Résumé de match

Tout pour l’attaque dans un match fou !

image description

Les deux équipes ont offert au public du Michelin un spectacle incroyable avec pas moins de 13 essais inscrits ! Dans des défenses parfois fébriles, les attaquants des deux équipes se sont régalés et au final ce sont les hommes de Franck Azéma qui ont eu le dernier mot en inscrivant un ultime essai à la 78ème minute par Rémy Grosso. Clermont poursuit ainsi son sans-faute et valide dès cette 5ème journée de compétition son quart de finale à domicile.

 

190112-parra.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps froid, pelouse excellente, 15 629 spectateurs

L’ASM Clermont Auvergne bat Northampton Saints 48-40 (mi-temps : 27-12). Arbitrage Monsieur Lacey (Irl)

Pour Clermont : 7 essais de Timani (3e),  Yato (10e), Betham (28e et 61e), Fofana (33e et 48e) et Grosso (78e) ; 1 pénalité (26e) et 5 transformations de Parra (3e, 11e, 48e, 61e) et Laidlaw (78e).

Pour Northampton : 6 essais de Dingwall (6e), Mitchell (8e), Harrison (46e, 50e et 68e) et Reinach (58e) et 5 transformations de Biggar (8e) et Grayson (46e, 50e, 58e et 68e).

 

190112-fofana.jpg
 

4 essais lors des 10 premières minutes !

Il ne fallait pas arriver en retard au stade Michelin-Michelin où après 10 minutes de jeu 4 essais avaient déjà été inscrits par les deux équipes complétement tournées vers l’attaque. C’est le seconde ligne clermontois Sitaleki Timani qui a ouvert cette guirlande d’essais après un service parfait de Penaud qui venait conclure une action de 2 minutes. Les Anglais n’avaient pas encore touché le ballon mais n’allaient pas trader à réagir sur leur première possession qui finit, elle aussi derrière les poteaux auvergnats après un gros travail du centre Dingwall au départ et à la conclusion de cette action. Les défenses sont fébriles en ce début de rencontre, le demi de mêlée de poche des Saints en profite pour laisser sa carte de visite aux Auvergnats dès la 8ème minute. Le match devient complètement fou, puisque sur l’action suivante alors que les Anglais sont de nouveau près de la ligne clermontoise, Camille Lopez intercepte et transmet à Peceli Yato qui dépose tout le monde sur 90 mètres. Clermont reprend la tête de cette rencontre et ne la quittera plus. Après 10 minutes de folie, le jeu se pose enfin et la mêlée auvergnate portée par un Davit Zirakashvili souverain prend le meilleur sur sa rivale anglaise. Les Auvergnats ont la possession de balle et l’occupation et terminent fort cette première période en inscrivant deux essais supplémentaires. C’est d’abord, Peter Betham bien servi par George Moala, auteur d’une énorme brèche dans la défense adverse, qui plonge derrière la ligne avant que Wesley Fofana ne l’imite après un exploit personnel sur 40 mètres durant lequel le centre tricolore s’amuse des 3 derniers défenseurs des Saints. A la pause les hommes de Franck Azéma mènent de 15 points (27-12) et ont déjà le bonus offensif en poche.

 

190112-grosso.jpg
 

Rémy Grosso pour le break après un bijou de feinte de passe !

Il était probablement écrit que les entames allaient se jouer sur un rythme fou puisque comme lors du premier acte, les deux équipes se ruent à l’attaque dès le coup de sifflet de Monsieur Lacey. Les Saints se remettent aussitôt dans le match après une pénale-touche emmenée derrière la ligne auvergnate. La partie de ping-pong est lancée. Clermont réplique sur l’action suivante après un rush de Grosso qui rebondit sur l’aile opposée où la puissance de Peceli Yato fait complètement exploser les derniers défenseurs anglais. Le troisième ligne fidjien qui fixe à lui seul toute la défense, passe magistralement les bras pour offrir à Wesley Fofana un doublé. Tel un sparadrap sur une chaussure, pas moyen de se débarrasser de ces Saints qui ne lâchent rien et marquent à leur tour 2 minutes plus tard (34-24) puis à la 58ème minute (34-31). Le souffle des Saints est désormais sur la nuque des Clermontois qui remettent un coup d’accélérateur, toujours par Yato qui casse de nouveaux plaquages avant de servir Betham pour son doublé du jour (son 12ème essai en 12 matches !). Et c’est reparti pour un tour, puisque les Anglais toujours dans le rythme, reviennent une nouvelle fois au score grâce au triplé de leur troisième ligne centre Harrison qui s’arrache au milieu des avants clermontois pour un essai qui sera accordé par la vidéo. Il reste 10 minutes à jouer et un seul point sépare les deux équipes qui ne ménagent pas leurs efforts pour faire un dernier break. Le public du Michelin hésite entre peur et plaisir … ce sera finalement la deuxième solution que les « jaune et bleu » vont choisir sur une nouvelle attaque somptueuse de Fofana qui redouble avec Lopez avant de servir Rémy Grosso qui dévale le terrain sur 40 mètres avant d’envoyer le dernier défenseur anglais dans la tribune par une feinte de passe magistrale qui ouvre la voie du septième essai auvergnat. Il reste 2 minutes à jouer, le match est, enfin, plié par les hommes de Franck Azéma qui peuvent savourer. 

 

Quand les deux équipes ont l’intention de marquer plus de points que leurs adversaires et non l’envie d’en concéder le moins possibles…cela donne des matches comme celui de ce soir : complètement fou ! Alors bien sûr, les défenses n’auront pas été exemptes de tous reproches mais quel plaisir donné au public du Michelin qui s’est régalé d’autant que ses protégés valident leur excellent début de saison européen en signant une nouvelle victoire bonifiée. Avec 25 points pris sur 25 possibles, les Auvergnats terminent premiers de poule et recevront lors de leur quart de finale, au Michelin. Seule ombre au tableau, les blessures de Damian Penaud (crête iliaque) et Judicaël Cancoriet (insertion du biceps) qui seront analysées en début de semaine. Le match à Newport devrait permettre à Franck Azéma de faire une large revue d’effectif.

 

190112-betham.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne

1.Falgoux, 2.Kayser, 3.Zirakashvili, 4.Timani, 5.Vahaamahina, 6.Iturria, 7.Cancoriet, 8.Yato , 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Grosso, 12. Fofana, 13.Moala, 14.Penaud, 15.Betham.
Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Uhila, 18.Falatea, 19.Van Der Merwe, 20.Chouly, 21.Laidlaw, 22.Fernandez, 23.Lamerat.

Pour les Saints de Northampton

1.Van Wyk, 2.Fish, 3.Painter, 4.Ribbans, 5.Ratuniyarawa, 6.Lawes (cap), 7.Brussow, 8.Harrison, 9.Mitchell, 10.Biggar, 11.Naiyaravoro, 12.Burrell, 13.Dingwall, 14.Collins, 15.Tuala.

Remplaçants : 16.Marshall, 17.Waller, 18.Franks, 19.Wood, 20.Ludlam, 21.Reinach, 22.Grayson, 23.Kellaway.