Quand la conquête passe au vert…

image description

Après 3 défaites consécutives à domicile, les hommes de Franck Azéma ont retrouvé des couleurs sur leur pelouse du Michelin en s’imposant avec le bonus offensif face à une équipe castraise surclassée. Solidement articulés autour d’une conquête retrouvée, les Auvergnats ont déroulé leur jeu où la ligne de trois-quarts s’est une nouvelle fois amusée à l’image d’Alivereti Raka auteur d’un doublé.

 

 

intermarche-banniere.jpg
 

 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps froid et venteux, pelouse parfaite, huis-clos. Clermont bat Castres 59 à 19 (mi-temps : 23-16) Arbitrage de M.Gauzère

Clermont : 7 essais de Raka (13e et 50e), Vili (28e), Penaud (54e), Fourcade (60e et 70e) et Jedrasiak (80e), 4 pénalités (13e, 19e, 24e et 27e)  et 6 transformation de Parra (4) et Lopez( 2).

Castres : 2 essais de Fernandez (33e) et Guillemin (40e), 3 pénalités (7e, 10e et 48e) de Dumora.

Cartons Jaunes : Ngauamo (26e, antijeu), et Battle (79e, anti-jeu)

 

210123-fischer.jpg
 

 

Clermont construit sa victoire devant !

Bousculés en conquête depuis plusieurs semaines, les Clermontois ont remis les choses dans l’ordre notamment en touche où ils ont été irréprochables durant les 80 minutes de la rencontre (100% des ballons gagnés sur lancés clermontois) et cela change pas mal de choses… Ainsi, ils ont pu avec l’aide d’un Morgan Parra toujours aussi précieux dans son rôle de tacticien et de régulateur, gagner la bataille de l’occupation face à des Castrais privés de munitions et contraints de défendre. Même si ceux-ci ont, dans un premier temps, posé des problèmes aux Auvergnats dans le jeu au sol (2 pénalités réussies à la 7e et 10e minute), l’organisation clermontoise n’a pas tardé à faire plier la défense du CO déstabilisée par un judicieux petit coup de pied du demi de mêlée de l’ASM.  Alivereti Raka bondit et file derrière la ligne pour le premier essai des siens. 3 pénalités successives du métronome des « jaune et bleu » permettent d’écarter les Castrais au score tout en concrétisant la domination clermontoise. Sans s’affoler, l’ASM fait les choses dans l’ordre et continue de pousser jusqu’à ce que Tani Vili franchisse la ligne après une passe décisive de Morgan Parra, dans tous les bons coups de cette première période (23-6 à la 30ème minute de jeu). Loin devant, Clermont est surpris par un ballon porté qui avance de 20 mètres avant de finir derrière la ligne (33ème) puis par une penal-touche confuse qui termine finalement sur l’aile opposée où Guillemin plonge dans l’en-but à la sirène. A la pause, les Tarnais ne sont plus menés que de 7 points (23-16)

 

 

 210123-raka.jpg

210123-raka.jpg
 
 

Et prend le large avec sa ligne de trois-quarts !

Au retour des citrons, alors que les buteurs se répondent et que les Castrais restent au contact, Alivereti Raka, revenu en pleine forme, va tuer le match en interceptant un ballon et en filant sur plus de 50 mètres vers la terre promise. Franck Azéma porte même l’estocade en sortant du banc aussitôt la transformation passée par Morgan Parra (33-19), Camille Lopez, George Moala et Sébastien Vahaamahina (suivront l’action suivant Cristian Ojovan, Giorgi Beria et Etienne Fourcade). Reboostée par ce mélange de fraicheur et d’expérience, la conquête règne en maître et offre à la ligne de trois-quarts de superbes ballons d’attaque. Il n’en faut pas moins pour voir l’efficacité des attaquants qui mordent dans les intervalles à l’image de Kotaro Matsushima qui se propose, perce et fixe à la perfection le dernier défenseur pour envoyer Damian Penaud inscrire le 4ème essai de son équipe (54ème). Le paquet d’avants montre ensuite qu’il n’a besoin de personne pour filer à son tour derrière la ligne puisque après des semaines d’imprécision, la touche est à nouveau réglée comme du papier à musique et Etienne Fourcade porté par tout son pack est déposé après la ligne d’essai pour le bonus offensif symbolique du travail effectué ces derniers temps. Le talonneur signe même un doublé 10 minutes plus tard sur une nouvelle penal-touche convertie. Paul Jedrasiak, auteur d’un très bon match dans la lignée de sa sortie bordelaise, parachève l’œuvre des « gros » en inscrivant un ultime essai à la sirène après une troisième penal-touche gagnante qui scelle le score de cette rencontre.

 

Les hommes de Franck Azéma avaient à cœur de confirmer les 6 points pris en déplacement tout en retrouvant la victoire au Michelin après 3 défaites consécutives. Ce large succès bonifié permet de cocher les deux cases et de continuer la remontée au classement. C’est aussi une belle récompense du travail des joueurs et du staff après des semaines compliquées au niveau de la conquête (aujourd’hui impériale et à l’origine de tous les essais). Un travail qu’il faudra poursuivre et confirmer encore lors des deux prochaines journées face à des Bordelais et Lyonnais qui viennent encore de prouver leur appétit à l’extérieur.

 

210123-parra.jpg
 

 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Pélissié, 3.Slimani, 4.Jedrasiak, 5.Timani, 6.Fischer, 7.Cancoriet, 8.Lee (cap), 9.Parra, 10.Nanai-Williams, 11.Raka, 12.Vili, 13.Barraque, 14.Penaud, 15.Matsushima

Remplaçants : 16.Fourcade, 17.Beria, 18.Vahaamahina, 19.Yato, 20.Bézy, 21.Lopez, 22.Moala, 23.Ojovan.

 

L’équipe du Castres Olympique : 1.Nostadt, 2.Ngauamo, 3.Kotze, 4.Jacquet, 5.Clerc, 6.Babillot (cap), 7.Delaporte, 8.Jelonch, 9.Fernandez, 10.Fortunel, 11.Guillemin, 12.Cocagi, 13.Vialelle, 14.Batlle, 15.Dumora.

Remplaçants : 16.Colonna, 17.Tichit, 18.Pieterse, 19.Kornath, 20.Vaipulu, 21.Arata, 22. laveau, 23.Tierney

 

210123-falgoux.jpg