Présentation du Montpellier Hérault Rugby en chiffres

image description

Vendredi soir, les Clermontois se déplacent sur la pelouse du GGL Stadium où les Montpelliérains se sont déjà inclinés à 6 reprises en championnat cette saison. Dans les profondeurs du classement où ils luttent pour la place de barragistes avec Pau et Bayonne, les Montpelliérains qui ont besoin de points s’appuieront sur l’une des meilleures défenses du championnat pour contenir la meilleure attaque du Top 14. Le Montpellier Hérault Rugby en chiffres…

 

 

intermarche-banniere.jpg
 

 

2 points d’avance sur Bayonne. Si la dernière place du classement ne devrait pas échapper aux Agenais, la place de barragistes occupera cette fin de championnat où les Montpelliérains sont à la lutte avec les Palois et les Bayonnais. Pour l’instant le MHR possède 2 points d’avance sur les Basques (un match de retard) et un sur les Béarnais. Sachant que les Montpelliérains affronteront Bayonne (à domicile) lors de l’avant dernière journée avant de se déplacer à Pau (lors de la dernière) les joueurs du MHR auront probablement les cartes en mains jusqu’à la fin. Avec 16 points de retard sur la sixième place, la qualification semble, elle, très compromise.

 

3 défaites face à Clermont lors des 5 dernières réceptions. Les Héraultais qui tiennent le record de victoires au Michelin avec 5 succès lors des 6 derniers déplacements, ont plus de mal chez eux où ils ont été battus à 3 reprises lors des dernières années à l’image de la dernière confrontation au GGL Stadium où les hommes de Franck Azéma s’étaient imposés 23-28.

 

4 Tricolores en suspend … 4 joueurs de l’effectif du MHR étaient retenus dans le groupe initialement prévu pour affronter l’Ecosse la semaine dernière. Deux ont été déclarés positifs à la Covid-19 (Mohammed Haouas et Arthur Vincent) et deux ont quitté Marcoussis en fin de semaine dernière avant d’être mis à l’isolement (Anthony Bouthier et Paul Willemse). Certains pourraient avoir le droit de revenir dans le groupe pour cette fin de semaine…

 

6 défaites à domicile cette saison ! En 9 réceptions, les Montpelliérains se sont inclinés à 6 reprises sur leur terrain (pour 3 victoires seulement). Seuls les Agenais possèdent un bilan plus négatif, puisque le MHR s’est incliné face à Pau, Castres, Bordeaux, Toulouse, Racing et le LOU. Attention toutefois, les hommes de Saint-André n’ont lâché aucun match (souvent perdu dans les dernières minutes) avec un écart moyen inférieur à 4 points (et maximum de 7 points pour Toulouse).

 

6ème défense à domicile. Même s’ils se sont inclinés à 6 reprises, les Héraultais ont toujours eu une défense solide puisqu’ils n’ont encaissé que 156 points au GGL Stadium. Clermont à titre comparatif en a encaissé 220 au Michelin. L’attaque, en revanche, peine (11ème du championnat) avec 214 points très loin derrière les Auvergnats (premiers avec 386 points inscrits au Michelin… et 231 à l’extérieur).

 

6 essais inscrits par le demi-de-mêlée sud-africain Cobus Reinach.  Le champion du monde sud-africain arrivé l’an passé de Northampton est le meilleur marqueur de son équipe avec déjà 6 essais inscrits. Joueur important du dispositif héraultais il est aussi le meilleur franchiseur (14) et celui qui a parcouru la plus grande distance avec le ballon (548m), il sera à surveiller de près autour des rucks d’où il aime se faire la malle. 

 

6 ballons perdus en conquête face aux Agenais ! Les avants montpelliérains sont très denses et ce ne sont pas les Clermontois qui diront le contraire après un match aller où ils eurent toutes les peines du monde à sortir de l’étreinte du MHR, mais leurs lancements manquent parfois de fiabilité à l’image des 6 ballons perdus sur la pelouse d’Armandie (3 touches et 3 mêlées) le double de leur moyenne cette saison : 3 ballons (1 mêlée et 2 touches perdues par match en moyenne).

 

13.8 fautes en moyenne par match. Les Montpelliérains sont ainsi parmi les moins bons élèves du championnat au niveau de la discipline (seuls les Castrais sont plus indisciplinés avec 14.6 fautes sifflées par match). Ils prennent également 1 carton jaune en moyenne par match et ne sont pas restés au complet durant toute une rencontre depuis 8 matches !

 

64 touches captées par Nicolaas Van Rensburg ! Le seconde ligne du MHR est ainsi le meilleur preneur de balles du championnat de France. Cible privilégiée des Héraultais, le double mètre sud-africain règne sur l’alignement avec plus de 3 ballons captés en moyenne par match et aussi  6 ballons volés depuis le début de la saison (deuxième contreur du club derrière Fulgence Ouedraogo (7)).

 

96% de réussite au plaquage pour Fulgence Ouedraogo ! L’emblématique flanker montpelliérain qui a récemment repris des responsabilités dans le groupe reste, à 34 ans, une référence dans le domaine défensif. Meilleur plaqueur en activité du club avec plus de 10 plaquages en moyenne par match, son efficacité est remarquable puisqu’il n’a manqué que 5 plaquages sur les 115 tentés cette saison pour une réussite impressionnante de 96% !

 

210302-montpellier-2.jpg