Adversaires

Présentation du huitième de finale face aux Wasps en chiffres

image description

Avant de retrouver, samedi à Coventry, les Anglais des Wasps que les Clermontois n’ont plus rencontré depuis 14 ans, coup de projecteur sur cette formation qui a remporté ses deux premiers matches de Champions Cup (face aux Dragons et Montpellier) gagnant ainsi le droit de recevoir lors de ce huitième de finale de Champions Cup. Les Wasps en chiffres … 

 

intermarche-banniere.jpg
 

 

2 victoires sur le terrain en Champions Cup. Les Wasps ont gagné leur réception en huitième de finale grâce à deux succès (sur le terrain) en déplacement chez les Gallois des Dragons (victoire 8 à 24) puis à domicile face aux Montpelliérains balayés 33 à 14 avec 5 essais inscrits (contre 3 encaissés) 

 

3 ailiers qui brisent les défenses… Les Wasps sont une équipe très joueuse du championnat anglais à l’image de leurs ailiers qui font de gros dégâts dans le championnat depuis le début de la saison. A eux trois (Zac Kibrige, Paolo Odogwu et Josh Bassett) ils comptent 37 franchissements et 63 défenseurs battus … ils seront à surveiller comme le lait sur le feu. 

 

8ème participation en phases finales de HCup pour les Clermontois lors des 10 dernières saisons. C’est ainsi la plus grande régularité pour un club français durant cette période. Les Wasps ont, de leur côté, participé à 4 phases finales de Champions Cup durant cette période (entre 2014 et 2017) avant de les retrouver cette saison. 

 

6 défaites à domicile cette saison pour les Wasps. Sur leurs 9 réceptions cette saison, les hommes de Lee Blackett se sont inclinés à 6 reprises à la Ricoh Arena : face à Newcastle, les Harlequins, Northampton, les London Irish, Gloucester et Sale.

 

9ème du classement anglais ! Les Wasps (9 défaites et 6 victoires) sont à 14 points de la qualification (la dernière place est actuellement occupée par les Harlequins avec 45 points). Dans le ventre mou du classement britannique, ils auraient pu se relancer lors de la réception de Bath le week-end dernier mais ils ont raté l’occasion. Clermont pointe lui à la 4ème place du classement avec 7 points d’avance sur la 7ème place (occupée par Toulon avec 52 points). 

 

14 ans ! Il faut remonter en 2007 pour retrouver la trace d’une confrontation officielle entre les deux équipes. Lors de cette saison, les deux formations étaient dans la même poule de HCup. Les Clermontois s’étaient imposés au Michelin (37-27) avant de s’incliner à Londres d’un petit point (25-24). Depuis les deux équipes ne se sont plus croisées. 

 

23 essais inscrits par les avants, 15 par les trois-quarts ! Réputés très joueurs, les Wasps s’appuient également sur un pack d’avants très dynamique et bien organisé qui inscrit beaucoup de points. La preuve, en championnat, ils ont inscrit 23 essais soit (8 de plus que les arrières). Le talonneur Tom Cruse, le troisième ligne Tom Willis ou le seconde ligne James Gaskell totalise tous 4 essais cette saison. 

 

82% de réussite pour le buteur et meilleur réalisateur des Wasps. L’ouvreur Jimmy Gopperth a inscrit 66 points depuis le début de la saison (tous au pied). En réussite, il tourne à plus de 80% de réussite (82%). Lima Sapoaga, l’ouvreur All-Black (16 sélections) fait encore mieux avec 90% de réussite mais n’a joué que 7 matches des Wasps cette saison. 

 

wasps-2.jpg
 

 

117 plaquages pour James Gaskell. Le seconde ligne (aussi utilisé en troisième ligne) est le meilleur défenseur de son équipe. Du haut de ses 2,01m, il a réalisé 117 plaquages en 13 matches disputés avec un taux de réussite de 93% (seulement 9 manqués) en championnat (100% en Coupe d’Europe). Il est aussi le meilleur contreur de son équipe en touche et l’un des meilleurs preneurs de balle avec 33 ballons captés en championnat. 

 

190 pénalités concédées par les Wasps ! C’est l’équipe la plus pénalisée du championnat anglais avec une moyenne de 12.6 pénalités concédées par rencontre. Le pilier (néo-zélandais, une sélection) Jeff Toomaga-Allen est le joueur le plus pénalisé de l’équipe et du championnat avec déjà 22 pénalités concédées en 15 rencontres. 

 

250 matches pour la charnière des Wasps ! Les Anglais articulent leur jeu autour d’une paire de demis qui se connait parfaitement et totalise 250 matches sous le maillot des Wasps : l’international anglais, Dan Robson, (128 matches) et l’ouvreur Jimmy Gopperth (122). 

 

2014 : les Wasps quittent Londres ! L’un des plus anciens clubs du rugby anglais (créé en 1867) a déménagé dans les Midlands en 2014. Après plus d’un siècle dans l’Ouest de Londres, les « guêpes » ont quitté la capitale et le stade de l’Adams Park pour un stade beaucoup plus moderne capable d’accueillir 32 500 spectateurs à 150 kilomètres plus au nord à Coventry.