Adversaires

Présentation du SU Agen en chiffres

image description

Avant la réception du SUA, samedi prochaine sur la pelouse du Michelin pour le compte de la troisième journée de Top 14, voici une présentation de l’équipe Lot-et-Garonnais à travers quelques statistiques marquantes. En chiffres…

 

Aucune victoire au Michelin en Top14. Depuis le resserrement de l’Elite du rugby français à 14 clubs, les Lot-et-Garonnais ne se sont jamais imposés en Auvergne (8 matches/ 8 défaites). Le dernier succès du SU Agen au Michelin remonte au mois de février 2002, un succès 19 à 27 acquis grâce à 8 pénalités et un drop en grande partie l’œuvre de François Gelez (24 des 27 points agenais). 

 

2 défaites : Battus en ouverture de la saison par les Castrais sur leur pelouse d’Armandie sur le score de 22 à 26, les Lot-et-Garonnais ne sont pas parvenus à corriger le tir lors de leur déplacement à Pau comptant pour la deuxième journée de championnat (défaite 33 à 23). Ils ferment la marche du classement du Top 14 avec un point de bonus défensif en compagnie du LOU Rugby et du Montpellier Hérault Rugby, dans la même situation. 

 

5 touches et 3 mêlées perdues lors des 2 premiers matches. La conquête du SUA a été bousculée lors de ces deux premières journées. La mêlée a perdu 2 ballons lors de la 1ere journée et 1 supplémentaire lors de la deuxième. La touche n’a pas fait mieux avec 3 ballons égarés lors de la J1 et 2 de plus en J2. A noter toutefois la préférence pour l’ancien aurillacois Romain Briatte (formé à l’ASM) qui a capté 6 ballons depuis le début de la saison suivi par Camille Gérondeau (3 ballons gagnés et 2 ballons volés à l’alignement adverse).

 

6 défenseurs battus par Gabriel Ibitoye. L’ailier anglais est le joueur le plus dangereux de l’équipe du SUA en ce début de saison. En tête de toutes les statistiques offensives de son équipe : 6 défenseurs battus, 2 franchissements, 3 passes après contact (dont une décisive), 22 courses et déjà 107 mètres gagnés, il sera l’un des hommes à surveiller par la défense auvergnate. Des performances qui ne laissent pas son coach indifférent, la preuve : il fait partie des deux seuls joueurs à avoir disputé la totalité des 160 premières minutes de jeu avec l’ancien clermontois Jean-Marcellin Buttin. 

 

9 recrues à l’intersaison : les hommes de Christophe Laussucq ont enregistré 9 arrivées pour cette nouvelle saison. En plus des anciens clermontois, Jean-Marcellin Buttin (arrière, LOU) et Camille Gerondeau (3ème ligne, Castres), les Agenais pourront compter sur Gabriel Ibitoye (Harlequins, ailier), Yoan Cottin (mêlée, Toulon), Corentin Vernet (2nd ligne, Toulon), Noel Reid (ouvreur, Leicester) et les deux Castrais Tapu Falatea (pilier) et Victor Moreaux (2nd ligne). 

 

18 pénalités concédées en moyenne depuis le début de saison ! Comme de nombreuses équipes en ce début de saison, les Agenais souffrent d’une trop grande indiscipline. Pénalisés à 21 reprises lors de la première journée de championnat (face à Castres), les joueurs du SUA se sont partiellement rattrapés sur la pelouse de Pau avec 15 sanctions contre eux. La plupart des fautes sont signalés dans les phases de ruck (50%) ou en mêlées fermées (déjà 9 pénalités dans ce secteur lors des deux matches). 

 

22 plaquages pour les flankers : Romain Briatte et Vincent Farre remuent de la viande depuis le début du championnat. Les deux troisièmes lignes ailes du SUA (titularisés lors des deux premières journées) totalisent chacun 22 plaquages (avec entre 85 et 88 % d’efficacité). Ils sont ainsi dans le Top 10 des meilleurs défenseurs de la saison. Leur talonneur, Clément Martinez titularisé lors de la première journée (et remplaçant lors de la deuxième) est également redoutable dans ce domaine avec 20 plaquages réalisés et 100% de réussite … en 87 minutes de jeu. 

 

32 points inscrits par l’ASM lors de la dernière confrontation face au SUA. Cette 17ème et dernière journée de TOP 14 2019-20 a permis aux Auvergnats de valider leur première victoire bonifiée de la saison et de se positionner à la sixième place d’un classement figé quelques semaines plus tard. Une trajectoire inverse pour les Agenais qui sont retombés, après cette rencontre, à la 13ème place du classement (avec un point d’avance sur la lanterne rouge, Paris) toutefois sans conséquence puisque la LNR a décidé de maintenir les 14 clubs de la saison 2019-20 dans l’édition 2020-21.

 

72% de réussite pour les buteurs agenais. Les buteurs du SUA sont dans la moyenne de réussite des buteurs du Top cette saison (73.6% de réussite). Petit avantage à Raphael Lagarde (5 réussis / 1 manqué) plus efficace que son coéquipier Mathieu Lamoulie (3 réussis pour 2 manqués) après deux journées.