Sébastien Bourdin « il n’est plus question de performance mais d’entretenir un minimum la forme ! »

image description

 

Les joueurs en confinement, chacun chez soi et avec interdiction de se réunir pour s’entrainer, organisent, comme ils le peuvent, « leur entretien plus que leur développement » selon le préparateur physique des « Jaune et Bleu » qui nous détaille toutes les recommandations passées aux joueurs depuis le début de cette période.

 

Depuis vendredi et l’annulation des entrainements du jour, les joueurs et le staff de l’ASM ne communiquent qu’à distance. Pas facile quand on pratique un sport collectif par nature et que l’on doit « en attendant d’avoir de la visibilité sur la suite éventuelle de la saison, maintenir un niveau physique qui permettrait de repartir » quand le feu vert des autorités sera donné. Sébastien Bourdin, le préparateur physique au plus près de ses joueurs depuis une quinzaine d’années, « fait comme tout le monde dans une situation exceptionnelle » et s’adapte. « Nous avons un groupe WhatsApp. C’est devenu l’outil le plus important pour nous en ce moment. Nous avons l’habitude de nous voir toute la journée tous les jours et là … plus rien. Il faut donc maintenir ce lien et même le renforcer pour apaiser les angoisses de certains, l’ennui d’autres et l’entretien de tous. » Ainsi chaque semaine, Sébastien enverra un programme et des conseils afin de « s’occuper et s’entretenir ». Celui-ci s’articulera autour de 3 thèmes : Contrôler le poidsle stress et le sommeil, avec des informations sur la nutrition. « Cette semaine nous avons ajouté, un thème sur les « super-aliments qui peuvent booster les défenses immunitaires ». D’autres informations seront données comme la répartition alimentaire au cours de la journée, les produits à acheter, mais aussi comment mieux dormir, ou encore des techniques de respiration pour réduire le stress. « On veut garder, aussi, un peu de légèreté alors les volontaires pourront s’improviser cuisiner et nous faire circuler ça en Vidéo. Cette semaine, Vincent, l’analyste Data, se lance dans la préparation de Smoothies … on va voir ce que ça donne. »

 

« Des challenges à partager avec nos supporters ! »

 

Le deuxième thème concerne le travail de course. « Nous avons attendu le dernier moment pour voir ce à quoi nous avions droit. Ils vont avoir un petit travail de course que nous essayerons de faire évoluer et d’adapter en fonction de l’environnement de chacun… s’ils sont en ville ou plutôt à la campagne ». Le club a également recommandé de ne pas faire de vélo « sauf sur vélo d’entrainement pour éviter tous les risques d’encombrement des services d’urgence. Certains joueurs se sont débrouillés pour récupérer du matériel de muscu ou de cardio et pourront travailler. Nous leur avons également recommandé une application d’entretien à la maison avec du gainage ou du poids de corps. »

Enfin, « nous proposerons des « Challenges » que nous pourrons également partager et proposer à nos supporters via les réseaux sociaux. Il y aura des Challenges « Pompes », « Skater Squat » (pour les plus solides) « Gainage », ou « Crossfit / poids de corps » que tout le monde pourra réaliser sans le moindre matériel » 
On comprend bien que, sans visibilité sur la suite du confinement et de la reprise éventuelle de la compétition, il n’est plus question de « performance mais de limiter le stress, d’aider pragmatiquement les joueurs et d’être un minimum en forme quand l’épidémie aura disparu ». C’est donc bien une phase d’attente que les joueurs et le staff ont démarré comme l’ensemble des Français en cette semaine bien particulière. Comme tout le monde, le club navigue à vue avec la volonté d’accompagner ses joueurs en attendant la suite. La suite sportive, personne ne sait actuellement de quoi elle sera faite. « Ce qui me parait évident, souligne Sébastien Bourdin, c’est que plus cette phase de confinement sera longue, plus nous aurons besoin du délai important entre la reprise de l’entrainement et celle de la compétition afin de protéger la santé des joueurs qui devront se réhabituer à des charges de travail lourdes et aux chocs avant de retourner sur les terrains. »