Adversaires

Présentation du SU Agen en chiffres

image description

Les Agenais ont atteint, la semaine dernière le triste record historique de défaites consécutives en championnat (16 en autant de rencontres). Dans la difficulté depuis le début de la compétition, les statistiques des Agenais, qui n’ont pas pris le moindre point depuis 4 mois, sont à la peine dans beaucoup de domaines, seule la touche et la mêlée sont dans les moyennes du championnat avec même un contre plutôt efficace à l’image de Camille Gérondeau (troisième contreur du Top 14). Agen en chiffres…

 

 

2 points seulement au classement … pour 2 petits bonus défensifs glanés face à Castres (1ere journée) et le LOU (8ème journée) à Armendie. Depuis le 8 novembre, les Lot-et-Garonnais n’ont pas pris le moindre point en championnat où ils comptent désormais 24 points de retard sur les Bayonnais (13ème). Si la relégation n’est pas encore mathématique elle sera bien difficile à éviter pour les joueurs du SUA qui comptent 24 points de moins au compteur que la saison dernière après 16 journées (ils étaient alors douzièmes). 

 

La plus faible attaque face à la plus efficace ! L’attaque du SUA est ainsi la moins tranchante du championnat avec des statistiques effondrées dans tous les domaines : seulement 11,5 défenseurs battus, 3,7 franchissements et 276 mètres gagnés par rencontre pour un total de 12,9 points et 1,2 essais inscrits par match … très loin des Auvergnats qui possèdent l’attaque la plus efficace et spectaculaire avec 33 points inscrits, 417m gagnés, 10 franchissements et 25 défenseurs battus par match. 

 

5 défaites lors des 6 dernières venues de l’ASM. La pelouse d’Armendie réussit plutôt bien aux Auvergnats qui s’y sont imposés à 5 reprises récemment. Les Lot-et-Garonnais ne sont parvenus à contenir les « jaune et bleu » qu’en 2018 pour une victoire 27 à 17. 

 

11 ballons volés en touche par Camille Gerondeau. L’ancien clermontois est l’un des meilleurs contreurs du championnat (troisième) derrière Rodda (1er, Lyon) et Ardron (2nd, Castres). Il est aussi l’avant le plus utilisé de l’effectif agenais et le deuxième de l’équipe derrière l’ancien auvergnat Jean-Marcellin Buttin (985 min et 13 titularisations).

 

16 défaites consécutives en championnat. C’est un triste record qu’ont signé les Agenais en s’inclinant pour la 16ème fois de la saison face à Montpellier samedi dernier, devenant ainsi l’équipe ayant subi la plus longue série de défaites en TOP14, devançant d’une unité les Catalans de l’USAP qui étaient parvenus à s’imposer sur la pelouse de Montpellier en 2018 après 15 défaites. 

 

17 défenseurs battus pour le puissant ailier JJ Taulagui en 7 matches ! Attention à cet ailier rapide et puissant qui fait des dégâts dans les défenses adverses (5 franchissements et 7 passes après contact). Il n’est pourtant pas le meilleur buteur du SUA puisque c’est le demi de mêlée, Paul Abadie qui est à la tête du classement de son équipe avec 3 réalisations

 

22,8 plaquages manqués et 15 ballons perdus par rencontre ! Les Agenais souffrent depuis le début de la saison et même s’ils s’accrochent les chiffres sont difficiles, puisqu’ils sont les moins efficaces en défense avec 22,8 plaquages manqués par match (6 de plus que les Clermontois) pour une efficacité de seulement 82% et perdent énormément de munitions (15/match) offrant trop de ballons à leurs adversaires. 

 

31 points concédés en seconde période face au MHR pour une défaite 39-19. Menant 13 à 8 jusqu’à la mi-temps, les joueurs de Régis Sonnes se sont complètement effondrés lors de la seconde période où ils ont encaissé 31 points et 4 essais. Un scénario proche de celui de leur dernière rencontre sur la pelouse de Castres où ils menaient 12-16 avant de s’incliner sur le score de 39 à 23. 

 

105 plaquages pour Romain Briatte. L’ancien Clermontois (et Aurillacois) est le meilleur défenseur de son équipe avec 105 plaquages réussis depuis le début de la saison (avec 91% de réussite). Joueur de base du pack agenais, il a disputé 12 matches cette saison.