Présentation de la Section Paloise en chiffres

image description

Coup de projecteur sur cette équipe de la Section Paloise qui talonne les Clermontois au classement après 3 journées. A travers ces quelques statistiques vous apprendrez que les Béarnais ne se sont plus imposés en Auvergne depuis 17 ans et qu’ils courent depuis 8 mois après une victoire à l’extérieur ; mais aussi qu’ils possèdent le meilleur plaqueur de ce début de championnat, ainsi que des attaquants en grande forme… En chiffres.

4 anciens clermontois à la Section. 2 dans l’effectif : Benson Stanley (joker RWC) et Atila Septar et deux dans le staff : Julien Pierre, directeur développement et formation ainsi que Thomas Domingo, entraineur de la mêlée.

4 joueurs retenus pour la Coupe du Monde : Ils seront 4 Palois à défendre les couleurs de leur pays lors des deux prochains mois au Japon : Ben Smith (Nouvelle-Zélande), Dominiko Waqaniburotu et Jale Vatuabua (Fidji) ainsi que Siegfried Fisi’ihoi (Tonga).

5 passes après contact pour l’arrière de la Section Charlie Malie  (la semaine dernière face à Agen). Avec le Toulousain Joe Tekori, ils occupent la tête de ce classement de la troisième journée de championnat. Attention à ses relances et son envie de faire jouer (7 défenseurs battus la semaine dernière)…

6 essais encaissés lors de leur premier déplacement de la saison. Les Palois ont encaissé une sévère défaite sur la pelouse montpelliéraine pour leur premier match de la saison à l’extérieur. 43 - 22 au final avec 6 essais encaissés (dont 5 lors des 45 premières minutes).

8 mois sans la moindre victoire à l’extérieur. Les Béarnais se sont imposés sur la pelouse de Perpignan en janvier 2019 (24-30) lors de la quinzième journée de TOP 14. Depuis, ils n’ont plus réussi à s’imposer à l’extérieur. Pire, ils ont encaissé 228 points lors de leurs 4 derniers déplacements : 43 points à Montpellier,  31 points au stade Français (J26), 83 points à Toulouse (J24), et 71 à la Rochelle (J22), soit une moyenne de 57 points /match !

8 défenseurs battus pour l’ouvreur de la Section Antoine Hastoy. En pleine forme en ce début de saison, la révélation de la saison dernière continue de séduire le public béarnais. Titulaire lors des 3 premiers matches, il compte déjà 31 points au compteur (1 essai, 4 transformations et 6 pénalités) mais aussi 4 franchissements et 14 défenseurs battus (dont 8 la semaine dernière). Seule ombre au tableau : la réussite au pied est encore perfectible avec 66% de réussite sur ses 15 premières tentatives.

 

 

190910-pau-1.jpg
 

9 recrues ! C’est un recrutement ambitieux qu’ont effectué les Palois lors de l’intersaison : en plus des deux All-Blacks Luke Whitelock et Ben Smith, les Béarnais enregistrent les venues de Lucas Pointud (Toulouse), Siegfried Fisi’ihoi (Paris), Denis Marchois (Agen), Dominiko Waqaniburotu et Samuel Marques (Brive), Alexandre Dumoulin (Montpellier) et Mohamed Boughanmi (La Rochelle).

11 ballons perdus dans les rucks pour les Palois qui sont, après 3 journées, les moins performants du championnat dans ce domaine. Leur mêlée est en revanche, l’une des plus conquérantes du Top14 avec déjà 4 ballons gagnés par les hommes de Thomas Domingo depuis le début de la saison.

17 ans ! Il faut remonter 17 ans en arrière pour trouver la trace d’une victoire paloise au Michelin. C’était en janvier 2002, ce jour-là, les Béarnais s’étaient imposés sur le score de 15-19. Depuis ils se sont inclinés lors de leurs 8 derniers déplacements en Auvergne. Dans leur histoire, les joueurs de la Section se sont imposés à deux reprises lors de leurs 26 venues (depuis 1938).

43 points ! C’est le total de points gagnés par les Palois au terme de la dernière saison. Soit 27 points de moins que les Montpelliérains (6ème et derniers qualifiés). Après une saison ratée et longtemps passée dans le ventre mou du classement, les Palois ont l’ambition de lutter pour les places qualificatives.

66 plaquages réalisés par Martin Puech, le troisième ligne de la Section est ainsi le meilleur défenseur de ce début de saison avec une moyenne de 22 plaquages par rencontre et une réussite de 92%. Il fait aussi partie des meilleurs gratteurs de ce début de saison avec 6 ballons gagnés (2/match), deuxième du classement derrière Said Hireche le Briviste (7).

67 plaquages manqués par les Palois lors des 3 premiers matches (soit une moyenne de 22 par rencontre). Seuls les Agenais sont encore plus imprécis avec 77 plaquages manqués. Les Béarnais ont ainsi 13% de déchets dans ce domaine et auront probablement à cœur de corriger le tir dans les semaines à venir.

Il reste encore des places pour cette rencontre de Top 14 face à la Section Paloise dont le coup d’envoi sera donné samedi à 18 heures sur la pelouse du stade Marcel-Michelin. Réservez dès maintenant !