28-37, éliminant par la même occasion les « jaune et bleu » des phases finales européennes.  

Toujours invaincus à domicile ! Les Bordelais font partie des 4 derniers clubs à être invaincus cette saison à domicile (avec Clermont, La Rochelle et le LOU). Pour viser la qualification les joueurs de l’UBB devront probablement parvenir à conserver cette invincibilité. Pour cela ils devront contenir successivement : Grenoble, Paris, Perpignan, Castres et Toulouse.

2 victoires et 2 bonus défensifs ramenés lors de leurs 7 premiers déplacements (soit 12 points) ! Les Girondins habituellement timides à l’extérieur sont bien plus performants cette saison loin de Chaban. Après avoir ramené un bonus défensif d’Agen (22-17) et Grenoble (28-25), les Girondins se sont successivement imposés à Perpignan (11-22) et Castres (13-32) lors des 11ème et 12ème journées de championnat. 

2 joueurs retenus avec le XV de France ! Baptiste Serin (remplaçant face au Pays de Galles) et Jefferson Poirot (titulaire lors des deux premiers matches) ne devraient pas participer à cette 16ème journée de Top 14 comme les 6 Clermontois (Sébastien Vahaamahina, Arthur Iturria, Morgan Parra, Camille Lopez, Damian Penaud et Wesley Fofana).

3 points d’avance sur le Racing ! Les Girondins sont, avant cette seizième journée de Top 14, à la cinquième place du championnat. Avec 6 points de mieux que la saison dernière au même moment les hommes de Joe Worsley (qui a pris la relève de Rory Teague en cours de saison) sont dans leur objectif d’accrocher enfin une place en phases finales du championnat. Une place après laquelle, ils courent depuis leur remontée dans l’élite en 2011 (8ème en 2012 et 2014, 7ème en 2015 et 2016).

5 victoires lors des 6 derniers matches ! Les Girondins font partie des équipes en forme du championnat. Leur nette victoire face au Racing (40 à 7) a marqué les esprits, tout comme la belle série sur laquelle ils surfent depuis le début de l’hiver. Depuis leur sévère défaite au Stade Toulousain 40 à 0, l’UBB est reparti de l’avant en empochant 21 points sur 30 possibles en Top 14.

10 touches volées par Alexandre Roumat depuis le début de la saison. Le troisième ligne girondin est ainsi le deuxième au classement des meilleurs contreurs du championnat (derrière Sekou Macalou, 11 prises). Il est également la rampe de lancement préférée de l’UBB avec 42 touches captées depuis le début de la saison (6ème du classement national).

 

190212-ubb-2.jpg
 

19 plaquages réalisés par Mahamadou Diaby lors de la dernière journée de championnat. Le flanker bordelais fut ainsi le meilleur défenseur de la 15ème  journée de championnat. Depuis le début de la saison, son taux de réussite est de 91.8% sur 135 plaquages tentés.

24 défenseurs battus par le solide troisième ligne de l’UBB, Afaesetiti Amosa. C’est le Bordelais qui a battu le plus de défenseurs adverses cette saison, devant Nans Ducuing et Semi Radradra (21 défenseurs). Sur ses 13 premiers matches de la saison, il a parcourus en moyenne 3 mètres sur les 143 courses effectuées (4ème du classement Top 14).

141 ballons joués au pied par Brock James depuis le début du championnat. L’ancien ouvreur clermontois champion de France en 2010, est toujours l’un des artilleurs les plus actifs du Top  14 avec près de 11 ballons joués au pied par rencontre, dans le Top 3 des plus gros utilisateurs du pied avec Ihaia West et Camille Lopez. Face aux perches, l’ouvreur australien tourne à 75%