S’adapter pour garder intacte la motivation

image description

Après une nouvelle semaine rocambolesque dictée par les mesures de lutte contre l’épidémie, le staff clermontois garde la tête froide et s’adapte en permanence afin d’entretenir l’ambition de recevoir le double-champion de France en titre avec une motivation intacte. Jono Gibbes, l’entraineur des « jaune et bleu » reste résolument optimiste et prépare ses hommes à livrer une grosse performance, samedi sur la pelouse du Michelin. 

 

« Pas facile de préparer un match de Top 14 dans ces conditions. Nous ne sommes pas des robots, l’investissement de tout le monde a été bon mais nous sommes dépendants des résultats des tests et de l’évolution de l’épidémie. La priorité, cette semaine, est de pouvoir s’adapter en essayant d’être le plus précis possible sur les choses que nous pouvons maîtriser et de remettre la machine ne marche ». L’entrée en matière de Jono Gibbes pose la complexité d’une semaine de travail dont les plannings et compositions d’équipe furent bouleversées de jour en jour. « C’est malheureux, mais cela devient une routine pour les entraineurs de devoir attendre le dernier jour et les derniers tests pour faire des ajustements dans l’équipe. Cela dit, tout le monde joue le jeu et s’investit pour l’ensemble du groupe. » Pour éviter de naviguer à vue, le coach clermontois compte sur l’investissement d’un groupe motivé à l’idée de croiser le fer avec les « rouge et noir » du Stade Toulousain que ses hommes avaient malmenés une bonne mi-temps à Ernest-Wallon lors du match aller. « Oui nous avions fait une bonne mi-temps à Toulouse mais cela nous rappelle surtout que le rugby ce n’est pas 40 mais 80 minutes. Notre engagement était très bon, nous avons fait beaucoup de choses positives… mais nous n’avons pas gagné ! On doit rester sur cela et continuer d’avoir l’ambition de porter le jeu de l’ASM sur les 7 matches à venir. On va utiliser toute l’énergie du staff et de l’ensemble du club pour être au niveau de cette rencontre face au Stade Toulousain ». 

" Tout le monde a envie de profiter de cette rencontre dans un stade plein pour faire une grosse performance sur le terrain et dans les tribunes samedi soir »

 

Alors que les mesures gouvernementales réduiront, dès la semaine prochaine, les jauges à 5000 personnes dans les stades de Top 14, le public clermontois aura une dernière occasion de profiter de l’ambiance du Michelin, samedi face aux tenants du titre de quoi apporter, si besoin était, une motivation supplémentaire au groupe auvergnat. « Le public clermontois est fidèle, il attend de voir une équipe séduisante qui produit un beau rugby. Avec le manque de visibilité dans les prochaines semaines, tout le monde a envie de profiter de cette rencontre dans un stade plein pour faire une grosse performance sur le terrain et dans les tribunes samedi soir ». Jono Gibbes comptent sur ses hommes pour être les détonateurs de la fournaise du Michelin qui s’offrirait ainsi un beau moment pour débuter l’année avant de voir ce qu’elle nous réserve. 

Au moment de formuler ses vœux, pas entièrement satisfait du début de saison, Jono garde une motivation sans faille pour conduire les « jaune et bleu » vers des objectifs ambitieux. « Honnêtement je me sens privilégié d’avoir été choisi pour conduire l’ASM sur les prochaines saisons. Je sais que c’est une lourde responsabilité que de devoir faire vivre l’héritage d’un club comme celui de l’ASM, mais je suis très fier de l’opportunité qui m’est offerte. Mon travail sera de reconnecter l’ASM avec sa Région, avec son stade, son public. Tout le monde est très motivé pour nous avons tous beaucoup d’énergie dans ce challenge et déjà des satisfactions même si elles ne sont pas encore suffisantes. On sait que l’on progresse dans certains domaines mais nous savons aussi qu’il reste encore pas mal de boulot. » La première résolution est bien notée : livrer une grosse performance face au Stade Toulousain.