Adversaires

Présentation du RC Toulonnais en Chiffres

image description

Très solides à Mayol depuis le début de saison, les hommes de Patrice Collazo sont avec les Rochelais les seuls à avoir conserver leur invincibilité à domicile après 11 journées. Avec un effectif largement remanié entre une génération montante et quelques joueurs très expérimentés, le RCT se présente comme un redoutable adversaire pour cette 12ème journée de Top 14. Présentation de l’équipe varoise en chiffres…

 

intermarche-banniere.jpg
 

Aucune défaite à domicile cette saison pour le RCT qui réalise, pour l’instant, un parcours parfait à domicile avec 5 matches et 22 points pris sur 25 possibles. 2 équipes (Montpellier et Pau) sont toutefois parvenues à récupérer le point de bonus défensif de leur déplacement dans le Var. Les Lyonnais sont les derniers à s’être imposés sur la pelouse de Mayol (en septembre 2019) sur le score de 6-20.

 

3 trentenaires fringants ! Ma’a Nonu (38 ans, 103 sélections), Sergio Parisse (37 ans, 138 sélections) et Isaia Toeava (34 ans, 36 sélections), les « anciens » font de la résistance dans l’effectif toulonnais plutôt rajeuni ces dernières années. C’est peut-être ce mélange de générations qui fonctionne bien à Toulon où les jeunes joueurs issus de la formation s’inspirent des incroyables carrières de ces trois légendes du Rugby qui cumulent à eux trois 277 sélections internationales… soit plus que la totalité du reste de l’effectif du RCT.

 

5 ans ! Les victoires dans le Var sont rares pour les Clermontois qui ne se sont imposés qu’à 7 reprises à Toulon (sur 30 rencontres toutes compétitions confondues). La dernière victoire remonte en avril 2016 sur le score de 18-19 (un essai de Damien Chouly et 14 points au pied de Morgan Parra).

 

7 Toulonnais utilisés par Fabien Galthié avec le XV de France lors de la dernière période automnale : Louis Carbonel (ouvreur), Jean-Baptiste Gros (pilier), Charles Ollivon (troisième ligne), Baptiste Serin (demi-de-mêlée), Swan Rebbadj (seconde ligne), Gabin Villière (ailier), Romain Taofifenua (seconde ligne).

 

10 ballons grattés ou gagnés par Masivesi Dakuwaqa, l’ailier fidjien qui a remplacé Josua Tuisova au RCT évolue dans le même registre avec une formidable association entre vitesse et puissance mais aussi de grosses qualités à gratter les ballons dans les zones défensives. Déjà 10 ballons gagnés, seuls justement Josua Tuisova (Lyon, 11 ballons) ou Mathieu Babillot (Castres, 15 ballons) font mieux cette saison au niveau hexagonal.

 

10 matches / 10 titularisations et 769 minutes de jeu (sur 800 possibles)… Dunan Paia’Aua est un incontournable de Patrice Collazo. Les statistiques du centre parlent en sa faveur : 15 défenseurs battus, 6 franchissements, 7 passes après contact et 2 essais marqués. C’est le joueur toulonnais le plus dangereux de ce début de saison et aussi le plus utilisé de l’effectif varois.

 

13 min et 28 sec … C’est le temps moyen de possession de balle par les joueurs du RCT sur ce début de saison (le 13ème du Top 14). Les joueurs varois qui s’appuient sur une stratégie d’occupation, laissent le ballon à leurs adversaires et mettent une grosse pression défensive. Ils sont ainsi parmi ceux qui tiennent le moins le ballon en championnat.

 

15 pénalités concédées par le Sud-Africains Eben Etzebeth ! Le seconde ligne champion du monde est ainsi le joueur le plus pénalisé de son effectif (et le troisième du Top 14) avec notamment 13 fautes en défense (environ 2 pénalités concédées par rencontre en moyenne).

 

15.5 Pénalités et 1.6 carton jaune en moyenne pour les adversaires des Toulonnais. L’équipe de Patrice Collazo est ainsi celle qui provoque le plus de fautes et pousse ses adversaires à l’indiscipline.

Ce ne sont pas moins de 15.5 pénalités qui sont distribuées en moyenne aux adversaires du RCT cette saison et 1.6 cartons jaunes (contre 0.9 carton en moyenne pour le RCT).

 

90% de réussite pour Louis Carbonel ! Le jeune ouvreur du RCT est l’un des plus réguliers du championnat de France et le buteur le plus efficace du club de Toulon. Baptiste Serin est, lui, moins en réussite en ce début de saison avec 73% de succès face aux poteaux (19 tirs réussis / 7 ratés). Tous les deux assez loin de Camille Lopez meilleur buteur du championnat avec 95.7% de réussite (46 tirs tentés / 44 réussis).