Rabah Slimani passe le Quizz du confinement

image description

Bricolage, Jardinage, Rabah Slimani, le droitier des « jaune et bleu », s’occupe comme il peut et comme tout le monde dans cette période pleine d’incertitudes où le rugby est encore bien loin. Rabah passe le Quizz … 

 

Le joueur avec qui tu voudrais être confiné ?
Dato (Davit Zirakashvili) ! Il a une culture immense. C’est quelqu’un avec qui tu ne t’ennuies jamais. Il est aussi très fort en « débrouillardise », rien n’est jamais un problème pour lui. 
 

Le joueur avec qui ce serait un enfer ?
Damian ! En ce moment, je suis en train de repeindre les volets de ma maison, je ne suis pas sûr qu’il soit très volontaire pour m’aider et donc d’une grande utilité (rires).

 

A ton avis le champion du confinement c’est qui ?
Wesley. Il a l’air de faire pas mal de sport, de bricoler un peu. Il s’occupe de ses enfants, il cuisine … franchement, il n’a pas l’air de s’ennuyer. 

 

Le pire moment de la journée ? 
La fin de matinée, c’est le moment un peu calme avant de préparer le repas…faut meubler.

 

Le meilleur ?
Et ben, juste après : le repas. C’est quand même l’évènement de la journée en ce moment. Ensuite, je suis d’attaque pour le bricolage l’après-midi.

 

Ton activité inavouable du confinement / ta nouvelle passion ? 
Le potager ! Avec ma compagne, on a tenté de se lancer là-dedans. Je reconnais que pour l’instant, on doit faire nos preuves mais on s’accroche. On a lancé des plants de tomates (qui ont depuis gelé !), mais aussi des courgettes, melons, fraises… On va avoir le temps de suivre ça de près pour voir ce que l’on peut en tirer.

 

Ta série ? 
Au début du confinement, on a fini une série qui s’appelle « Vikings ». Puis ensuite, j’ai bien accroché à la série « Freud » sur Netflix.

 

Ta musique ?
C’est assez varié : des playlists du moment. Il y a très souvent de la musique dans la maison : c’est la vie.

 

Tu as multiplié ton temps de sieste par…
Je ne dors pas dans la journée. 

 

Ton plat ? 
L’onglet à l’échalote

 

Ce qui te manque le plus ? 
Les relations humaines, la vie en société, le plaisir d’échanger avec les copains en vrai et pas seulement à travers un téléphone, tout simplement.

 

La prépa physique durant le confinement c’est ?
On reçoit des plans d’entraînement toutes les semaines. Grâce à Seb (Vahaamahina) j’ai pu récupérer un rameur et un vélo. J’ai acheté un sac de boxe, une corde à sauter, un Medicine Ball pour varier un peu. J’essaye de me faire une bonne séance au moins une fois tous les deux jours.

 

Ton niveau d’anxiété / d’hypochondriaque ? 
Je pense surtout à ma mère qui est un peu de nature anxieuse. En ce qui me concerne, je suis plutôt serein mais il est clair que dès que l’on sort, l’atmosphère est assez anxiogène. Il y a des queues devant les magasins, beaucoup de gens ont des masques, des gants… Ma compagne est enceinte et c’est plutôt pour elle que je me fais un peu de soucis et que nous prenons toutes les précautions pour ne pas être touchés. Il y a encore beaucoup de zones d’ombre autour de ce virus, dans le doute, nous faisons très attention.

 

As-tu un avis sur l’évolution du virus, la façon de le combattre ?
Non ! Je suis joueur de rugby et on entend assez d’avis pour que je n’ai pas à donner le mien. J’écoute les recommandations et je les applique. J’ai beaucoup d’estime pour tous les soignants, mais aussi toutes les personnes qui, à leur échelle, permettent de faire face à cette crise : le personnel qui fait le ménage dans les hôpitaux, les livreurs, les éboueurs, les pompiers, les agriculteurs et beaucoup d’autres dont le rôle n’est pas assez mis en avant.

 

Le truc le plus débile que tu ais vu durant cette période ?
Les gens qui se promènent en toute insouciance pendant que d’autres se cassent la tête à sauver des vies. L’irresponsabilité d’une partie de la population face au courage des autres.

 

Le truc le plus étrange que tu ais fait en cette période ?
Le Bricolage ! J’aime bien ça mais en général je n’ai jamais le temps. J’ai désormais tout le matériel pour refaire ma maison presque en entier… mais je sais que même si là je repeins mes volets et que je me lance dans d’autres petits travaux, quand la vie normale aura repris … je n’aurais plus le temps de rien faire ! (Rires)
 

Un livre pour occuper tes journées ?
« Et la justice égale pour tous » Un livre sur un avocat qui se bat pour défendre l’idée de justice face à la pauvreté des prisons américaines

 

Une application pour passer le temps…
Cookidoo, une application pour la faire la cuisine. 

 

Ta tenue officielle du confinement ? 
Short, Tee-shirt

 

Ton meilleur conseil pour le confinement ? 
Restez chez vous !
 

La sortie du confinement, tu la vois comment ? 
Compliquée. Je ne vois pas le 11 mai comme la fin de quelque chose … peut être plus le début d’autre chose. Beaucoup de commerces et de loisirs seront encore inaccessibles et je pense que les gens devront se restreindre à sortir et appliquer les mesures barrières encore de nombreuses semaines. 
Pour le Rugby, franchement je n’en sais rien. Nous étions dans l’incertitude pendant très longtemps, les annonces présidentielles ont fait naître ce projet de phases finales, mais c’est encore très difficile de se projeter sur quelque chose de concret. Si on doit disputer des phases finales, nous retournerons à l’entrainement et nous n’aurons pas le choix : nous jouerons, mais pour l’instant les incertitudes sont encore bien nombreuses. L’envie de tout le monde est de rejouer : c’est notre passion, mais est ce que tout sera assuré cet été pour que cela se fasse dans de bonnes conditions ? Je n’en sais rien ! Je suis vraiment embêté pour ceux qui s’arrêteront, des garçons comme Dato ou Nick (que la situation pourrait pousser à arrêter sa carrière) qui ne pourraient pas jouer les phases finales et qui ont mouillé le maillot du club pendant de longues saisons, les voir terminer comme ça, je trouve vraiment ça chi*** de les voir finir comme ça …