Présentation des Saints de Northampton

image description

Coup de projecteur sur les Saints de Northampton que les Clermontois accueilleront, samedi à 16h15 sur la pelouse du Michelin dans le cadre de la deuxième journée de Champions Cup. Vous y apprendrez que les Saints ne se sont jamais imposés de leur histoire face à Clermont et qu’ils n’ont plus remporté le moindre match en France depuis 6 ans. Nous irons également dans le détail de la lourde défaite face aux Sarries, dimanche dernier, au Franklin’s Garden que les Auvergnats découvriront lors du match retour. En chiffres…

 

Aucun ballon récupéré dans les rucks par les Saints face aux Saracens. Sur les 109 rucks provoqués par les champions en titre, les joueurs de Northampton n’en ont récupéré aucun ! Ils ne sont arrivés à récupérer que 5 petites munitions aux Sarries sur Turnover… contre 18 pour leurs adversaires. Une différence de 13 ballons qui a coûté cher…

Jamais dans leur histoire les Saints de Northampton n’ont réussi à battre Clermont. Les deux équipes ne se sont rencontrées qu’à trois reprises pour trois victoires auvergnates. Dans la même poule d’HCup lors de la saison 2001-02, les « Jaune et Bleu » étaient parvenus à s’imposer à Northampton 15-21 avant de confirmer au Michelin 50-17. La dernière confrontation remonte, elle, au mois d’avril 2015, dans le cadre du ¼ de finale de Champions Cup où les Clermontois avaient réalisé le match quasi-parfait en s’imposant 37-5.

3ème du championnat anglais derrière les Saracens et Exeter. Les Saints réalisent un très bon début de saison. Battus seulement par les Saracens en ouverture du championnat et Gloucester lors de la dernière journée. Ils sont toujours invaincus à domicile et se sont imposés sur la pelouse des London irish sur le score de 25-40.

6 ans ! Cela fait 6 saisons que les Saints n’ont plus gagné sur le territoire français. Adversaires récurrents du Castres Olympique ces dernières saisons (dans la même poule en 2016, 2014, 2013, 2012 et 2011, les Anglais ont également perdu à Montpellier en 2016, au Racing en 2015 et 2014, à Clermont  (en 2015). Leur dernière victoire remonte en 2011 avec une victoire au stade Pierre Antoine de Castres sur le score de 12-23.

6 joueurs à plus de 50 matches européens. Les Saints possède une équipe très expérimentée qui compte dans ses rangs 5 joueurs à plus de 50 matches : Christian Day (62), Ben Fodden (68) Dylan Hartley (65), Courtney Lawes (55) Steve Myler (64) et Tom Wood (56).

8 participations aux phases finales de la Coupe d’Europe ! Les Saints ont même décroché le titre en 2000 en s’imposant face au Munter 9-8.  Les joueurs de Northampton sont sortis de leur poule les deux dernières fois en 2015 et 2016 battus respectivement pas Clermont (37-5) et les Saracens (29-20).

9 franchissements et 22 défenseurs battus ! C’est le bilan de la défense des Saints face aux Saracens la semaine dernière. Face au rouleau compresseur des Sarries, les hommes de Mallinder ont fait ce qu’ils ont pu mais ont dû concéder 9 franchissements et raté 22 plaquages (87% de réussite) … Trop pour contenir l’attaque des Sarries qui a passé 8 essais et 57 points lors de cette rencontre. Déjà opposée en ouverture de la saison aux joueurs des Saracens, l’équipe des Saints avait alors concédée 55 points et 9 essais.

11ème saison à la tête des Saints pour Jim Mallinder. Le Head coach des Saints n’est pas étranger au retour au premier plan de cette équipe de Northampton. Ancien sélectionneur des équipes de jeunes du XV de la Rose, il a su puiser dans le réservoir de l’Academy pour former une équipe compétitive. Associé à Dorian West (coach des avants) depuis le début de sa prise de pouvoir le tandem fonctionne toujours aussi bien.

15 franchissements cette saison pour Tom Collins ! L’ailier des Saints, formé au club, est le meilleur franchiseur du Championnat anglais depuis le début de la saison avec 15 brèches créées. Parmi les meilleurs au tableau d’honneur du championnat anglais figurent également, Jamie Gibson le troisième ligne : meilleur preneur de balle en touche du Championnat (35 touches captées) Nick Groom (5 passes décisives) et Courtney Lawes (87 ballons portés depuis le début de la saison). 4 joueurs que les hommes de Franck Azéma devront surveiller avec la plus grande attention. 

 

à lire aussi