Réduction de la jauge : les choix imposés !

image description

Longtemps le club a fait tout ce qu’il pouvait pour contenter l’ensemble de ses abonnés faisant preuve de réactivité et d’anticipation afin de réorganiser et réaménager son stade pour accueillir un maximum de supporters en respectant des normes d’hygiène et de sécurité toujours plus exigeantes. C’est à ce prix là que nous avions obtenu une dérogation des autorités préfectorales pour bénéficier d’une jauge à 10 000 spectateurs lors de la réception de Toulouse en TOP 14. Malheureusement, le passage en zone épidémique « rouge » du département, nous oblige à faire ce que nous avons tout fait pour retarder le plus possible : faire des choix parmi nos supporters. 


La crise sanitaire plonge l’ensemble des clubs du rugby français dans une situation financière périlleuse. Chaque club doit ainsi tenter de la contenir à travers un équilibre économique qu’il est difficile de trouver et un écosystème qu’il est essentiel de préserver. L’ASM Clermont Auvergne a choisi, pour respecter cet équilibre économique vital et permettre à ses plus fidèles supporters de continuer de faire vibrer le Michelin, d’accueillir 50% de partenaires et 50% d’abonnés. 


Quel que soit le niveau d’engagement de nos abonnés, tous seront traités de manière équitable, et tous pourront bénéficier, lors des replacements nécessaires, d’un niveau de place équivalent ou supérieur à leurs abonnements initiaux. Compte tenu du nombre d’abonnés de l’ASM Clermont Auvergne, tous ne pourront pas assister à toutes les rencontres de ce début de saison mais tous verront le même nombre de matches au terme de cette période. Les abonnés qui n’assisteront pas à certaines rencontres seront remboursés dans le mois suivant le match en question. Voici la procédure et l’étude qui ont guidé ces choix que nous regrettons profondément de devoir faire.  

 

Dans l’hypothèse retenue où cette situation pourrait durer jusqu’au mois de décembre, 5 rencontres seront concernées (sachant que la procédure peut dans le meilleur cas s’arrêter avant, en récupérant une jauge à 10 000 supporters ou plus, ou éventuellement, en fonction de la situation, se poursuivre au-delà, sur le même modèle). Les réceptions concernées sont : Agen (3 octobre), Paris (16-17-18 octobre), Pau (23-24-25 octobre), Lyon (13-14-15 novembre) et Montpellier (4-5-6 décembre). 

 

L’ensemble de nos abonnés sera ainsi réparti, dès la réception d’Agen, en 5 groupes distincts. Chacun de ces groupes pourra donc assister au minimum (et en fonction de l’évolution de l’épidémie) à 2 des 5 prochains matches au Michelin, les autres seront remboursés dans le mois suivant. Afin de préserver la convivialité de nos tribunes, nous avons construit ces groupes, le plus humainement possible, en fonction de paramètres comme les zones du stade, les voisins ou les amicales (refusant les choix arbitraires comme l’ordre alphabétique par exemple). Chaque abonné sera prévenu par mail, dans les prochains jours, de l’attribution de son groupe et ainsi des matches auxquels il pourra participer et de ceux qui lui seront remboursés.

Dans ce contexte de jauge à 5000 et comme lors de la rencontre face au Racing, la Tribune Phliponeau restera fermée aux spectateurs, toujours dans un souci d’équilibre économique, afin de limiter les dépenses liées à son exploitation et sa sécurisation, mais aussi et surtout pour maintenir une ambiance plus chaleureuse et supportrice dans les autres tribunes. Les abonnés de cette tribune seront replacés sur des sièges de catégories équivalentes ou supérieures dans le stade. 

 

Malgré l’énergie et les moyens que nous avons investi pour vous accueillir lors des premières rencontres de la saison, la situation ne dépend plus uniquement de notre faculté d’adaptation et nous devons, à regrets, nous résoudre à faire ces choix que nous avons repoussés le plus longtemps possible. Avec vous, nous en sommes les premiers déçus. Ainsi, nous vous assurons du meilleur accompagnement possible et de tout notre investissement afin de traverser ensemble cette période incertaine et délicate pour tous.