Présentation du Stade Rochelais en chiffres

image description

Cette dernière journée de Top 14 décisive à la fois pour la qualification ou les places de demi-finalistes verra l’opposition de la meilleure attaque du championnat (Clermont) à la meilleure défense (la Rochelle). Les Rochelais qui ne se sont jamais imposés de leur histoire au Michelin viennent de sortir d’une série de 6 matches en un mois et chercheront à se dispenser d’une semaine compétition en réalisant une grosse performance en Auvergne. Toutes les statistiques avant la rencontre de samedi : La Rochelle en chiffres….

 

intermarche-banniere.jpg
 

 

Jamais dans leur Histoire les Rochelais ne se sont imposés en Auvergne. La Rochelle a joué 17 rencontres de championnat sur la pelouse du Michelin pour autant de défaites. Depuis l’instauration des bonus, ils n’ont pris que 2 points à Clermont lors des 7 dernières rencontres.

 

2ème mêlée du championnat pour le Stade Rochelais. Les Maritimes s’appuient sur une conquête très solide (+ de 90% de leurs ballons) avec la deuxième mêlée du championnat (derrière Toulouse) ainsi qu’une touche sûre. En revanche, les Rochelais ne sont pas les plus conquérants, loin de là, puisqu’ils sont ceux qui récupèrent le moins de touches aux alignements adverses (1,2) et également peu de ballons sur mêlées adverses (moins d’une par match).

 

5 victoires à l’extérieur cette saison pour les Maritimes. Les Rochelais se sont imposés sur les pelouses de Bayonne, Pau, Agen, Toulon et Bordeaux cette saison. S’ils sont les plus solides à domicile où ils sont les seuls à n’avoir perdu qu’une seule rencontre cette saison (face à Toulouse) ils sont la sixième équipe la plus performante à l’extérieur derrière le Racing, Toulouse, Bordeaux, Castres et Clermont.

 

6 matches disputés au mois de mai ! Les Rochelais, vice-champions d’Europe, sortent d’un calendrier infernal après avoir enchainé 6 matches en un mois. Qualifiés pour la finale de la Champions Cup, les Maritimes ont également dû rattraper un match en semaine (perdu face à Montpellier 32-22). Ils ont ainsi disputé 2 matches de plus que les Clermontois lors de cette période.

 

17,1 points encaissés en moyenne par les Rochelais cette saison. Les hommes de Jono Gibbes ont la meilleure défense du championnat. Ce sont eux qui encaissent le moins de points mais ils dominent également tous les secteurs défensifs avec la meilleure efficacité (87,5% pour seulement 14 plaquages manqués en moyenne /match), le plus petit nombre de franchissements concédés (5) de défenseurs battus (14) de passes après contact (6,5) ou de mètres gagnes (moins de 300) par leurs adversaires…personne ne fait mieux.

 

19 ballons portés par Grégory Alldritt lors de la dernière journée de championnat. Le troisième ligne centre tricolore est le joueur qui a le plus utilisé le ballon lors de la dernière journée de Top 14. Face à Pau, il a réalisé 19 courses pour 60 mètres gagnés, 2 passes après contact, 1 franchissement, mais aussi 3 touches captées et 1 ballon gratté… un match plein ! Avec Pierre Bourgarit, il est aussi le meilleur marqueur de sa formation avec déjà 9 essais inscrits chacun en TOP 14.

 

210601-la-rochelle.jpg
 

 

77 points au classement. Les Rochelais partagent la tête du Top 14 avec les Toulousains à une journée de la fin de la phase régulière après une saison particulièrement réussie. Toutefois, les Rochelais qui sont qualifiés pour les phases finales ne sont pas encore certains d’accéder directement aux demi-finales. Pour cela, ils doivent s’imposer à Clermont ou espérer des résultats défavorables de Bordeaux et du Racing.

 

139 plaquages et 93,5% de réussite pour le pilier Reda Wardi qui est le meilleur défenseur du Stade Rochelais et l’un des plus efficaces du Top 14.  En revanche, il est le joueur le plus pénalisé du club avec 23 pénalités concédées et 2 cartons jaunes depuis le début du championnat avec notamment 13 fautes et défense et 8 en mêlée. 

 

1312 minutes de jeu pour l’ailier sud-africain Dillyn Leyds qui est le joueur le plus utilisé de l’effectif des Maritimes (18 feuilles de match). Auteur de 6 essais, il est avec Arthur Retière (46 défenseurs battus, plus haut total à la Rochelle) l’arrière le plus efficace de la ligne de trois-quarts rochelais.