Présentation du Stade Français en chiffres…

image description

Ce sera un match charnière pour les Parisiens qui se sont montrés fragiles à domicile avant de bien se reprendre par la suite. Actuellement huitièmes du Top 14, ils possèdent un calendrier plutôt favorable avant de recevoir les Clermontois et espérer jouer les trouble-fêtes sur cette fin de championnat. Prudents dans leur jeu, avec énormément de coups de pied et peu de passes après contact, ils seront de redoutables adversaires pour les Auvergnats qui ont besoin de renforcer leur position au classement. Le Stade Français en chiffres…

 

intermarche-banniere.jpg
 


2 derniers déplacements victorieux… les Clermontois se sont imposés lors de leurs deux derniers voyages à Jean-Bouin, en 2019 sur le score de 18 à 32 et l’année précédente : 25-41. Ce furent les deux seules victoires de l’histoire à Jean Bouin en championnat (toutes les autres ont été remportées au stade de France du temps des délocalisations).

2 défaites à domicile en début de championnat et 6 victoires consécutives depuis pour les Parisiens. Les hommes de Gonzalo Quesada n’ont pas bien débuté leur saison notamment à Jean-Bouin où ils se sont inclinés successivement face à Bayonne (19-26, 3ème journée) et face au Racing (25-27, 6ème journée). Depuis, ils se sont bien repris puisque personne ne les a battus depuis : ni Toulouse, La Rochelle, Toulon, Brive, Castres ou Agen tous défaits avec une moyenne d’écart de 20 points (seuls les Toulonnais ont accroché le point du bonus défensif) !

2 centres en Bleu ! Les Parisiens comptent deux joueurs avec le XV de France (qui disputera son dernier match la veille de Paris / Clermont face à l’Ecosse). Ainsi, Gaël Fickou et Jonathan Danty seront à la disposition des Tricolores et ne participeront pas à la rencontre face à Clermont (tout comme Damian Penaud pour les « jaune et bleu »).

Paris sans son meilleur plaqueur ! Le meilleur défenseur du Stade Français (et troisième du Top 14) avec 160 plaquages, Paul Gabrillagues ne sera pas de la partie, samedi après-midi sur la pelouse de Jean-Bouin. En effet, le seconde ligne parisien purge une suspension de 4 semaines pour un plaquage dangereux sur un Agenais sanctionné lors de la dix-huitième journée de championnat.

3 Argentins victorieux des Blacks ! L’effectif de Gonzalo Quesada compte 3 Pumas récemment victorieux (pour la première fois dans l’histoire de la sélection argentine) des All-Blacks : Nicolas Sanchez (ouvreur), Pablo Matera et Marcos Kremer (troisièmes lignes). Plus discret sous les couleurs parisiennes ils n’ont débuté que peu de matches avec leur club cette saison : 4 pour Sanchez, 11 pour Kremer et 6 pour Matera.

4 cartons rouges et 13 cartons jaunes en 19 rencontres. Les Parisiens sont les plus sanctionnés du championnat. C’est la seule équipe à avoir été sanctionnée de 4 cartons rouges (3 pour Toulouse, Brive et Castres).

5.3 passes après contact par match en moyenne. Les Parisiens sont les plus prudents de France puisqu’ils sont ceux qui font le moins de passes après contact. A titre de comparaison les Clermontois en font 8.7/match et les Toulousains (ceux qui en font le plus) tournent à plus de 11/match (11.3).

7 points de la qualification ! Le Stade Français est, avec Castres et le LOU Rugby, un concurrent sérieux à la qualification. Le match face à Clermont sera un véritable tournant de la saison et les fera basculer sur une fin de saison dans le ventre mou du championnat ou au contraire vers un espoir de qualification. A 7 points des Toulonnais (qui possèdent un calendrier difficile), les Parisiens n’affronteront lors des 7 prochaines journées que 2 équipes du Top 6 (Clermont et le Racing) contre 5 équipes qui n’en font pas partie (réceptions de Pau, Montpellier et du LOU Rugby et déplacements à Brive et Bayonne).

 

 

210323-paris-2.jpg
 

7 essais pour Lester Etien ! Le jeune ailier du Stade Français est le meilleur marqueur de son équipe (devant Sekou Macalou, 6 essais). Il est aussi le joueur de l’effectif le plus utilisé (18 titularisations et 1348 minutes de jeu) mais pas le joueur le plus tranchant puisque c’est son compère de l’autre aile, le puissant fidjien Telusa Veainu qui a posé le plus de problèmes aux défenses adverses avec  18 franchissements et 40 défenseurs battus cette saison.

298 coups de pied tapés par Joris Segonds depuis le début de la saison ! Aucun joueur du championnat n’a donné plus de coups de pied que l’ouvreur du Stade Français. L’ancien Aurillacois qui a participé à toutes les rencontres de championnat (1215 minutes de jeu) et environ le même nombre de minutes que Camille Lopez (1230 pour l’ouvreur clermontois) a tapé 117 coups de pied de plus soit plus de 52% jeux au pied supplémentaires pour le Parisien ! Face aux perches son taux de réussite est de 79%, loin des meilleurs buteurs du championnat mais correct et devant l’ouvreur argentin Nicolas Sanchez (68% cette saison sur ses 22 premières tentatives).