Adversaires

Présentation de la Section Paloise en chiffres

image description

Avant le déplacement au stade du Hameau pour la quatorzième journée de Top 14, coup de projecteur sur le début de saison de la Section Paloise qui a retrouvé le chemin de la victoire lors de leur dernière journée de compétition (face à Paris) après 6 défaites consécutives en Top 14. Vous y apprendrez que les Palois possèdent l’une des meilleures mêlées ou encore l’un des meilleurs réalisateurs du championnat. En chiffres…

 

ITML5-0154_Habillage_1000X110_Web_Ennezat.jpg
 

2 défaites face à Clermont lors des deux dernières réceptions. Les hommes de Franck Azéma se sont imposés lors de leurs deux derniers déplacements au stade du Hameau. 23-27 en 2018 et 20-23 en 2019, deux victoires serrées qu’il faudra confirmer, dimanche dans le Béarn. 

 

3 cartons rouges et 11 cartons jaunes ! Les Béarnais sont les plus sanctionnés de ce début de championnat. Ils n’ont ainsi joué que 2 matches à 15 tout au long de la rencontre (face à la Rochelle et Castres) pour 132 minutes d’infériorité depuis le début du championnat, aucune équipe n’a été autant en infériorité depuis le début du championnat. 

 

La Section privé de son capitaine et meilleur plaqueur ! Le troisième ligne Martin Puech, meilleur plaqueur du championnat avec 130 plaquages réalisés cette saison s’est gravement blessé lors de la rencontre face au Stade Français (rupture du ligament antérieur du genou). Il sera absent pour de longs mois. Derrière lui, c’est le troisième ligne Luke Whitelock qui est le meilleur défenseur avec 86 plaquages effectués. 

 

3 entrainements : C’est ce qu’ont recommandé les autorités de la commission Covid de la LNR après une fermeture de la Section par précaution après la découverte de cas de Covid dans les rangs des London Irish affrontés lors de la dernière journée de Challenge Cup. C’est pour cette raison que la rencontre a été décalée d’un jour au dimanche 16h40. 

 

6 équipes (sur 7) ont pris des points au Hameau ! Seuls les Agenais sont repartis du Béarn sans rien (défaite 33 à 23 lors de la deuxième journée de Top 14). 3 équipes se sont imposées à Pau (La Rochelle, Toulouse et Castres), les Lyonnais ont arraché le match nul (29-29) et 2 ont ramené le point du bonus défensif (Bordeaux et le Stade Français).

 

11 franchissements et 20 défenseurs battus pour Jale Vatubua. Le puissant centre palois est l’attaquant le plus dangereux de son équipe. Sollicité au moins 7 fois par match, il gagne en moyenne près de 4 mètres par course. Sa puissance sera à canaliser par la défense « jaune et bleu ». 

 

16 minutes de possession de balle par match. Pau est l’équipe qui tient le plus le ballon dans le championnat en moyenne (devant le Racing et Bordeaux 15 min 15 sec).  Les Palois sont aussi la deuxième équipe à se faire le plus de passes dans le Top 14 (134 passes) juste derrière les Auvergnats leaders dans ce secteur (135.1).

 

37 touches gagnées par Steven Cummins ! Le seconde ligne australien est la meilleure rampe de lancement de son équipe avec en moyenne plus de 4 touches captées par match disputé (9 depuis le début de la saison). Il est ainsi le deuxième meilleur preneur de balle du championnat derrière le montpelliérain Yacouba Camara (40). Il est aussi, avec Pierrick Gunther, l’un des meilleurs contreurs de son équipe qui subtilise en moyenne 1.3 ballon par match aux alignements adverses.

 

88.3% de ballons exploités derrière leur mêlée. Les Béarnais sont en confiance dans ce secteur depuis le début de la saison. En effet, la mêlée paloise (dirigée par l’ancien clermontois Thomas Domingo) est l’une des plus stables de France avec celles du Racing et de Toulouse. Elle perd en moyenne moins d’un ballon par match (0.8) et est la base de lancement la plus efficace des « vert et blanc » avec près de 90% de ballons exploitables sur leurs introductions. 

 

151 points marqués par Antoine Hastoy. L’ouvreur palois est ainsi le deuxième réalisateur du championnat derrière le parisien Joris Segonds (153 pts). A lui seul il a inscrit 55% des points de la Section. Il est aussi le joueur le plus utilisé du club (11 titularisations sur les 12 premiers matches et 888 minutes de jeu) mais aussi celui qui a battu le plus de défenseurs (22) du club. Avec 86,7% de réussite face aux perches, l’ouvreur béarnais fait partie des buteurs les plus réguliers du championnat (52 tentatives réussies / 8 ratées) quelques longueurs derrière Camille Lopez qui a le meilleur taux de réussite du Top 14 avec 96,2% de réussite et seulement 2 pénalités ratées pour 50 réussies. 

 

 

210106-pau-1.jpg