Adversaires

Présentation du RC Toulonnais en chiffres

image description

A un point des Clermontois, les Toulonnais sont en chasse et joueront ce soir sur la pelouse montpelliéraine une rencontre de rattrapage au cœur d’une série de trois rencontres capitales qui pourraient décider de leur qualification. Parfois irréguliers notamment en déplacement, les hommes de Patrice Collazo auront de solides arguments à faire valoir lors de leur venue au Michelin qui clôturera la 24ème journée de Top 14. Le RCT en chiffres…

 

intermarche-banniere.jpg
 

 

1 seule victoire au Michelin en 85 ans ! Les Toulonnais qui ont joué 31 matches au Michelin dans leur histoire ne s’y sont imposés qu’une seule fois (et un match nul). C’était en 2015, pour une victoire 9 à 35 avec 4 essais inscrits contre un seul pour les Auvergnats. Depuis les « jaune et bleu » sont sur une série de 4 victoires consécutives et un seul point de bonus défensif lâché par les « jaune et bleu ». 

 

1 point et 1 match en retard. Les Toulonnais qui viennent de s’imposer face au Stade Toulousain avec le bonus offensif ne sont plus qu’à une longueur des Auvergnats. Ils joueront ce soir sur la pelouse de Montpellier leur match en retard et auront la possibilité d’égaler ou dépasser les « jaune et bleu » avant de venir les affronter. Lors des deux dernières journées, ils affronteront également des prétendants aux places qualificatives : Bordeaux à Mayol avant de finir la saison sur la pelouse des Castrais. 

 

Un alignement sûr et une mêlée solide… mais pas conquérants. En effet, si la touche et la mêlée du RCT sont dans la moitié haute du classement nationale, le contre toulonnais est le moins performant du Top 14 avec seulement 0,5 ballon volé par match en moyenne, la mêlée « rouge et noir » est également dans les moins conquérante du championnat.

 

1,2 cartons jaunes concédés en moyenne par les adversaires des Toulonnais. Les Varois sont ceux qui provoquent le plus d’exclusions temporaires. Ils sont aussi parmi ceux qui poussent leurs adversaires à la plus grande indiscipline avec 14,4 pénalités en moyenne provoquées/match, soit la deuxième meilleure performance du Top 14 derrière les Palois (14,3 pénalités /match pour leurs adversaires).

 

3 matches en 7 jours ! Bloqué durant quelques semaines en raison d’une épidémie de Covid qui s’est répandue dans les rangs du RCT, le calendrier des Toulonnais s’est chargé. Ainsi après avoir disposé, samedi dernier des Toulousains, et avant d’affronter ce soir le Montpellier Hérault Rugby, ils joueront samedi au Michelin leur 3ème match en 7 jours. 

 

3 victoires à l’extérieur cette saison pour le RCT ! Dans cette année particulière où les équipes s’imposent plus souvent que les autres saisons lors de leurs déplacements, les Toulonnais font un peu exception à la règle puisqu’ils se sont imposés qu’à 3 reprises depuis le début du championnat (11èmeéquipe en déplacement devant Agen, Bayonne et Brive). Les Varois se sont imposés au Racing (23-29), à Agen (9-38) et à Pau (29-33). 

 

7 titulaires face à Toulouse alignés à nouveau face à Montpellier… tous les autres sur le banc ! Patrice Collazo a choisi de reconduire son groupe (quasi à l’identique) pour ce deuxième match en 4 jours (avant un troisième en 7 jours). 7 joueurs (Warion, Parisse, Serin, Carbonel, Villière, Paia’Aua, Cordin) seront même titulaires. Combien le seront à nouveau au Michelin ?

 

12 franchissements et 25 défenseurs battus par Gabin Villière. L’ailier tricolore issu du Sevens est le joueur le plus tranchant du RCT. Auteur de 5 essais en 11 matches seulement, ses accélérations et ses fulgurances ont fait de gros dégâts dans les défenses du Top 14 à l’image de son dernier essai, samedi dernier face au Stade Toulousain. 

 

182 plaquages réalisés cette saison par Raphael Lakafia. Le troisième ligne du RCT est ainsi le meilleur défenseur du Top 14 (avec une réussite de 93,3% depuis le début de la saison). Il a participé à 21 rencontres cette saison (plus qu’aucun autre Toulonnais) et a cumulé 1280 minutes de jeu cette saison en championnat. Il est ainsi le joueur du RCT le plus utilisé avec le centre ou arrière Paia’aua.