Présentation du Montpellier Hérault en chiffres

image description

Avant cette sixième journée de Top 14, coup de projecteur sur l’équipe montpelliéraine qui reste sur une série de 5 victoires consécutives au Michelin. Tenus en échec, la semaine dernière sur leur pelouse face à l’UBB, les joueurs du MHR auront probablement l’ambition de poursuivre cette incroyable série une saison de plus. Présentation des forces en présence à travers quelques statistiques. En chiffres !

 

1 point ! Lors de leurs 2 premiers déplacements, les hommes de Xavier Garbajosa n’ont ramené qu’un petit point de bonus défensif (lors de la première journée après une défaite d’un point sur la pelouse du CO 26-25).

 

2 mêlées perdues seulement depuis le début de la saison par les Héraultais. Depuis le début du championnat la mêlée du MHR est l’une des plus stables du TOP 14 ; en revanche la touche est un secteur plus fragile puisque les Montpelliérains ont déjà perdu 12 ballons lors des 5 premières journées de compétition.

 

5 victoires consécutives au Michelin ! Les Héraultais sont sur une série effrayante en Auvergne : Probablement un record dans l’Histoire du club qui a débuté lors de la première journée de la saison 2014-2015 (défaite 20-21). A 3 reprises les Montpelliérains se sont imposés d’un seul point lors de rencontres toujours très serrées.

 

9 joueurs Montpelliérains à la Coupe du Monde : Levan Chilachava, Mikheil Nariashvili, Konstantine Mikautadze, Gela Aprasidze (Géorgie), François Steyn, Handré Pollard (Afrique du Sud), Guilhem Guirado, Yacouba Camara et Louis Picamoles (France)

 

12. C’est le total de points des deux formations après 5 journées de championnat. Battus lors de leurs deux premiers déplacements, les joueurs du MHR ont laissé filer 2 points lors de la dernière journée en concédant le match nul (17-17) face à une équipe bordelaise qui se révèle redoutable en ce début de saison.

 

45 plaquages réalisés par Kelian Galletier depuis le début du championnat ! Le troisième ligne est ainsi le meilleur défenseur de son équipe. Son efficacité est de 92% avec seulement 4 plaquages manqués sur les 49 tentés. Il est aussi le meilleur preneur de balles de l’alignement héraultais avec 15 ballons gagnés (à égalité avec Van Rensburg).

 

50 en-avants commis par les Montpelliérains cette saison (soit 10 en moyenne par match) Les Héraultais (à égalité avec les Clermontois et les Toulonnais) sont ainsi les plus maladroits de ce début de saison. En quête de précision et d’efficacité, ils possèdent ainsi une belle marge de progression afin d’améliorer leur conservation de balle dans les semaines à venir.

 

62 ballons joués au pied par les Héraultais depuis le début de la saison. C’est ainsi le plus faible total du TOP 14 depuis le début de la compétition. A titre comparatif, les Clermontois ont joué 10 ballons de plus au pied. Les Racingmen, Bordelais et Bayonnais en ont déjà joué 100 !

 

81% de réussite pour Aaron Cruden. L’ouvreur All-Black a réussi 17 coups de pied depuis le début de la saison (soit 43 points inscrits) pour seulement 4 échecs. Le Clermontois Jake McIntyre est à 90% de réussite avec (26 pénalités réussies pour seulement 3 ratées).

 

391 et 381 mètres gagnés respectivement par Anthony Bouthier et Gabriel Ngandebe ! Les deux arrières du MHR sont les plus efficaces de ce début de saison, ceux qui ont gagné le plus de terrain en portant le ballon (devant Nick Abendanon / 346 mètres). Rapides et électriques, ils incarnent la nouvelle génération montpelliéraine capable de créer du danger dans toutes les zones du terrain. L’ailier Ngandebe est également le joueur ayant le plus traversé les défenses depuis le coup d’envoi de la saison 2019-2020 avec déjà 14 franchissements.