Présentation de l’Union Bordeaux Bègles en chiffres

image description

Avant le déplacement des « jaune et bleu » au stade Chaban-Delmas pour le compte de la 4ème journée de Top14, voici la présentation de l’Union Bordeaux Bègles à travers les statistiques marquantes du début de saison des hommes de Christophe Urios. En chiffres…

 

banniere-en-chiffres.jpg
 

1 seul ballon perdu par la conquête de l’UBB depuis le début de la saison. On parle beaucoup du jeu offensif du jeu des Girondins, moins du rôle conquérant des avants bordelais. Lors de leurs deux premiers matches, les hommes de Christophe Urios n’ont perdu qu’un seul ballon (une touche face au LOU). La mêlée, elle, reste souveraine avec aucun ballon perdu en deux matchs. La touche est également dans le positif puisque même si elle a perdu un ballon, le contre de l’UBB a déjà capté 5 ballons à ses adversaires.

 

Conquérants ! En plus d’avoir la mêlée et la touche la plus sûre de France sur ses deux premiers matches, les Girondins sont aussi les plus conquérants sur les lancements adverses. Ils ont ainsi pris 1 ballon sur 4 en touche sur les différents alignements affrontés et subtilisé près d’un ballon sur 3 en mêlée ! Au total ce sont 9 munitions gagnées en 2 matches (5 touches et 4 mêlées) … pour un seul ballon perdu en touche. 

 

2 Bordelais dans le groupe France ! Deux joueurs de l’UBB viennent d’être appelés par Fabien Galthié afin de préparer les différents tests automnaux du XV de France : Cameron Woki (3ème ligne, 2 sélections) et Matthieu Jalibert (Ouvreur, 5 sélections).

 

3 des 5 derniers matches impactés par le COVID-19 ! Les Bordelais ne sont pas les plus épargnés par l’épidémie de Coronavirus. Contraints d’annuler leur dernier match de préparation face à Bayonne en raison d’un cas dans le staff girondin, les joueurs de l’UBB ont ensuite été privés de la première journée de championnat en raison de nombreux cas dans l’effectif parisien. Cette semaine encore, des cas à Lyon ont repoussé leur rencontre face au LOU initialement prévue samedi au lundi soir. 

 

4 recrues pour l’UBB : Les Girondins ont réalisé un recrutement ciblé pour compenser les départs de quelques joueurs cadres comme les deux Clermontois Peni Ravai et Adrien Pélissié mais aussi le phénomène Semi Radradra ou l’historique Blair Connor. Ben Tameifuna (Pilier, Racing), Joseph Dweba (Talonneur, Cheetahs Afs), Guido Peti (2ème ligne, Jaguares Arg) et Ben Lam (Ailier, Hurricanes Nzl) ont ainsi rejoint les bords de la Garonne cet été. 

 

4 déplacements sans victoire ! Depuis le retour de l’UBB dans l’élite, les Clermontois avaient pris de bonnes habitudes en Gironde. Ainsi entre 2012 et 2017, ils se sont imposés à 5 reprises sur les 7 oppositions. Depuis, la tendance s’est complètement inversée puisque depuis janvier 2017, les Bordelais ne se sont plus inclinés à domicile face à Clermont (match nul en 2017 suivi de 3 victoires successives, dont la dernière 42 à 15). 

 

12 défenseurs battus par Romain Buros lors du déplacement au LOU ! L’arrière girondin a ainsi été l’attaquant le plus dangereux de la dernière journée de championnat. Il a parcouru à Lyon 100 mètres avec le ballon sur les 19 courses qu’il a eu à effectuer, pour 2 franchissements et 12 défenseurs battus. 

  

15 ballons perdus en moyenne par match ! Les Bordelais qui possèdent la meilleure conquête du championnat et la meilleure possession de balle, sont aussi les plus exposés aux pertes de balle. Ainsi, ils perdent en moyenne 15 ballons par match (dont 8.5 dans les rucks), aucune équipe ne perd autant de ballons dans le jeu. 

 

17 min et 19 sec avec le ballon en moyenne ! Bordeaux est l’équipe qui tient le plus le ballon depuis le début du championnat (Clermont 2ème avec 15.23 min/match). Les hommes de Christophe Urios sont en effet, ceux qui ont la meilleure possession de balle, très loin devant tout le monde. En moyenne, sur leurs deux premières rencontres, ils ont réalisé 134.5 courses (Clermont 4ème avec 97.7) et 97 rucks (Clermont 4ème avec 72) en moyenne par match. Les Girondins sont également ceux qui se font le plus de passes après contact (10 par match). 

 

17.5 points inscrits par match en moyenne depuis le début de la saison pour l’UBB. Malgré une très forte possession de balle, les Girondins sont les moins réalistes du championnat. En effet, avec seulement 17.5 points inscrits en moyenne, ils ont la plus faible attaque du championnat très loin derrière Toulouse (36pts /match) ou le Racing (34pts/match). 

 

50% de réussite au pied pour Mathieu Jalibert ! L’ouvreur bordelais est encore en rodage, lors de ses deux premiers matches de la saison. 4 tirs au but réussis pour autant de tirs manqués… nul doute que la précision de l’ouvreur international devrait progresser avec l’enchainement des matches. Avec 50% de réussite au pied l’UBB est l’équipe la moins performante du TOP 14 face aux perches. Clermont est actuellement à 80% de réussite dans les bons élèves du championnat que domine dans ce secteur Montpellier avec 88.9% de réussite. 

 

201007-bordeaux.jpg