Adversaires

Présentation des Roumains de Timisoara en chiffres…

image description

Samedi sur la pelouse du Michelin, les Clermontois découvriront les joueurs de Timisoara et le rugby roumain qui fera sa première apparition en Auvergne. Coup de projecteur sur cette équipe inédite et sur les principales statistiques de leur premier match en Challenge Cup perdu, sur leur pelouse, face aux Dragons sur le score de 17 à 54. En chiffres…

Jamais dans son Histoire, l’ASM Clermont Auvergne n’a rencontré de club roumain. Ce sera donc une première samedi au Michelin pour la réception des joueurs de Timisoara qualifiés après la disqualification administrative des Allemands d’Heidelberger RK.

Une seule participation au Challenge pour les Roumains de Timisoara, déjà présents lors de l’édition 2016-17. Dans la poule du Stade Français, des Harlequins de Londres et des Ecossais d’Edimdourg, les joueurs de Timisoara s’étaient inclinés à 6 reprises avec 41 essais encaissés pour seulement 2 inscrits.

Un seul joueur de Timisoara passé par le Top 14 ! Le pilier droit des Saracens, Horatiu Pungea est le seul joueur de l’effectif à connaitre le Top 14 pour y avoir joué durant 2 saisons. Formé à Bucarest, le solide droitier de 31 ans (1.90m pour 130 kg) a joué pour les Scarlets (2013-14) avant de rejoindre le LOU (2014-15) puis Oyonnax (2015-16). Après deux saisons dans le championnat français, il a retrouvé son pays natal et Timisoara avec qui il évolue depuis 2016.

3 ballons perdus en mêlée, 3 en touche ! La conquête des Roumains a eu quelques difficultés mais n’a jamais sombré lors de ce premier match de Challenge Cup. Même s’ils ont perdu 6 ballons, ils en ont tout de même récupéré la moitié à leurs adversaires (un en mêlée et deux en touche).

4 joueurs à 12 plaquages face aux Dragons … mais seulement un, le 2nd ligne samoan Michael Stewart, a réalisé un 100% dans ce domaine. Le centre Florin Popa a également réalisé 12 plaquages mais en a manqué 5. L’arrière des Saracens, Luke Samoa a, lui aussi, passé une mauvaise après-midi avec 5 plaquages ratés sur 6 tentés soit 17% de réussite seulement. Lors de la rencontre les Roumains ont raté 37 plaquages sur 113 tentés (soit un taux de réussite général de 67%) ce qui explique les 27 défenseurs battus et les 13 franchissements des Gallois.

4 défenseurs gallois battus par l’ailier international Catalin Fercu lors du dernier match. L’ailier de Timisoara (86 sélections nationales) fut ainsi le joueur le plus dangereux de l’effectif des Saracens puisque sur les 4 ballons qu’il a touché dans la rencontre, il a battu 4 défenseurs et parcouru 33 mètres avec le ballon. Il sera à surveiller, samedi sur la pelouse du Michelin.

5 essais sur 7 concédés ont été inscrits par des avants gallois ! Les joueurs de Timisoara ont subi la loi des avants gallois et notamment celle du cinq de devant qui a inscrit 4 des 7 essais gallois (2 par le talonneur et capitaine Dee, un pour le pilier droit Dee et un dernier par le seconde ligne Evans). De leur côté, les Roumains ont inscrit deux essais, tous les deux par les arrière Jack Umaga (centre) et Marius Simionescu (ailier).

6 joueurs de Timisoara étaient dans l’équipe roumaine alignée lors de la dernière Coupe du Monde de Rugby (en 2015) face à l’équipe de France : Andrei Radoi (talonneur), Horatiu Pungea (pilier), Valentin Poparlan (2nd ligne), Dorin Lazar (3ème ligne), Madalin Lemnaru (ailier), Catalin Fercu (arrière), pour une victoire des Tricolores 38 à 11.

21 joueurs étrangers dans l’effectif de Timisoara ! De nombreuses nationalités composent le groupe des Saracens avec notamment 5 Tongiens, 5 Sud-africains, 4 Néo-zélandais, 3 Samoans ainsi qu’un Anglais, Fidjien, Argentin et Australien. Dans le XV de départ face aux Dragons, seulement 8 joueurs roumains étaient sur la pelouse au coup d’envoi de la rencontre.

23 pénalités concédées face aux Gallois ! Dominés, les joueurs de Timisoara ont subi notamment en seconde période où ils ont concédé 14 pénalités en 40 minutes (une toutes les 3 minutes) saccadant un match où le temps de jeu effectif n’a pas dépassé les 25 minutes.