Adversaires

Présentation du Castres Olympique en chiffres…

image description

Coup de projecteur sur les Champions de France en titre qui recevront samedi à 15 heures sur leur pelouse du stade Pierre-Fabre, les « jaune et bleu «  en ouverture de la 15ème journée de Top 14. Vous y apprendrez notamment que les Tarnais se sont déjà inclinés à 3 reprises à domicile cette saison où ils ont l’une des attaques les plus timides du championnat, mais aussi l’une des meilleures défenses…En chiffres.

 

Aucun Castrais retenu dans le groupe France pour préparer le Tournoi des 6 Nations. Lors de cette journée de «faux doublons » les Tricolores ne seront pas disponibles. Aucune conséquence pour les joueurs de Christophe Urios alors que Franck Azéma devra faire sans Sébastien Vahaamahina, Arthur Iturria, Morgan Parra, Camille Lopez, Wesley Fofana et Damian Penaud.

2 défaites en 43 ans ! Les défaites du CO face à l’ASM, dans le Tarn,  sont rares …très rares même puisque mis à part la dernière (17-28 en février 2016) il faut remonter en 1976 pour retrouver la trace d’une victoire Montferrandaise au stade Pierre Antoine (aujourd’hui Pierre Fabre).

3 défaites à domicile cette saison. Les Champions de France en titre se sont inclinés à 3 reprises au stade Pierre Fabre depuis le coup d’envoi de la saison. Face à Paris (9-14), Agen (13-16) et Bordeaux (13-32). Les Tarnais se sont toutefois rattrapés en remportant 4 rencontres à l’extérieur (personne ne fait mieux, à égalité avec Clermont, Toulouse et le Stade Français.

4 joueurs castrais réalisent à eux seuls 81 plaquages sur la dernière journée de Top 14 ! Sur la pelouse de Grenoble, les Castrais ont complètement étouffé les Isérois grâce à une défense intraitable. Baptiste Laporte, le jeune troisième ligne, termine avec 22 plaquages, 20 pour Robert Ebersohn et Loïc Jacquet… et 19 pour Daniel Kotze.

7 essais encaissés à Pierre-Fabre lors de 6 premières rencontres à domicile. Les hommes de Christophe Urios possèdent ainsi la deuxième meilleure défense du Top 14 (derrière le Lou) dans leur stade.

 

190123-castres-2.jpg
 

7 points ! C’est ce qui sépare les Tarnais de la sixième place qualificative pour les phases finales (actuellement occupée par les joueurs du Racing 92) du championnat de France.  Le ticket d’entrée pour la défense de leur titre et la place qu’ils occupaient l’an dernier à la fin des phases régulières avant d’aller conquérir le cinquième bouclier de Brennus de leur histoire.

26 pénalités concédées par le pilier gauche du CO, Antoine Tichit. Le Castrais est ainsi le joueur le plus pénalisé du championnat de France depuis le début de la saison. Il a été sanctionné à 21 reprises sur la seule phase des mêlées statiques (2 fois par match en moyenne).

41 points encaissés au Michelin lors du match aller. C’est la plus lourde défaite des Champions de France en titre cette saison. Ce jour-là, les Tarnais avaient encaissé 5 essais sans en inscrire un seul. Pas certain qu’ils aient oublié…

96 points marqués cette saison en championnat par Benjamin Urdapilleta. L’ouvreur argentin, est le meilleur réalisateur de son équipe et le 5ème du Top 14 à 38 points de Baptiste Serin (leader avec 134 points).

120 points inscrits à domicile cette saison. Les hommes de Christophe Urios possèdent la 13ème attaque du championnat à domicile (avec une moyenne de 20 points inscrits en moyenne). Seuls les Perpignanais font moins bien avec 108 points inscrits à Aimé-Giral.